• ALLONS VOIR !.. - Laurette

    Bonjour,

    Noël très bientôt !    Dans le climat survolté des préparatifs, notre regard saura-t-il se poser sur l’essentiel du message, sur la profondeur du mystère d'un Dieu venu dans notre chair,  pour partager sans aucune retenue, notre humaine condition ?  Allons voir !...

    Bonne route de Noël !

    Avec tendresse,

    Laurette


    ALLONS VOIR !..

     

    cr--che-Francois-transpa.gif  Noël est déjà là, avec sa magie enceinte de mystère... Les  lumières  scintillantes et les décors féeriques ne ravivent-ils pas les rêves de paix et de fraternité qui enveloppent notre quotidien l’espace de quelques jours ?

     Et si, dans l’éblouissement de ses lumières, Noël évoquait aussi la lumière intérieure qui donne le sens profond à la vie ?  Lumière d’un Dieu qui se fait tout petit ou invisible, d’un Dieu qui se fait si proche de nous, que le lieu de sa Présence réelle, c’est notre propre coeur, un coeur de pauvre !

     

    Justement, ce sont des pauvres qui ont entendu en premier, cette Nouvelle inouïe.  Des bergers : les exclus de l’époque !  Ils ne se lavaient pas beaucoup parce qu’ils passaient la nuit et la journée avec les bêtes. Ils sentaient le mouton...  Ils ne pratiquaient pas la religion non plus. S’ils allaient au Temple, c’était pour vendre leurs animaux aux prêtres, pour les sacrifices.

     

    Devant l’annonce de l’ange : « Un Sauveur vous est né », leur coeur est rempli de joie. Une bonne nouvelle pour tout le monde : jeunes, vieux, bergers, rois, hommes, femmes...  Une grande joie pour tout le peuple, celui d’hier et peut-être encore plus,, celui d’aujourd’hui.  Quelle bonne nouvelle de se savoir aimé de Dieu !  Emmanuël : Dieu avec nous, venu combler le grand vide qui fait mal.  Dieu qui aspire à vivre au plus près de nous, de nos peines, de nos rêves, de notre soif de plénitude.

     Les bergers ne perdent pas un instant : « Allons voir ! » Ils foncent sur ce village et trouvent exactement ce que l'ange avait dit.  Marie, Joseph, et le nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire.  Voilà le mystère déroutant !  Tout heureux dans leur coeur, ils repartent en racontant tout ce qu'ils ont vu. Ils deviennent des messagers allumés pour tous ceux qui les entendent.

     

    Avec les bergers de la crèche, c’est cette folle espérance que nous continuons d’accueillir aujourd’hui.  Avec eux, Jésus nous relance dans l’avenir.  Avec eux, nous voulons raconter que Dieu est don, tendresse et partage et qu’il est aussi Celui qu’on rencontre dans l’autre, avec ses blessures, ses fragilités, ses détresses.  « Ce que vous faites à l’un de ces plus petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous le faites » (Mt 25. 40)

     

    C’est dans la joie de cette Bonne Nouvelle annoncée aux bergers d’hier et à ceux d’aujourd’hui, que nous nous souhaitons un Noël de paix et d’amour !

     

    Laurette Lepage

    Autres dossiers

     

     


    « DES LIVRES POUR NOËL - Éditions FranciscainesParole d'Évangile ? - InterBible »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :