• Athalie, une femme comme roi - InterBible

    Athalie, une femme comme roi

    Athalie, une femme comme roi - InterBible

    Athalie interroge Joas

    Charles-Antoine Coypel (1694-1752)
    1741
    Huile sur toile, 129 × 163 cm
    Musée des Beaux-Arts de Brest

    Alors, que Justin Trudeau a choisi autant de femmes que d’hommes comme ministres et qu’Hilary Clinton brigue la présidence américaine, je propose de présenter un des personnages les plus intrigants de la Bible : Athalie, une femme qui se retrouve parmi la liste des rois de la Bible. En effet, le livre des Rois mentionne qu’Athalie a régné sur le peuple pendant six ans au 9e siècle av. J.-C. Comme pour la plupart des rois, elle est présentée de façon négative. Est-ce que le contexte patriarcal de la Bible a accentué les traits négatifs de celle qui a dû choquer ses contemporains?

         Il n’y a que quelques lignes de textes qui sont consacrés à Athalie. L’accent est placé sur le coup d’état pour la renverser en 2 Rois 11 ainsi qu’en 2 Chroniques 22,10–23,21. On peut quand même trouver des éléments intéressants à son sujet.

    Avant le pouvoir

         Au temps d’Athalie, le peuple de la Bible est divisé en deux royaumes : Israël au nord et Juda au sud. Athalie est une princesse du royaume d’Israël qui se marie avec Joram le roi de Juda. Ce mariage scelle une alliance entre les deux royaumes.

         Lorsque son fils Ochozias, roi de Juda, meurt,  Athalie « fit périr toute la race royale de la maison de Juda ». Elle prend le pouvoir en Juda, et l’exerce pendant six ans. Le récit la dépeint comme une usurpatrice, mais il faut se rappeler que plusieurs rois en Israël ont aussi tué pour avoir un trône.

    La fin du pouvoir

         Or, un des petits-fils d’Athalie nommé Joas échappe au massacre de sa grand-mère. Lorsque Joas atteint l’âge de sept ans, plusieurs officiers et prêtres fomentent un coup d’État. Ils assassinent Athalie dans son palais et la remplacent par le jeune Joas.

         Tous les rois de Juda et d'Israël décrits dans les livres des Rois ont une notice de présentation et de conclusion qui enserrent le récit de leurs règnes. Athalie est la seule à ne pas avoir ces notices. On peut penser que l’auteur réprouvait le fait qu’une femme régnait sur le peuple.

    Un regard négatif sur son règne

         Dans le domaine religieux, on lui attribue la promotion du culte de Ba’al au détriment du culte de YHWH. De plus, parce qu’elle venait du royaume du nord, qu’elle avait un lien de parenté avec Jézabel et qu’elle a éliminé les rivaux pour prendre le pouvoir, Athalie est présentée comme la pire femme de la Bible. Une femme prenant le pouvoir politique au sein d’une société patriarcale devait être vraiment hors-norme.

    Sébastien Doane

     

    source www.interbible.org
    -----------------------------------

    Les nouveautés - OFS-Sherb
    « Le Père des miséricordes - InterBibleHomélie du 5ème dimanche du carême - 13 mars 2016 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :