• Dieu créateur : entre science et religion - InterBible

    La Bible et la science

    2- Dieu créateur : entre science et religion (2 de 2)

    « Il convient de bien délimiter le sens propre de l’Écriture, en écartant des interprétations indues qui lui font dire ce qu’il n’est pas dans son intention de dire » Saint Jean-Paul II.

    Dieu créateur : entre science et religionCe qu'en dit l'Église catholique

         L’Église a tenu jusqu’au tournant des années 1950 un discours rivé sur une interprétation littérale du livre de la Genèse. L’Église enseignait que la littérature biblique racontait la création de l’univers en six jours. Son opposition s’adressait aux propositions du chercheur anglais Charles Darwin qui propose la théorie de l’évolution des espèces. Cette théorie apparue au XIXe siècle décrit le processus par lequel les espèces se modifient au cours du temps et donnent naissance à de nouvelles espèces.

         Le pape Léon XIII (1878-1903) réaffirme que les textes de la Bible « ont été écrits sous l’inspiration du Saint-Esprit et ont ainsi Dieu pour auteur ».

         Il faut attendre le pape Pie XII dans son encyclique Humani generis (1950) pour que la position de l’Église s’assouplisse. Pie XII a affirmé qu’il n’y avait pas d’opposition entre la théorie de l’évolution et « la doctrine de la foi sur l’homme et sa vocation ». Il écrit que les premiers chapitres de la Genèse « décrivent de façon populaire l’origine du genre humain et celle du peuple élu ». Il affirme aussi que ces récits appartiennent au genre historique. Pie XII ouvre des portes, mais il en tient d’autres fermées.

         Le pape Jean-Paul II dans un discours prononcé à l’Académie des sciences au Vatican le 22 octobre 1996, a affirmé que le pape Pie XII « considérait l’évolutionnisme comme une hypothèse sérieuse, digne d’une investigation et d’une réflexion approfondie ». Jean-Paul II pousse un peu plus loin en affirmant : « Aujourd’hui, près d’un demi-siècle après la parution de l’encyclique, de nouvelles connaissances conduisent à reconnaître dans la théorie de l’évolution plus qu’une hypothèse. Il est en effet remarquable que cette théorie se soit progressivement imposée à l’esprit des chercheurs, à la suite d’une série de découvertes dans diverses disciplines du savoir. La convergence, nullement recherchée ou provoquée des résultats des travaux menés indépendamment les uns des autres, constitue par elle-même un argument significatif en faveur de cette théorie. »

         Jean-Paul II explique que la théorie de l’évolution ne propose pas une solution pour expliquer l’âme humaine. Le moment du passage au spirituel n’est pas l’objet d’une explication scientifique. Il fait ici appel à l’intervention divine. L’Église reconnaît aujourd’hui que le livre de la Genèse n’est pas l’histoire des débuts de l’humanité. Ce livre donne plutôt  un  enseignement sur le sens de la création et sur le modèle de relation qui existe entre l’humanité et Dieu.

    Ce qu'en dit le créationnisme et le dessein intelligent

         Le créationnisme au sens strict est né au XIXe siècle contre la théorie de Darwin. Les partisans du créationnisme affirment que le monde a été créé comme le livre de la Genèse le raconte. Cette position est surtout tenue par les Églises protestantes à tendance fondamentaliste. Ils se basent sur une lecture littérale de la Bible. Ils ne donnent pas de place aux genres littéraires ni à aucune interprétation. Pour eux, le texte de la Bible est aussi un texte scientifique.

         La théorie de « Dessein Intelligent » tente de donner des arguments plus scientifiques. Cette théorie a vu le jour aux États-Unis en 1987.  Les tenants de cette théorie croient que l’évolution est guidée par un être supérieur. Elle affirme que la vie humaine ne peut être le fruit du hasard et qu’il y a une force intelligente derrière la création. Cette théorie a été rejetée par les scientifiques. Le P. George Coyne, chef astronome au Vatican, a affirmé que le Dessein Intelligent « n’est pas de la science, même s’il en a la prétention ».

    Source : http://www.interbible.org/interBible/decouverte/comprendre/2009/clb_090327.html

    Dieu créateur : entre science et religion

     

     

     

     

    Source: Le Feuillet biblique, no 2502. Toute reproduction de ce commentaire, à des fins autres que personnelles, est interdite sans l'autorisation du Centre biblique de Montréal.

    La Bible et la science 1 de 2

     Source http://www.interbible.org/

    ------------------------

    Les nouveautés - OFS-Sherb
    « Théorie du genre: l’enseigner à l’école « est contre les choses naturelles » Azerbaïdjan: la rencontre interreligieuse avec le pape, message pour le Caucase »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :