• Bons bergers de la Création - E&E

     

    Bons bergers de la Création

    novembre 27, 2012

     

     

    http://ekladata.com/uZYlDCI6wskqBWg9nYJd4NJN9y4.jpg

    Nous avons déjà évoqué ici la XXe rencontre œcuménique internationale de spiritualité orthodoxe qui s’est déroulée début septembre au monastère italien de Bose sur les enjeux théologiques de la Création. Voici quelques extraits de l’intervention du F. Enzo Bianchi, responsable de la communauté. (Merci à Christine pour la traduction)

     

    La protection et la sauvegarde de la Création constituent désormais un des thèmes les plus fréquents de la réflexion chrétienne, un thème qui exige une grande attention de la part de toute l’Eglise, et à travers lequel l’œcuménisme peut s’exercer à un moment où il fait par ailleurs face à de multiples difficultés. (…) Il existe des « arguments chrétiens » absolus et précis en faveur de l’écologie, des arguments qui sont inséparables de la justice et de la paix. La tradition chrétienne, en effet, ne peut séparer justice et écologie, partage de la terre, et respect de la terre, attention à la nature et recherche d’une vie humaine qui soit bonne. Les questions sociales et environnementales sont les deux faces d’une même urgence : empêcher les excès, la volonté de pouvoir, faire régner la justice, la paix et l’harmonie. (…)  La qualité de la vie humaine dépend aussi de la vie du cosmos, dont l’humain fait partie et qui est sa demeure. Dans le symbole de Nicée-Constantinople, expression privilégiée de la foi apostolique et catholique, l’Eglise confesse : « Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du Ciel et de la Terre, de l’univers visible et invisible ». Ce premier article de foi proclame que la Création n’est l’œuvre ni du hasard ni de la nécessité : elle est le fruit de la volonté de Dieu, qui a créé le monde librement et par amour. (…) Par conséquent, comme en témoigne Paul, la Création est révélation et récit de la puissance éternelle, de la divinité et de la perfection invisible de Dieu, et les humains en la contemplant (Rm 1, 19-20), peuvent chercher Dieu (Ac 17, 27). Cette vérité chrétienne est en soi une raison suffisante pour faire de nous des gardiens attentionnés et responsables de la Création.

    Source http://ecologyandchurches.wordpress.com

    Autres dossiers

     

    « Qui sont les bons et mauvais rois? 2/2 - InterBibleUne théologie racontée - InterBible »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :