• « Confiance, mon enfant, tes péchés sont remis » (Mt 9,2) - Alice

    « Confiance, mon enfant, tes péchés sont remis » (Mt 9,2)

    Que veut-il que je fasse pour lui ?Que veut-elle que je fasse pour elle ?

     

     QUE VEUX-TU QUE JE FASSE

    1°)Dans les évangiles, la réponse à l’Appel est signifiée par : « Laissant là leurs filets… » « Laissant là sa cruche… ».

    Seigneur, fais qu’aujourd’hui, je puisse laisser là toutes mes relations que je croyais être d’amitié mais qui ne fonctionnent qu’à sens unique, où le partage n’existe pas ! Que je puisse leur faire un adieu définitif !

    2°)Dans les évangiles, le récit de certaines guérisons débute par : « Confiance, mon enfant, tes péchés sont remis. » Le Christ pardonne quel que soit le péché, sans entendre la personne en confession ! Le Christ admire la foi de la personne qui vient à Lui dans l’espoir d’une guérison.  Le Christ se dit « Cette personne, que veut-elle que je fasse pour elle ? » Il la rassure,  Il l’interroge, Il admire la foi de cette personne, Il demande : « Croyez-vous que je puisse faire cela ? » Le Christ voit, entend, Il se laisse toucher : « quelqu’un m’a touché »,… Il touche le lépreux, Il fait de la boue …A chaque rencontre, Il est attentif, Il cherche le geste à faire, la parole à dire. Il s’implique. Le Christ ne se met pas en retrait, Il s’implique pour guérir et dévoile aussi une partie de lui-même en parlant du « Fils de l’homme », ( propos étrange).

    Aujourd’hui, Seigneur, Tu viens à moi et Tu me demandes : « Alice, que veux-tu que je fasse pour toi ? » Alors, Seigneur, je te réponds : « Seigneur, il est temps que je me tourne vers Toi ! Viens à mon aide ! Je suis devenue boiteuse. Je me suis fâchée grave avec 2 ami-es. Ce n’est pas la première fois mais aujourd’hui, je suis fatiguée et je ne me sens plus l’envie de me réconcilier avec ces 2 personnes. Je viens vers Toi pour retrouver confiance en elles…pour recommencer à me laisser apprivoiser…J’ai besoin, Seigneur, de ton Amour pour faire renaître ces 2 amitiés. En ce mois d’août, François, nous appelle à prendre le souci de la périphérie et moi je laisse 2 personnes sur le bord du chemin… Et pouvoir te dire cela, Seigneur, c’est, pour moi, le début de l’espoir ! »

    3°)Jésus, j’ai confiance en toi car, Tu as aussi su te montrer fatigué pour entrer en conversation avec la samaritaine. « Avoir besoin de l’autre ». La joie de cette personne que je suis allée voir en lui disant : « Je viens te demander un service » Joie de cette rencontre ! Merci, Seigneur ! Bienheureuses les personnes qui vivent dans l’esprit de Pauvreté !

    Alice

    Un petit BONUS...

    Amitié

    Amitié, petite fleur blanche, fragile telle la perce-neige, mais qui, avec d’autres, défie l’hiver, le froid, la neige !

    Lorsque nous n’y prenons pas garde, elle peut s’étioler au fil du temps, mourir…

    Mais si nous voulons, en plongeant ensemble, nos mains dans l’eau du pardon, nous pouvons la faire renaître, rejaillir plus forte qu’avant car nous aurons alors éprouvé sa fragilité.

    Alice

    ------------------------------------

    Les nouveautés - OFS-Sherb
    « La lettre ''Noun'' signifie poisson en araméen« Prions, pour qu’en sortant de nous-mêmes, ... - Alice »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :