• Arabie Saoudite : le card. Tauran prône la rencontre et la « cohabitation »

     

    WIKIMEDIA COMMONS - Dragan Tatic; Österreichisches Außenministerium

    Arabie Saoudite : le card. Tauran prône la rencontre et la « cohabitation »

    En visite dans le pays du 13 au 20 avril 2018

    « Ce qui nous menace tous n’est pas le choc des civilisations, mais le choc de l’ignorance et du radicalisme », a déclaré le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux. « L’ignorance est avant tout une menace à la cohabitation », a-t-il expliqué en invitant à « se rencontrer, parler, construire quelque chose ensemble » pour « rencontrer l’autre et aussi pour se découvrir soi-même ».

    C’est ce qu’il a dit au cours de sa rencontre avec le cheikh Muhammad Abdul Karim Al-Issa, secrétaire général de la Ligue islamique mondiale (LMM), le samedi 14 avril 2018, en Arabie Saoudite, indique L’Osservatore Romano en italien daté du 17 avril. Le cardinal est en visite dans le pays avec une délégation du Vatican du 13 au 20 avril.

    Dans la capitale du pays, Riyad, il a été reçu par le prince Mohammed bin Abdurrahman bin Abdulaziz, gouverneur adjoint de la capitale, avec le secrétaire du dicastère, Mgr Miguel Ángel Ayuso Guixot. Mgr Khaled Akasheh, qui dirige le bureau pour l’islam au sein du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, fait aussi partie de la délégation du Vatican.

    Le cardinal Tauran a parlé du pluralisme religieux qui « est une invitation à réfléchir sur notre foi, car tout dialogue interreligieux authentique commence par la proclamation de la foi ». « Tous les croyants, ceux qui cherchent Dieu et tous les hommes de bonne volonté sans affiliation religieuse, ont la même dignité », a-t-il affirmé.

    Le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux a aussi noté que « les chefs spirituels ont le devoir d’empêcher que les religions soient au service d’une idéologie » et de « reconnaître que certains… comme les terroristes, ne se comportent pas correctement ». « Le terrorisme est une menace constante, a-t-il dit, nous devons donc être clairs et ne jamais le justifier. Le terrorisme veut prouver l’impossibilité de vivre ensemble. Nous croyons exactement le contraire. Nous devons éviter l’agression et le dénigrement. »

    « La religion, a-t-il souligné, peut être proposée, jamais imposée » et « toutes les religions doivent être traitées de manière égale, sans discrimination, parce que leurs membres, ainsi que les citoyens qui ne professent aucune religion, devraient être traités ainsi ».

    source ZENIT.org

    ----------------------

    Articles récents- OFS-Sherb
    « Sainte-Marthe : suivre Jésus par intérêt ou par amour ?Marc Fromager sur la Syrie : « On va bombarder et puis après, on fait quoi ? » -FC »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :