• Adoption - Alice

    Adoption


    Doit-on permettre ou interdire l'adoption d'enfants sous le seul prétexte que ce couple est homo ? Faire une restriction à cause d'une orientation sexuelle, est une discrimination. Mais la hiérarchie catholique française se défend d'être homophobe !


    Et, nous, tous les parents, sommes-nous si brillant(e)s dans notre fonction de parent pour nous permettre de penser qu'une catégorie de personnes adultes ne doit pas avoir le droit d'adopter ? Nous essayons d'aimer nos enfants, de les aider à se construire par eux-mêmes. Mais, nous apprenons toujours, au jour le jour. Aimer nos enfants et les laisser se construire par eux-mêmes au contact des multiples rencontres faîtes au sein de la famille et hors-famille, peut-on dire que cela n'est pas possible au sein d'un couple homo ?


    On me dit que l'adoption est difficile pour un enfant car il y a rupture de filiation. Mais cela est vrai aussi lorsque l'enfant est adopté par un couple hétéro ou une personne seule. Et pourtant, on ne dit pas que, dans l'intérêt de l'enfant, il faille stopper toute adoption !


    Adopter un enfant suppose un réel désir pour le couple car les démarches sont très longues et même c'est "le parcours du combattant". Mais ces enfants qui pourraient être adopté(e)s, vivent déjà. Où sont-ils ? Où sont-elles ?En orphelinat ? En famille d'accueil ? Peuvent-ils-elles dans ces conditions se structurer ? Où est-ce mieux pour lui, pour elle, d'être adopté(e) par un couple qui ne demande qu'à l'aimer ?


    Ne peut-on penser que, quelque soit la composition du couple (2 hommes, 2 femmes ou 1 homme et 1 femme) ces 2 personnes peuvent aimer leur enfant, adopté(e) ou non, étant père-mère ? Dieu créa l'être humain, homme-femme, à son image. Femme et homme, ensemble, nous sommes l'image de Dieu-AMOUR, notre Père-Mère. Acceptons en nous cette part de divinité, AMOUR Père-Mère ! Chacun(e) à sa façon ! Sans oublier notre fraternité, notre sororalité avec le Christ !


    Mais pour l'enfant qui est le père ? Qui est la mère ? 

    Recherchant sur internet la réplique à Marius que Marcel Pagnol fait dire à César, j'ai découvert un écrit de Mgr Hippolyte Simon, archevêque de Clermont, écrit en 2007, que je recopie en partie ici : " Le père c'est celui qui aime ( j'ajoute :la mère c'est celle qui aime).  

    Si le roi Salomon avait eu à sa disposition des tests ADN pour résoudre le problème qui lui était posé par les 2 femmes, dont l'une avait étouffé son enfant dans la nuit, son problème eût été simple. Mais le recours à cette facilité "matérialiste" eût été profondément regrettable. L'humanité aurait alors perdu un grand exemple de sagesse. Que nous apprend en effet le jugement de Salomon ? Sous son apparente brutalité, ce jugement a fait franchir à l'humanité un seuil de 1ère importance.


    Il a fait apparaître clairement que pour être mère, il ne suffit pas d'avoir donné la vie. Il faut aussi, et peut-être d'abord, être capable de dépasser ses sentiments immédiats et de se mettre au service de l'avenir de son enfant. Autrement dit, c'est l'amour authentique et désintéressé qui fonde la maternité et la filiation humaines. 

    Ceux qui ne connaissent pas la Bible, ou qui l'ont oubliée, pourront relire Marcel Pagnol. C'est à lui que nous devons cette réplique de César à Marius : '' Les animaux aussi peuvent donner la vie. Mais le père est celui qui aime.'' 

    ...Ce qui est en jeu, pour les êtres humains, dans cet appel à ''adopter'' même les enfants nés de leur sang, c'est que la famille humaine n'est pas simplement une affaire d'engendrement... 

     

    Pour terminer : L'AMOUR est universel et ne se limite pas à un homme et une femme, il y a plusieurs chemins possibles....... AIMONS et LAISSONS PARLER l 'AMOUR.


    Alice

     

    Autres dossiers

    « « L'esprit d'Assise: pèlerins de la vérité, pèlerins de la paix » (IV/IV) - ZenitHomélie du 33ème dimanche du temps ordinaire - 18 nov. 2012 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :