• APPELES A ETRE TEMOINS DE LA PAROLE - art. 11 Suzanne

    APPELES A ETRE TEMOINS DE LA PAROLE  

      Suzanne-11-Poggio-Bustone-Fran--ois-b--nissait-la-Vall--.JPG

    Origène compare l’Ecriture sainte à « Un océan de mystère ».


    La Genèse, et toute l’Ecriture avec elle, s’ouvre sur deux mots : « Au commencement… » Le prologue de l’Evangile de Jean précise : « Au commencement était le Verbe… Et le Verbe était Dieu »

    L’Ancienne Alliance est placée sous le régime du Verbe. Les prophètes le rappelaient sans cesse et le peuple avait le choix de l’accepter ou de le refuser. La Nouvelle alliance est sous le régime de l’icône, qui est le Verbe en action et qu’il faut continuellement activer car il faut toujours dire à l’autre : « Viens et vois ». C’est ainsi que nous sommes tous appelés à être des témoins, solidaires du Christ. Ceux qui nous regardent doivent voir Dieu. Autrement, Dieu ne se fait voir de personne, si ce n’est de ceux qu’il choisit directement.

    Notre vie dans l’Eglise trouve sa force dans le Sauveur et demeure illuminée en Lui. Mais, nous sommes entourés de tous ceux dont le cœur est « de ce monde » et s’y trouve ancré ;  de tous ceux qui ne veulent pas approcher Son visage dans le sérieux et la vérité.

    Mais de tous ceux aussi qui ne savent pas comment  revenir :


    - Ceux qui se sont éloignés de l'Eglise ou sont allés voir ailleurs et qui un jour se disent : "Et si ce que j'attends se trouvait au sein de la Tradition Chrétienne ?"
    - Ceux qui, pendant ou après diverses thérapies ont réalisé qu'il manquait quelque chose pour parfaire leur guérison et pressentent que leur guérison implique ce retour vers Dieu et don un vrai dépassement.
    - Ceux qui ont pris conscience de la profondeur de leurs souffrances, de leurs blessures ou de leurs erreurs. Le cri "ça suffit" leur fait parfois entrevoir qu'il existe un chemin de guérison selon la Tradition chrétienne.
    - Ceux qui, baptisés ou non, riches de leur quête de sens, de leur histoire et riches de leur beauté intérieure - souvent ignorée - découvrent un désir, celui d'avancer sous le regard aimant de Dieu, sans renier leur humanité mais avec un regard lucide.

     

    Nous sommes accompagnés aussi dans notre vie en Eglise, de tous les jeunes, confrontés aux dures réalités de notre temps, en quête d’une spiritualité humaine et solide.

     

    Nous sommes toujours attristés dans le temps des hommes, c’est ce qui nous permet de goûter la force de la Résurrection. On ne peut porter la Croix qu’en s’associant à ceux qui l’abhorrent, qu’en aimant ceux qui éconduisent le Christ, qu’en étant à l’écoute de ceux qui doutent ou ne comprennent pas. Ils souffrent eux aussi, mais sans savoir trouver le chemin de la Résurrection au sein de leur douleur. Ils sont aussi nos frères dans l’espérance !

     

    Ainsi, la vie dans l’Eglise est loin d’être aisée car elle est à la recherche de ce qui n’est pas entièrement accompli. La particularité du chrétien engagé est que seul le ciel le dépasse. En ce sens, il est, sans aucune relâche, en tension vers le haut. Quel que soit le degré de justice atteint, il est toujours blessé par le péché. Le Christianisme est une aspiration alimentée par la promesse de la vie éternelle. Cette vie éternelle commence dès les premiers pas de notre cheminement vers Dieu. On peut devenir chrétien, non dans le sens de l’accomplissement d’un système clos mais dans le sens d’une vie dans l’espérance.  Engagé dans cette vie, le croyant reçoit Dieu et il est reçu par lui dans la gratuité de la compassion divine.

    Dans la Tradition chrétienne, l’amour de Dieu est un amour qui s’épanche à l’extérieur.

    Il y a l’aimant, il y a l’aimé, et il y a le témoin de l’amour, le co-aimé, capable de faire déborder l’amour, de partager ce qu’il a et de le multiplier à l’infini.

    Ceux qui nous regardent doivent voir Dieu … Entrons dans cette exigence de l’image. Fixons-nous comme objectifs de faire découvrir des chemins dans lesquels nous pouvons rencontrer le Christ, de faciliter la réflexion et de jalonner ces chemins en donnant des éléments de repositionnement concrets et humains, d’enrichir le chrétien mais aussi le non-chrétien. En un mot, ayons pour objectif d’ouvrir des chemins à l’évangélisation : Rencontrons dans la foi, partageons dans l’expérience, vivons l’Alliance dans l’amour.

    Convions ceux qui nous entourent à la rencontre avec le Christ Sauveur. Aidons-les à découvrir ce qui détermine l’homme dans sa structure ; à appeler Dieu, l’entendre et le connaître dans et par l’épreuve et ainsi donner un sens aux évènements de leur vie ; à restaurer la relation avec eux-mêmes, avec l’autre et avec le Tout-Autre ; à se laisser aimer, s’aimer et aimer ; à poser leurs premiers pas sur le chemin de la réconciliation.

    Aidons-les à déposer leur fardeau pour se relever et entrer dans la joie ; à aller à la rencontre de leurs dons et à poser des actes en coopération avec la grâce ; à déposer dans un cœur à cœur avec le Seigneur.

    « Dans l’amour on est « un » parce que l’amour nous unit. Dans l’amour on est « un » parce que l’amour nous respecte. Dans l’amour on est « trois » parce que l’amour nous dépasse. » (Fr. Théophane - Abbaye ND de Maylis - France)

     

    Suzanne Giuseppi Testut  ofs

      Autres artitcles de Suzanne ICI


      Pour votre information voici où vous pourriez rencontrer Suzanne dans les prochaines semaines.

     


    - Au Foyer Franciscain - Rue A. de Quartery 1  1890 St-MAURICE, SUISSE - Tél : +41 (0) 24.486.11.11

    Week-end de formation franciscain et conférence les 17 et 18 avril à Saint Maurice en Suisse 

    Du Samedi 17 au Dimanche 18 avril 2010 - de 9h à 17h30

    DEPOSER SA VIE AVEC FRANCOIS D'ASSISE

     Samedi :

    "poussé par l'Esprit, saint François apprend à déposer sa vie entre les mains du Christ"

    "La déposition est une initiation à la vie intérieure"

    Dimanche :

    "Le repentir - voie d'Espérance et de guérison"

    "Pourquoi recourir à Dieu et que nous permet-il ?"

     


    - Temps de mission - Parcours spirituel (depuis un an) - district de la Vallée de la Cèze - le 25 avril


    - Poursuite de la formation du groupe d'Orthez (Landes) les 30 avril - 1er et 2 mai


    - Au Couvent des Clarisses - 35 rue Saint Gilles 64300 ORTHEZ - Tél : 05.59.69.46.55

    Du Samedi 1er au Dimanche 2 mai 2010 - de 9h à 18h. 

    SAINT FRANCOIS D'ASSISE ET LE CHRIST DE SAINT DAMIEN

    Mystère et Symbolisme "Icône de la Résurrection, cette croix tient lieu de Livre et d'Eglise"

     (J'anime cette retraite avec le frère Francisco Liborio T.O.R.)


    - A la Maison diocésaine de Bordeaux - Centre Louis Beaulieu - 145 rue Saint Genès 33082 BORDEAUX

    Le Jeudi 6 mai à 20h.

    CONFERENCE SUR "LA DEPOSITION’’


    - Conduite et animation du Pèlerinage à Assise avec le groupe de la Vallée de la Cèze du 23 au 31 mai


    - Partage sur la déposition avec les Clarisses Françaises d'Assise, début juin


    - Au Québec en Octobre 2010, plus de détails dans un proche avenir.

             - Sherbrooke le mercredi 13 octobre (plus de détails bientôt)

    « « Amen, amen, je te le dis : Personne, à moins de renaître, ne peut voir le règne de Dieu. »Le ressuscité est là sur nos rivages - Interbible »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :