• Cher François - Alice

    Cher François - AliceObjet :    I ) bonne fête de Pierre et Paul, pourtant si différents

                  II ) 2 Co au début du chapitre 3

                 III ) Trouver des routes nouvelles

                 IV ) Chasteté 

                  V ) Joie

    Cher François,

       II) 2 Co 3

    Dimanche dernier, lors d’une émission religieuse, j’ai entendu cette référence et ce texte a résonné en moi ! Joie et merci ! J’appelle cela : lire l’Evangile, la Bible dans ma vie. Quelle merveilleuse réponse à mon désarroi après avoir lu le message des prélats Africains.

     

    Personnellement, je n’ai aucune lettre de recommandation mais je suis heureuse de travailler, avec d’autres, à la Vigne du Seigneur, comme Paul après sa chute à Damas, alors qu’il n’avait pas encore rencontré Pierre. Ma seule recommandation me vient du Christ…

    « Une lettre écrite avec l’Esprit de Dieu Vivant, non sur une table de pierre, mais sur des tables de chair, sur votre cœur. » Et je repense à Jn 4, 23-24 et à Moïse cassant les tables de la Loi.

     

    François,

    Les évêques Africains ont mis en avant la loi rigide de la Tradition sans se soucier du vécu des personnes. Le Christ se soucie des personnes même le jour du sabbat ! Le Christ s’en prend aux docteurs de la Loi. Il reproche à ses apôtres leur manque de foi. Il dit à Pierre : « passe derrière moi, Satan. » Mais Il entend la plainte du peuple, la souffrance des « petites gens ». Il prend soin de la foule qui accourt vers lui, de chaque personne qui le touche ou lui demande un miracle…

     

    François,

    Sommes-nous encouragé-es lorsque vous nous redites nos défauts ? Comme j’aimerais que vous voyiez en nous, le Christ en action, sans oublier que le Christ nous précède en Galilée et donc est en action en chaque personne. Nous recevrions alors, avec joie, un message d’Espérance.

     

    III)    Trouver des routes nouvelles.

    Je viens de lire une réponse à votre questionnaire pour le synode. Je cite : «  Constat :

    La plupart des personnes divorcées-réengagées, parmi les plus âgées aujourd’hui, ont souffert de leur situation dans un premier temps. Elles se sont senties seules, jugées, exclues. Elles se sont éloignées de la religion ou tout du moins de la pratique cultuelle. Avec le temps, elles ont cessé d’en souffrir. Elles ne cherchent plus à y revenir. Plusieurs disent vivre leur foi de façon personnelle… »

    Lorsque je vous ai écrit en juin 2014 : « Cet Amour me fait comprendre qu’on ne peut tolérer une discrimination, une exclusion. L’Amour me fait dire que ce ne sont pas les lois d’Eglise, la prière, les cérémonies religieuses qui comptent. L’important est de vivre le message du Christ. L’important est d’AIMER », quelle a été votre réaction ? Votre sermon du25/06/2014, je l’ai reçu comme une violente colère. Vous étiez alors, il me semble, incapable de voir un autre chemin possible. Or ce chemin, je le parcours ! Mais comment découvrir des chemins nouveaux, comment faire du hors-piste alors que dans ce que vous vivez, dans votre pratique cultuelle, vous nous montrez  qu’une seule voie ? J’ai repensé à la phrase du Christ : « il nous faut Renaître dans l’Esprit ». Nos chemins sont différents, mais il me semble qu’ils doivent passer par l’autre et par les autres, dans notre vie comme dans notre prière. Cela est-il incompatible avec notre religion d’amour ?

     

     IV)   La chasteté.  ( juin 2015 : rencontre avec des jeunes à Turin.)

    « Respectez l’autre, soyez chastes ! N’utilisez pas l’autre pour votre plaisir. »

    Quelle vision de la sexualité ? Faire l’amour n’est pas un acte bestial, ce n’est pas un acte sacré. C’est un acte humain, avec sa part de bon et sa part de mauvais. (Le bon grain et l’ivraie intimement mêlés.) « Dieu nous créa à son image, homme et femme. Et Dieu vit que cela était bon. » Faire l’amour lorsque les 2 personnes le veulent, dans le respect de l’autre, en étant attentif au plaisir de l’autre, cela procure plaisir mais aussi renforce la vie du couple (personnes mariées ou non ! Ce n’est pas l’état civil ou religieux qui dit si c’est bon ou mauvais.) La vie en couple est aussi un chemin merveilleux si le couple s’ouvre aux autres, marche avec d’autres.

     

    V )  Joie

    Joie de pouvoir dire à l’autre : « J’ai soif » !

    J’ai soif d’Amour, d’Amitié !

    Joie de pouvoir quémander quelques miettes d’Amour, d’Amitié !

    Joie de la Rencontre,

    Rencontre éphémère, inopinée, improbable, attendue, espérée…

    Rencontre pour fêter des Retrouvailles,

    Rencontre qui perdure, qui annonce un Partage !

    Joie de l’Accueil,

    Joie d’être accueilli-e, ou d’accueillir, dans le respect de l’autre, dans la Reconnaissance de la Dignité Humaine !

    Joie du Partage, du don et du contre-don

     

    Joie de Marcher ensemble, de s’épauler mutuellement

    Joie du Rire ensemble, de l’Agir ensemble, de construire ensemble, du Vivre ensemble !

    Joie de la Reconnaissance, de l’Emerveillement, de l’Espérance !!! 

    François, puissions-nous voir le Christ en action en toute personne et puissions-nous nous émerveiller !

    Alice

    --------------------------------

    Articles récents
    « Homélie du 14ème dimanche du temps ordinaire - 5 juillet 2015Enseignez la prière en priant ; annoncez la foi en croyant ; portez témoignage en vivant ! - Zenit »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :