• « Dieu était là et je ne le savais pas! » - Alice

    Tu es là, au cœur de nos vies et c'est Toi qui nous fais vivre.

    Tu es là au cœur de nos vies, bien Vivant, Ô Jésus-Christ.

     

    entr'aidePrendre conscience de Ta Présence, là, au milieu de nous qui sommes réuni(e)s en Ton nom.

    Prendre conscience de Ta Présence, là, où nous vivons, dans tout ce que nous vivons.


    Merci, Seigneur, de m'avoir appris à lire Ton Évangile, dans ma vie de chaque jour! Et je peux dire, comme Marie, « Mon âme exalte le Seigneur car Il a fait pour nous des merveilles », comme Siméon, « Merci, Seigneur, je peux partir en paix car mes yeux ont vu... »

    Tu es là, au cœur de nos vies et c'est Toi qui nous fais vivre.

    Tu es là au cœur de nos vies, bien Vivant, Ô Jésus-Christ.

    Merci, Seigneur, de m'avoir fait rencontrer les femmes à qui Tu as dit: « Allez dire que Je vous précède en Galilée ». Les Juifs marchaient vers la Jérusalem céleste. Toi, Tu nous emmène en « Galilée », le monde des vivants  où se trouvent si intimement liées les foules de croyant(e)s et de non-croyant(e)s.

     

    « Dieu était là et je ne le savais pas! »


    Avec mon petit homme, nous avions proclamé, lors de notre cérémonie de mariage, notre vocation missionnaire au cœur de ce monde: Aimer, être levain dans la pâte, être sel de la terre, être service, être engagement avec d'autres, être lumière, être mendiant(e) d'amour, semer inlassablement des graines d'amour en faisant confiance pour l'avenir de ces graines, avoir soif de l'autre. Nous avons essayé de continuer à vivre de Ton Évangile.

    J'ai longtemps cherché d'où me venait cette énergie pour continuer à vivre l' Évangile, au cœur de ma vie de tous les jours dans le monde. Tu étais là, Présent, Vivant, au cœur de ce monde et je ne le savais pas!


    Merci, Seigneur, de m'avoir conduite sur le chemin d'Emmaüs, de m'avoir fait désirer de continuer la route avec Toi, de Te reconnaître dans le partage. Prendre conscience de Ta Présence, au cœur même de nos vies, en nous, en tout autre, dans nos engagements avec d'autres. Merci, Seigneur car tu me nourris, chaque jour, de Ton Pain d' Amour dans mes rencontres avec l'autre, mes marches avec les autres, pour construire un monde plus juste, plus solidaire, plus humain. Dieu est présent, Vivant dans ce monde. « Dieu était là, en moi et au cœur de ce monde, au cœur de chaque personne et... je ne le savais pas! » Merci, Seigneur, de découvrir aujourd'hui , 1er juin, Ta Présence en moi. Tu me guides vers les autres, ceux et celles que je vais retrouver et avec qui j'ai déjà si souvent marcher... Oui, Tu es là Présent, Vivant au cœur de cette manifestation.


    Tu m'appelles aussi à aller vers les exclu(e)s d'aujourd'hui, les nouveaux lépreux, les nouvelles lépreuses. Aller vers les personnes qui souffrent de l'exclusion dans la société comme dans les religions, exclues d'une famille, du savoir, du travail, du « bon savoir-vivre », des sacrements, de leur pays d'origine.... Tu m'appelles à être attentive à toutes les personnes qui souffrent de maladie, de dépendance, de solitude ou qui sont enfermées, en prison ou dans leur tête, qui dépriment ou qui se taisent car lasses de ne pas être entendues ...


    Tu es là, au cœur de nos vies et c'est Toi qui nous fais vivre.

    Tu es là au cœur de nos vies, bien Vivant, Ô Jésus-Christ. Ta Présence en moi me fait découvrir l'autre et ensemble nous marchons en Galilée, au cœur de ce monde.

     

    Je peux jeter un coup d'œil en arrière et je sais, maintenant, que les traces de pas que je peux voir, ce sont les Tiennes car Tu m'as portée, inlassablement, sur tout ce trajet..

     

    Merci, Seigneur, de me savoir aimée et d'avoir aimé ! .....

     

    Alice

    « Vidéo - Antoine de Padoue - Un prédicateur exceptionnel compris des plus humbles - Guylain PrinceUn fleuve de joie parfaite dans lequel succombent nos défaites - Bruno »

  • Commentaires

    2
    Alice Damay-Gouin
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 20:22

    Merci, Micheline.

    Et bonne prière en groupe. Vous pouvez le faire pour moi qui n'en suis plus capable.

    Il y a quelques temps, j'ai aperçu la porte de l'église ouverte alors qu'elle est habituellement fermée. J'ai donc pénétré dans cette église. Et là, j'ai pensé: "Alice, c'est bizarre, tu parles toujours de marcher avec les autres et tu te trouves bien dans cette église que lorsque tu es toute seule!" En sortant, j'ai vu un panneau invitant à un groupe de prière. Donc, je m'y suis présentée et j'ai été formidablement accueillie mais si certains ont dû être particulièrement étonnés de me voir là!!!    Mais je n'ai pas persévéré dans cette démarche, cette prière n'étant pas incarnée dans la vie de tous les jours elle ne me nourrissait pas. Et je voulais respecter les personnes du groupe en ne cherchant pas à vouloir leur imposer ma propre prière.

    1
    Micheline J.L.
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 20:22

    Merci, Alice, pour cette prière que tu as placée sur ce site aujourd'hui.
     
    Je m'en inspire (sauf de très légères modifications, comme, par exemple, la reprise par l'assemblée du refrain du chant, à divers endroits de la prière) pour l'animation de l'Adoration d'aujourd'hui, Premier vendredi du mois, à la Résidence.
     
    Elle tombe pile, comme on dit.
     
    Micheline J. L., ofs.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :