• Ça chauffe mieux en Suède - E&E

    Ça chauffe mieux en Suède

    novembre 13, 2012 | Écrire un commentaire

     

     

    chauffage-ecologique.jpg En Suède, il y a (notamment) des fjords et un célèbre fabricant de meubles formatés qui font rêver les citadins européens et occupent une partie de leurs sorties du samedis après midi.

     

    Et puis, il y a aussi Etik & Energi. Une organisation suédoise interreligieuse, sans but lucratif (elle), fondée en 2004. Son but ? Travailler à la réalisation de solutions énergétiques durables pour les communautés chrétiennes. Un travail déjà bien entamé avec les diocèses suédois qui possèdent à eux seuls environ 20 000 bâtiments, de tout genre, essentiellement chauffés … au mazout et à l’électricité. Il y a là donc un énorme chantier pour aider les communautés locales à passer à des pratiques énergétiques plus intégrées, plus économiques et plus respectueuses de leur bâtiments et de la santé des fidèles. Etik & Energi propose ainsi un programme sur trois années qui passe par un audit énergétique complet des bâtiments d’une paroisse donnée, suivi d’une série de recommandations sous la forme d’un document fourni par un expert (sollicité par l’association) et qui propose des recommandations pratiques pour améliorer l’efficacité énergétique. Ce document est évalué avec les personnes concernées au sein de la communauté locale, pour l’adapter au mieux. Ces mêmes responsables locaux sont aussi formés aux questions énergétiques au cours d’une journée qui propose aussi une réflexion enracinée dans la foi chrétienne et les thématiques du développement durable. Le plan d’action qui découle de tout cela comporte à la fois des investissements techniques et des engagements personnels au sein de la communauté pour rester attentif aux questions énergétiques. 

     

    Actuellement, ce sont six diocèses et une centaine de paroisses suédoises qui ont déjà adhéré à l’association et qui ont mis en place une telle démarche. Il faut citer ici tout particulièrement le diocèse de Karlstad (ouest de la Suède) qui, depuis 2006, a déjà fait, dans le cadre de son « projet climat » un audit de ses 500 bâtiments avec un plan d’action validé pour chacun d’entre eux. L’économie d’énergie visée est de l’ordre de 40 % et l’objectif final (actuellement, la consommation est de 32 000 GWh) est de fournir un approvisionnement composée entièrement d’énergies renouvelables. De fait, localement, de nombreuses solutions différentes sont envisageables, aussi bien en terme d’aménagements intérieurs des bâtiments et des églises que des sources diverses d’énergie gérables localement.

    Comme le dit Krister Eriksson, un ancien ingénieur du bâtiment au Bureau du diocèse et gestionnaire de projet dans le cadre du Projet Climat : « Compte tenu de la hausse des prix de l’énergie, la facture énergétique pourrait passer à 40-45 millions de couronnes d’ici quelques années si l’on ne fait rien. Pour les paroisses qui ont de l’argent à la banque, c’est le meilleur investissement qu’elles peuvent faire, bien supérieur aux intérêts bancaires. La plupart des investissements peuvent d’ailleurs être amortis en 8 à 10 ans« .

     

    Source : Art. Magnus Andersson, Etik & Energi

    Source http://ecologyandchurches.wordpress.com

    autres dossiers

    « É-F - quelques suggestions de cd, dvd, livres souvenirs après le rassemblement de LourdesLa perle du jour - audio - Se tenir prêt pour le retour du Seigneur - Suzanne »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :