• Ah! Que j'aime lorsque Carême rime avec "Aime" ! - Alice

    Ah! Que j'aime

    lorsque Carême

    rime avec "Aime" !

     

    En cette année où nous sommes à la découverte de l'Esprit Saint

     

    un chemin vers la liberte"Les disciples étaient tous, toutes, ensemble, réuni(e)s en un même lieu"...

    Puis, nous les retrouvons dehors parlant à la foule "et chacun(e) les comprenait en sa propre langue"... Que s'était-il passé? Comment comprendre l'autre malgré la barrière de la langue? Ne faut-il pas de la bonne volonté, de l'attente, du désir (avoir soif de ce que l'autre veut me dire) ou tout simplement, une écoute attentive dans l'amour de cet (te) autre?

    L'Esprit-Saint est le Souffle de Vie qui m'aide à me tourner vers le Christ en relation avec son Père. Il me fait découvrir combien Dieu-Amour m'aime et aime l'autre, comment Dieu-Amour nous enveloppe dans un même Amour, que chaque personne est aimée.


    L'Esprit Saint n'est-il pas cet Esprit de la 1ère Béatitude ? Heureuse la personne qui a une âme de pauvre, une âme d'enfant" L'Esprit Saint ne nous aide-t-il pas à vider notre coeur, à le désencombrer, et à nous faire prendre conscience qu'alors un Autre nous habite. Ne nous fait-il pas prendre conscience de la Présence d'un Dieu-Amour en nous, en l'autre, en tout autre, en la Création animée et inanimée? Nous chantons "Tournous-nous vers le Seigneur" mais, l'autre jour, avec mon esprit blageur, j'ai eu envie d'ajouter, "Seigneur où es-Tu ? De quel côté dois-je me tourner?" (Seigneur, comme cette prière est simple lorsque je peux ainsi l'exprimer, en étant pleinement moi-même, donc en disant aussi des bêtises!)

     

    L'Esprit-Saint ouvre portes et fenêtres. Il me pousse vers l'inconnu. Il a fait tomber, en moi, les murs de ma timidité et il m'enseigne l'Esprit des Béatitudes, avoir une âme de pauvre mais aussi la simplicité, l'humilité, la douceur, la patience, la justice, la dignité de l'autre, pour vivre mon témoignage.
    Que l'Esprit-Saint nous fasse découvrir combien l'autre est important pour nous, même parfois dans nos rencontres anodines où nous parlons de la pluie et du beau temps. L'Esprit-Saint nous anime dans notre rencontre de l'autre dans notre apprentissage, au jour le jour, de l'amour.

     

    L'Esprit-Saint m'aide à m'émerveiller. Il m'aide à lire l'Evangile, dans ma vie. L'autre jour, demandant à des jeunes s'ils voulaient bien faire telle chose, j'ai ainsi pensé:"allez sur les routes pour remplir la salle du banquet".Et je vois autour de moi, des petits miracles d'amour et je m'écrie parfois: "Les aveugles voient, les sourd(e)s entendent, les estropié(e) dansent, les "petites gens" aiment tout simplement." Comme nous avons toujours à apprendre des autres!


    Lorsque je vois l'amitié entre 2 personnes qui se rencontrent, l'Esprit-Saint m'aide à m'émerveiller. Je vois 2 sourires s'épanouir, je les entends souvent se rappeler les liens qui les unissent :"Tu te rappelles, nous faisions..., ou nous étions ensemble pour... " Et aussi, ici, combien de fois n'ai-je pas entendu:"Nous sommes parents" ? Et commence alors un récit de la filiation pour bien établir ce lien de parenté. Et devant cette amitié qui a l'air si facile, je me dis que j'ai encore beaucoup à apprendre pour aimer aussi simplement alors que, pour moi, aimer quelqu'un que je ne connais pas est d'abord un acte volontaire qui n'a rien de simple!

     

    L'Esprit-Saint m'aide à vivre ma vocation missionnaire: "aimer, être le levain dans la pâte, être le sel de la terre, semer inlassablement des petites graines d'amour sans me soucier de la nature du terrain qui reçoit ces graines, semer en tout temps, en toute occasion. Et alors deviendrai-je peut-être, une petite étoile qui brillera doucement?
    L'Esprit-Saint m'aide à porter témoigage en pensant à 2 phrases de l'Evangile:"Donne-moi à boire" et comme la Cananéenne, à quémander quelques miettes d'amour. Il m'aide à avoir soif de l'autre!

     

    L'Esprit-Saint est Souffle de Vie mais aussi celui qui m'aidera à faire, dans la Paix du Christ, le passage de mon dernier souffle humain.

    Alice

    « L'amour est le brasier qui nous fait brûler et aimer la Vie - BrunoAudio/vidéo: Comment François d’Assise s’est fait connaître à moi ? 2 de 2 – Guylain Prince, franciscain »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :