• Constitutions générales de l'Ordre Franciscain Séculier -OFS

    Frères et soeurs bien le bonjour, je relisais ces jours-ci nos constitutions OFS et me suis dit que vous aimeriez peut-être en relire des sections avec moi? Voici donc les 7 premiers articles. N'hésitez pas à formuler des commentaires si le coeur vous en dit... vous trouverez l'endroit juste sous l'article du côté droit de la page "écrire un commentaire".


    CONSTITUTIONS GÉNÉRALES

    Chapitre I

    La Fraternité franciscaine séculière





    Article 1


    1. Tous les fidèles sont appelés à la sainteté et ont le droit de suivre, en communion avec l'Église, un chemin spirituel particulier [1] .

    2. Règle 1 Dans l'Église, il y a de nombreuses familles spirituelles avec des charismes variés. Parmi ces familles se trouve la famille franciscaine qui, dans ses différentes branches, reconnaît comme père, inspirateur et modèle, saint François d'Assise.

    3. Règle 2 Dans la famille franciscaine, depuis le commencement, la Fraternité franciscaine séculière a une place particulière [2] . Elle est formée par l'union organique de toutes les Fraternités catholiques dont les membres, poussés par l'Esprit Saint, s'engagent par la promesse de vie évangélique à vivre l'Évangile à la manière de saint François, dans leur état séculier, en observant la Règle approuvée par l'Église [3] .

    4. En vertu de leur appartenance à la même famille spirituelle, le Saint Siège a confié le soin pastoral et l'assistance spirituelle de l'OFS au Premier Ordre franciscain et au Tiers Ordre régulier (TOR). Ce sont les « Instituts » auxquels revient la « haute direction » (altius moderamen) dont il est question au Canon 303 CIC [4] .

    5. La Fraternité franciscaine séculière, nommée aussi Ordre franciscain séculier (OFS) est, dans l'Église, une association publique [5] . Elle s'organise, à divers niveaux, en Fraternités : locales, régionales, nationales et internationale. Elles ont chacune une personnalité juridique dans l'Église.


    Article 2

    1. La vocation à l'OFS est une vocation spécifique qui forme la vie et l'action apostolique de ses membres. Par conséquent, ceux qui ont prononcé un engagement perpétuel dans une autre famille religieuse ou institut de vie consacrée ne peuvent pas en faire partie.

    2. L'OFS est ouvert aux fidèles de toutes conditions. Peuvent en faire partie :
    -- les laïcs (hommes et femmes)
    -- les clercs séculiers (diacres, prêtres, évêques).


    Article 3

    1. Le caractère séculier marque la spiritualité et la vie apostolique des membres de l'OFS.

    2. Leur caractère séculier, dans la vocation et la vie apostolique, se manifeste conformément à leur condition particulière, à savoir:
    -- pour les laïcs, en contribuant à l'édification du Règne de Dieu par leur présence dans les réalités et les activités temporelles [6] ;
    -- pour les clercs séculiers, en rendant au Peuple de Dieu les services dont ils sont chargés, en communion avec l'Evêque et son Presbyterium [7] .

    Les uns et les autres s'inspirent des options évangéliques de saint François d'Assise, en s'engageant à continuer sa mission avec les autres membres de la famille franciscaine.

    3. La vocation à l'OFS est une vocation à vivre l'Évangile en communion fraternelle. Dans ce but, les membres de l'OFS se réunissent en communautés ecclésiales appelées Fraternités.


    Article 4

    1. L'OFS est gouverné selon le droit universel de l'Église et son droit particulier : la Règle, les Constitutions, le Rituel et les statuts particuliers.

    2. La Règle établit la nature, le but et l'esprit de l'OFS.

    3. Règle 3 Les Constitutions ont pour but :
    -- de mettre la Règle en pratique;
    -- d’indiquer concrètement les conditions demandées pour appartenir à l'OFS, le mode de fonctionnement de l'OFS, l'organisation de la vie de Fraternité, son siège[8] .


    Article 5

    1. Règle 3 L'interprétation authentique de la Règle et des Constitutions relève du Saint Siège.

    2. L'interprétation pratique des Constitutions, dans le but d'en harmoniser l'application dans les diverses régions et aux différents niveaux de l'Ordre, relève du Chapitre général de l'OFS.

    3. La clarification de points particuliers qui réclament une décision opportune, est de la compétence de la Présidence du Conseil international OFS (CIOFS). L’interprétation donnée sera appliquée jusqu’au prochain Chapitre général.


    Article 6

    1. La Fraternité internationale de l'OFS a ses propres statuts approuvés par le Chapitre général.

    2. Les Fraternités nationales ont leurs propres statuts approuvés par la Présidence du CIOFS.

    3. Les Fraternités régionales et locales peuvent avoir leurs propres statuts approuvés par le Conseil du niveau supérieur.


    Article 7

    Sont abrogées toutes les prescriptions qui ne concordent pas avec les présentes Constitutions.

    La suite : ICI

    Source : CIOFS
    Pour voir nos vidéos

    « Des chrétiens évangéliques saluent la publication de Caritas in veritateLe cardinal Vingt-Trois invite les fidèles à se réapproprier Vatican II - La Croix »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :