• Aide à la formation pour 54 futurs prêtres de la communauté Shalom - AED

    Aide à la formation pour 54 futurs prêtres
    de la communauté Shalom

    Plus de 3 000 personnes dans plus de vingt pays au monde font partie de la communauté catholique Shalom, fondée au Brésil en 1982. Des jeunes, des familles, des couples et des prêtres y vivent ensemble dans ce que l’on appelle des communautés de vie. Elle a pour tâche, notamment, l’évangélisation de la jeunesse et le travail auprès des groupes marginalisés de la société. La vie de la communauté est marquée par la célébration quotidienne de l’eucharistie, la prière personnelle, la méditation des Saintes Écritures et une imitation radicale du Christ.

    Le nombre élevé de vocations sacerdotales issues de la communauté est particulièrement réjouissant. À Fortaleza, au Brésil, 54 jeunes se préparent actuellement au sacerdoce.

    Le Père Vitor Bomfin Santos y a déjà terminé sa formation. Il a été ordonné prêtre en décembre 2019, juste avant le début de la crise du Coronavirus. Il vit cette période difficile, au cours de laquelle il y a « tant de souffrances et tant de défis », comme étant aussi une « période où Dieu accorde beaucoup de grâces ». C’est au cours de cette période qu’il a découvert sa vocation particulière à se consacrer au service des sans-abri et des pauvres. Il déclare : « J’ai toujours beaucoup aimé les pauvres, et le fait de pouvoir maintenant les servir directement comme prêtres est une grande joie pour moi. Les rencontrer dans la rue, écouter leurs histoires et être capable d’entendre en confession des gens qui ne s’étaient pas confessés depuis longtemps, et même baptiser l’enfant de parents sans-abri, ce sont là des grâces, et je remercie Dieu de me montrer ainsi ce qu’est ma mission dans le cadre de mon sacerdoce. » Pour lui, les pauvres ne sont pas seulement des « cas », mais les expériences qu’il vit auprès d’eux lui permettent de percevoir à chaque instant l’appel de Dieu.

    Les 54 séminaristes de Fortaleza continuent de se préparer à être un jour ordonnés prêtres et à pouvoir servir Dieu et les hommes encore plus profondément et plus intensément. Rai Rannier a 25 ans. Il déclare : « Je cherchais une vie de conversion totale à Dieu et à Son Église ». Pour lui, la rencontre avec le Christ est la chose la plus importante qui soit. Lui et ses camarades du séminaire partagent les expériences qu’ils font sur leur chemin avec le Christ avec d’autres jeunes qui sont eux-mêmes à la recherche d’une vie à la suite du Christ.

    Cette année, l’AED voudrait soutenir à hauteur de 29 970 dollars la formation de ces 54 jeunes hommes, à Fortaleza, afin qu’ils puissent poursuivre leur chemin vers le sacerdoce.

    « Nobel de la paix au PAM, une institution soutenue par le PapeMéditation - résumé de la semaine de Richard Rohr »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :