• Barack Obama: «Nous devons remplacer la peur par l’espoir» - Le Devoir

    Barack Obama: «Nous devons remplacer la peur par l’espoir»

    Barack Obama a contredit nombre de positions de son successeur sans jamais le nommer.

    7 juin 2017 |Stéphane Baillargeon | Actualités en société

    Photo: Jacques Nadeau Le Devoir
      
    L’ex-président américain Barack Obama s’est adressé à une foule d’environ 6000 personnes au Palais des congrès.

    Une heure, douze minutes et quelque trente secondes de discours puis d’entrevue et pourtant, le nom de l’actuel occupant de la Maison-Blanche n’a pas été prononcé une seule fois par son très prestigieux et très adulé prédécesseur. Ni par son intervieweuse, d’ailleurs.

     Pourtant, l’ombre de celui-dont-il-semble-qu’il-fallait-taire-le-nom n’a cessé de hanter l’événement jusque dans ses moindres recoins. Un peu comme un fantôme de Poudlard.
     Barack Obama, 44e président des États-Unis, était donc à Montréal mardi soir pour livrer ses propos et confidences sur l’état du monde dans le cadre de la série de conférences des leaders internationaux de la Chambre de commerce. Sa sortie publique a servi à passer en revue les grandes questions qui se posent à la conscience de notre époque, les enjeux fondamentaux de notre temps : changements climatiques, transformations technologiques, avenir du travail, mutation de l’État-providence, sort des réfugiés, lutte contre le terrorisme, collaboration internationale, etc. Tout a été évoqué et au pas de charge.
    LIRE LA SUITE ICI
    « « couple « démocratique » - AliceQui a tué Goliath : David ou Elhanân »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    hoda
    Vendredi 9 Juin à 16:45

    QUE DIEU benisse les leaders pour le bien des peuples

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :