• C'est merveilleux ! - Alice

    C'est merveilleux !

    C'est merveilleux ! - Alice

    Extrait d'un interview, 20 ou 30 questions, dans Le Pèlerin du 02/02/2017, à une personnalité connue. Ce jour-là c'était le tour d'une chanteuse... Je suis émerveillée par certaines de ses réponses qui montrent une vie animée par la foi et un réel décalage de pensée entre les deux protagonistes.

    Je recopie donc (P pour Le Pèlerin et A pour la chanteuse)

    P : Quelle faute pardonnez-vous facilement ?

    A : Toutes. Quand on pardonne, on pardonne tout.

    C'est merveilleux ! Combien d'années d'études théologiques pour penser, pour vivre cela !!! Rien de telle que l'école de la vie, dans le partage et le vivre ensemble avec les autres !

    P : Vous rencontrez Dieu en vrai. Qu' aimeriez- vous qu'Il vous dise ?

    A : Mais je Le rencontre déjà chaque jour ! Je me sens en relation permanente avec Lui.

    C'est merveilleux ! Rien de telle que l'école de la vie, dans le partage et le vivre ensemble avec les autres ! J'admire la foi de cette chanteuse ! Dieu si proche ! Sentir son souffle, son Esprit en nous ! Sentir qu'Il nous anime, toutes et tous … Je suis loin de la parole malheureuse,( qui m'a si longtemps blessée) du pape Benoît XVI : « Dieu est de moins es moins présent dans ce monde » . J'avais aussitôt réagi en disant : « Dieu est présent, en toute occasion, à chaque moment , en chaque situation. C'est à nous de savoir L'entendre, de savoir L'écouter, de savoir Le voir en moi, en toute autre personne, en toute la création ».

    « Seigneur, fais que nous puissions Te voir, en nous, en toute personne ! »

    P : « Prier » rime avec...

    A : Partager. Croire en soi, en les autres, en la vie. Je prie tout le temps.

    C'est merveilleux ! Rien de telle que l'école de la vie, dans le partage, le vivre ensemble avec les autres !

    P : Votre personnage préféré de la Bible ?

    Que m'importe le nom donné par cette chanteuse ! Et je m'interroge !!!

    Il y a foule dans mon cœur : Jésus, Marie-Madeleine, la Samaritaine, la femme qui pénètre chez le riche Simon qui affronte le qu'en dira-on et qui se jette en pleurs aux pieds du Christ, l'enfant prodigue, le mauvais larron, Judas qui a si bien pris conscience de sa faute, conscience qui l'a poussé à se pendre. Il ne s'est trouvé personne en cet instant tragique pour lui faire comprendre que, quelle que soit la noirceur de sa faute, il était aimé de Dieu et donc pardonné ! Mais je préfère aussi tous ceux et toutes celles que je rencontre aujourd'hui, qui m'accostent pour me parler, cet homme qui m'a livré ses soucis et qui m'a remercié par un : « merci d'avoir discuté ! », cet homme dont le regard s'est illuminé lorsque nous avons réussi à accorder nos pas de danse, ces femmes qui viennent jouer aux cartes en disant, maintenant : « on vient pour rire ! » Et je pense à tous ces bons samaritain.es qui ont pansé mes profondes blessures, qui m'ont apaisée, qui m'ont fait confiance en m'accompagnant dans ma quête spirituelle...Oui, mon Évangile, je le lis, non dans le texte, mais dans ma vie de tous les jours.. Et je m'émerveille.

    Dans la joie , l'Espérance et la Paix du Christ !

    Alice

    Comment peut-on fermer les ''portes de la Miséricorde'' ? (17/02/2017)

    Quelle folie d'écrire cela sur mon mur facebook !!! et pourtant ! Surprise ! 3 personnes que je vais citer par les lettres B, C, D, adultes de la génération de mes enfants, m'ont répondu, bien sûr, sur le ton de la blague ! Mais j'aime pour tout ce qui se devine derrière ces réflexions anodines !

    A : Comment peut-on fermer les portes de la Miséricorde ?

    Commentaires

    B : en devenant intolérant ?

    C : A clé ?

    A (je résume alors) : Donc miséricorde devient = à intolérant, en fermant mon cœur à clé!!! mdr (mort de rire)

    D : en oubliant ce que ça veut dire ?

    A : Merci, D., de ta présence !

    A :Une Église si forte en symboles liturgiques a fermé ''les portes de la Miséricorde'' après un an de méditation sur la Miséricorde !!! Comment est-ce pensable ? … Profond mystère !!!

    B : Ils ont réfléchi un an pour savoir s'il faut fermer la porte ? J'avoue qu'ils sont très fort !!!

    D : Ah bé !!! Une église qui a besoin de méditer sur la miséricorde aurait-elle perdu le sens du mot pardon ? Et donc on peut arrêter de pardonner et fermer la porte ? Toi, tu es coupable, tu as péché, je ne veux pas de toi dans ma vie.... ; ah oui cela semble pratique en fait... plus de pardon, plus d'acceptation de la différence, je ferme la porte et pis c'est tout... Bon évidemment c'est un peu simpliste comme réflexion et j'ai fait un énorme raccourci mais la base est là : on ne ferme pas la porte de la miséricorde sinon c'est la porte ouverte à toute sorte d'idées ou la sensibilité et l'amour du prochain seront bafoués... Après, moi ce que j'en dis ! Je ne suis qu'un passant de plus dans ce monde...

    B : Pour un Dieu de miséricorde, ça la fout mal quand même !!! On rappelle que, lorsqu'un musulman parle, il commence toujours par '' Bismillah araman arahim » (je ne garantis pas l'orthographe mdr) ce qui veut dire : '' au nom de Dieu le miséricordieux, le clément...''

    A: C'est formidable, vous 2 !!! Joie et Merci !

     

    C'est merveilleux, cette chanteuse dans Le Pèlerin et ces adultes, nous montrent tout simplement qu'elles, qu'ils aiment et ont découvert la miséricorde dans leur vie ! Rien de telle que l'école de la vie, dans le partage avec les autres, dans les luttes ensemble, dans le bien vivre ensemble, dans la marche ensemble...

    Dans la joie , l'Espérance et la Paix du Christ !

    Alice

    --------------------

    Articles récents- OFS-Sherb
    « Le Baiser de Judas - InterBibleGolgotha, le lieu du don de l’amour - Revue MESSAGE - Mars - Avril 2017 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :