• Aimer : Vivre avec… - Alice

    Aimer : Vivre avec…

    Les jeunes comédiens de Jean-Giraudoux ont joué « Origines », dimanche et lundi, sur la scène d'Équinoxe.

      

    «  Les disciples étaient tous ensemble, réunis en un seul lieu. L’Esprit ouvrit portes et fenêtres du Cénacle. Les disciples se retrouvèrent dehors, au milieu de la foule. Ils parlaient et chaque personne comprenait ce message dans sa propre langue. » Les disciples se sont trouvés mêlés à la foule. Comment se faire comprendre par une foule, venant de tous les horizons ? Seuls des actes d’amour peuvent parler à tous les cœurs et les mettre en joie ! Les paroles s’oublient mais les gestes d’amour marquent, restent dans notre cœur, notre mémoire et nous mettent en joie !  

      

    Vivre avec : être levain dans la pâte, levain tellement pétri qu’on ne peut pas le distinguer de cette pâte. 

      

    Vivre avec : être comme les autres, s’habiller, utiliser le même langage que les autres. Guy Gilbert en est un magnifique exemple, lui avec son blouson de cuir, son parler cru comme les loubards qui formaient sa paroisse. Son témoignage de vie est perçu du public. Ma joie, d’apprendre que François l’a reçu, l’a rencontré lors de son jubilé, (50 ans de sacerdoce). Merci pour lui ! 

     

    Vivre avec : avoir besoin de l’autre et savoir le dire à l’autre. 

    L’abbé Pierre avait rencontré un homme sortant de prison et complètement démoralisé, déprimé, n’ayant plus aucune relation, se sentant inutile. Il en a fait son premier compagnon d’Emmaüs, en lui disant : « J’ai besoin de toi ». Les compagnons vivaient avec les pauvres, pauvres comme eux, comme elles. La vie de l’abbé Pierre porte témoignage et lorsqu’en 1954, il lance son appel : « frères et sœurs, j’ai besoin de vous », il soulève une foule immense qui agit.  

      

    Vivre avec : partager la vie de...

     

    Damien de Veuster qui achoisi d’aller vivre avec les lépreux sur l’île qui leur était réservée.

     

    Sœur Emmanuelle vivant avec les chiffonniers du Caire.

     

    Laurette Lepage, canadienne. « Si vous lui demandez ce qui l'a poussée à œuvrer auprès des pauvres, elle vous répondra : «La folie, la folie pure. C'est complètement à l'inverse de ce que j'ai vécu avant, mais je me sentais poussée dans ce chemin. J'ai des gènes de missionnaire et je ne peux pas vivre sans défi. Ce sont ces défis qui l'ont poussée au Brésil dans les favelas et dans un dépotoir à João Pessoa, où elle vivait avec et comme les pauvres, jour après jour. C'est cette folie et son besoin de défis qui l'ont poussée à prendre parti pour les «sans-terres» dans cette région où elle vivait, ce qui lui a valu un refus de son visa permanent et l'a ramenée à Québec… Cette folie a un nom : l'amour. Un amour qui lui vient de sa foi, elle qui a été tour à tour religieuse, épouse et veuve, mais toujours et profondément en amour avec son Dieu, celui de Jésus-Christ, «celui qui s'est fait tout petit et proche des pauvres, de la crèche à la croix. Dieu n'a pas peur des crottés. Et mon amour de Dieu m'a menée vers les pauvres», ajoute-t-elle. Amour et foi, pour elle, c'est identique et fondamental. Et si l'on demande des explications, elle répond ainsi : «Je ne suis pas une dogmatique. J'aime! C'est tout. Quand on tombe en amour, ça ne s'explique pas, ça se vit. Alors, j'aime.» (Yves Therrien) 

      

    Marie Thérèse Esnault. Son livre : « Libre dans ma cellule » : «  journal d’une vocation religieuse en plein monde. Ce livre témoigne d’un engagement de plus de 20 ans en prison comme thérapeute. » (internet) 

      

    Jacques Gaillot qui vit et agit avec des personnes exclues, sans logis, « sans » papiers, etc… François vient aussi de le recevoir. Merci pour lui ! 

      

    Guy Aurenche, président de l’Acat puis du CCFD-Terre Solidaire 

      

    Vivre avec, c’est aussi l’expérience des prêtres-ouvriers qu’en 1954, le pape Pie XII a stoppé net. «  Les prêtres ouvriers avaient-ils compris que le premier ministère, c’est : «vivre avec », se retrousser les manches avec d’autres, s’engager ensemble… ? « Ils ont découvert alors le besoin pour le peuple de s’unir pour lutter…Ils avaient découvert plus que l’amour du prochain, c’est la camaraderie, la solidarité qui leur paraissaient s’imposer comme un objectif évangélique…Les prêtres ouvriers commençaient à dire et à écrire alors que les valeurs évangéliques auxquelles ils tenaient le plus et à la recherche desquelles ils s’étaient entièrement consacrés, ils les avaient découvertes, à l’état quasi naturel, au sein du milieu ouvrier. Il s’agissait essentiellement du sens de la justice, du partage, des biens dans l’entraide et la fraternité, de la solidarité et de l’égalité, de l’attention et de la préférence portée au faible, au petit, au dernier… En bref, le contenu des béatitudes énoncées par Jésus. De missionnaires ils devenaient explorateurs, découvreurs, et le résultat de leur découverte était de première importance. Car enfin où se trouvait finalement livré le vrai message chrétien ? Était-ce dans la cathédrale avec son or, ses rites, sa liturgie et son sacré ou n’était-ce pas dans l’atelier, le laminoir, le chantier, avec sa camaraderie, son partage et sa fraternité…. La grande découverte des prêtres ouvriers, ce sont les valeurs évangéliques vécues par les pauvres, les petits…loin des rites, des dogmes, des sacrements… » (Article de Jacques Meurice)  

      

    Vivre avec, c’est aussi le témoignage d’une foule d’anonymes. 

      

    Bienheureuses les personnes qui aiment, elles agissent ensemble, avec d’autres, au cœur de ce monde. Comme dit Guy Aurenche, « elles refusent l’intolérable » : la torture, l’indignité, la ségrégation, la hiérarchie, la haine, l’exclusion, l’excommunication... Elles luttent pour un monde plus humain, plus juste, plus fraternel.  

    Bienheureuses les personnes qui aiment, qui vivent pauvres, dans l’esprit de pauvreté et ont donc besoin des autres. Que leurs actes d’amour mettent les cœurs en joie ! 

    Alice

    ------------------------------------

    Les nouveautés - OFS-Sherb
    « Franciscans international - FI Newsletter de Septembre 2015ETATS-UNIS – Des conservateurs qui n’aiment pas conserver... E&E »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :