• Chine: deux évêques nommés par Rome, acceptés par Pékin, - Zenit

    Chine: deux évêques nommés par Rome, acceptés par Pékin, ordonnés le 30 novembre

    Un troisième le sera le 2 décembre 2016, indique EDA

    Cathédrale de l’Immaculée-Conception à Chengdu (Chine continentale), DR

    Cathédrale De L’Immaculée-Conception À Chengdu (Chine Continentale), DR

    Deux évêques nommés par Rome et acceptés par Pékin seront ordonnés le 30 novembre 2016, un troisième le sera le 2 décembre, annonce « Eglises d’Asie » (EDA), l’agence des Missions étrangères de Paris (MEP).

    « Ces ordinations interviennent après celle de Mgr Ding Lingbin, évêque de Changzhi, dans le Shanxi, le 10 novembre dernier, tandis qu’il est toujours question de négociations entre le Vatican et la Chine au sujet d’une possible normalisation de leurs relations », précise l’agence des MEP.

    Elle précise que le 30 novembre, c’est le diocèse d’Ankang qui recevra un nouvel évêque en la personne de Mgr John Wang Xiaoxun. En effet, l’évêque de ce diocèse, Mgr John-Baptist Ye Ronghua, âgé de 85 ans, « n’a plus la santé pour diriger son diocèse, un diocèse du sud-est du Shaanxi, isolé géographiquement et financièrement démuni ». Il a demandé un coadjuteur et Pékin a donné son assentiment à l’ordination épiscopale.

    La messe sera présidée, indique la même source, par Mgr Yang Xiaoting, évêque de Yulin (Yan’an), entouré par l’ensemble des évêques « officiels » de cette province, tous sont en communion avec Rome, sauf Mgr Lucas Li Jingfeng, évêque de Fengxiang, 94 ans, qui sera absent du fait de son âge.

    A six cents kilomètres au sud-ouest, dans le Sichuan, le diocèse de Chengdu était sans évêque quand, en mai 2014, l’Eglise locale a choisi, par élection, le P. Joseph Tang Yuang: en octobre 2015, le pape a décidé de nommer le P. Tang comme évêque du lieu. Le messe sera présidée, le 30 novembre également, par Mgr Fang Xingyao, entouré de Mgr He Zeqing (de Wanzhou, Wanxian), Mgr Chen Gong’ao (de Nanchong) et Mgr Luo Xuegang (de Yibin). Mgr Fang Xingyao, évêque de Linyi, dans le Shandong, est un évêque en communion avec le Saint-Père tout en étant proche des autorités chinoises.

    Mgr Lei Shiyin, évêque de Leshan, est annoncé à cette ordination de Chengdu, or il figure au nombre des huit évêques illégitimes de Chine populaire, i.e. non reconnus comme évêques par le pape, et une peine d’excommunication pèse sur lui: sa présence pourrait poser problème, fait observer Eglises d’Asie.

    Le 2 décembre, ce sera au tour de Xichang, un petit diocèse du Sichuan, de recevoir un nouvel évêque, en la personne de Mgr Lei Jiapei. Il semble, fait observer la même source, que sa nomination par le pape soit récente: elle serait le fruit des dernières négociations entre le Saint-Siège et la Chine.

     source ZENIT.org

    -----------------------------------

    Les nouveautés - OFS-Sherb
    « Les trois attitudes de l’Avent, par le pape François - ZenitBonjour ou bonsoir très chèr(es) ancien(nes) lecteurs-lectrices de Laurette. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :