• Conte de Noël, entre mère et fille - Alice

    Conte de Noël

    ou apprendre à aimer, non uniquement dans l'apprentissage des textes, mais aussi dans la vie de tous les jours.

     

    paixMa fille et moi, nous étions dans une salle d'attente. Spontanément, je prends une revue. Je tombe sur un article que je montre à ma fille : "Vous, maman, qu'avez-vous transmis à votre fille ? Et vous, fille, que vous a transmis votre mère ?" Nous nous regardons et ne trouvons rien à répondre mais, semble-t-il, la question mûrit dans notre tête...

    Il y a déjà quelques temps, ma fille m'a bousculée pour préparer ensemble les cadeaux pour Noël. Donc, c'est fait. Puis, elle me dit qu'il est temps de faire ma crèche et alors, je commence. J'attends le passage de mes petit(e)s-enfants pour qu'ils-elle finissent de disposer toutes les figurines, personnages ou animaux...Ils-elle sont donc venu(e)s. Mais, au moment de partir, le petit dernier a dit d'un air pleinement ravi:"Voilà, ils sont tous couchés". Il avait tout bouleversé d'un revers de main. Il aura tout à remettre debout à son prochain passage, tout en sachant que ces figurines subiront encore le même sort lors de son départ !

    Enfin, ma fille me dit :"maman, faisons ensemble tous les paquets-cadeaux" et nous prenons donc une matinée. Nous papotons gaiement. "Vous avez bien fait 'la badée' " m'a dit mon petit homme qui nous entendait de loin. A un moment, ma fille me dit :

    -"Je ne suis pas une maman parfaite, peut-être dans 50 ans ?"...

    -Oh! Tu sais, ma fille, je ne suis pas une maman parfaite, même avec l'âge !

    -Mais tu m'a donné la force.

    -J'avoue que parfois, je me demande comment tu tiens, comment tu as cette énergie pour continuer à te battre. (Tous le deux au chômage et 3 enfants à nourrir, à élever)

    -Tu m'as donné la force du pardon."

    ….........je suis restée sans voix

                                                    Alice

    Autres dossiers

    « Histoire de l’OFS et de sa Règle (13)Lettre ouverte d'Élisabeth à...(concernant un article sur le baptème) »

  • Commentaires

    2
    Alice Damay-Gouin
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 20:05

    Merci, Struyven, pour votre commentaire qui m'invite à penser à ma façon d'avoir élever mes enfants. Lorsque j'ai commencé à enseigner, on m'a dit :"on enseigne ce qu'on est". Je crois que pour éduquer mes enfants, l'essentiel a été d'essayer de vivre en accord avec mes engagements. Mais je ne m'étais jamais posé cette question:"qu'ai-je transmis?" . Je pense souvent à cette chanson "Prendre un e,fant par la main", oui, jusqu'au jour où cet enfant doit voler de ses propres ailes...

    Avec toute mon amitié, Alice

    1
    Struyven
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 20:05

    Toutes les mamans chrétiennes du monde, essaie d'inculquer à leurs enfants des valeurs inestimables et parfois, soit on est rejeté, soit nos enfants s'exercent à la patience mais rien ne vient de concret. Il y aurait de quoi se décourager !......Et pourtant ma grande fille m'a déjà fait des surprises qui m'ont touchée au coeur. Et chaque fois je dis Merci Seigneur ! Rien n'est perdu !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :