• « Discernement, donc … besoin de dialogue. » - Alice (1 de 4)

    Notre correspondante Alice est de retour avec des questions...à François (pape)

    (cette lettre est en relation avec une longue entrevue avec le Pape François accordé aux revues culturelles jésuites en août 2013)

     « Discernement, donc … besoin de dialogue. » - Alice

    « Discernement, donc … besoin de dialogue. »

    le titre pourrait aussi être: "Discernement et théologie de la femme"

     Cher François, mon frère,

     Un grand MERCI pour votre besoin de dialogue !

    Oui, mais avec qui ?            Oui, mais comment ?

    Vous dites :  « Quand le dialogue entre les personnes, les évêques et le pape va dans cette direction (précitée) et est loyal, alors il est assisté par l'Esprit Saint. »

     Mais, François,

    comment créer maintenant les conditions pour un véritable dialogue ?

     Comment briser les chaînes de cette servitude que nous subissons depuis des siècles et des siècles ?...

     Nous le troupeau, n'avons-nous pas d'autre devoir que celui de se laisser conduire et, troupeau docile, de suivre ses pasteurs ?  Comme le dit le pape Pie X, en 1906, dans Vehementer Nox !!! Vous dites que « les ministres de l’Évangile doivent être capables de réchauffer le cœur des personnes, de les accompagner, de dialoguer et de cheminer avec elles, de descendre dans leur nuit, leur obscurité,    sans se perdre. » …

    Comment peut-on libérer notre parole, dans un tel état d'infériorité, toujours égaré-e, toujours dans la nuit, depuis.................. …..... des siècles et des siècles ?

    Aucun argument théologique ne peut justifier une telle hiérarchie !

    Jésus est, à la fois, Berger et Agneau. Comme j'ai aimé cette homélie, en 2010, disant : « nous sommes, tous et toutes, à la fois, pasteurs et agneaux » !!!

     Ma parole sera-t-elle entendue ? Que puis-je vous apprendre ?

     François,

    vous avez fait un 1er diagnostic : «  L’ Église a besoin d'avoir la capacité de soigner les blessures et de réchauffer le cœur des fidèles... Efforçons-nous d'être une Église qui ouvre des nouvelles routes, qui est capable de sortir d'elle-même et d'aller vers la personne qui ne la fréquente pas, qui s'en est allée ou qui est indifférente. Parfois cette personne qui s'en est allée, l'a fait pour des raisons qui bien comprises et évaluées, peuvent la conduire à revenir, mais il faut de l'audace, du courage. »

    Il faut de l'audace, du courage.  Pour qui ? Pour l’Église ou pour la personne qui accepterait de revenir ?  Trouveriez-vous des routes nouvelles, comme ça, au sein de l’Église, ou accepteriez-vous de découvrir le chemin parcouru par une personne acceptant de rentrer « au bercail » ?

    Une personne qui s'en est allée, a-t-elle, automatiquement perdu la Foi ?

     Rejetée depuis plus de 30 ans, par ma paroisse, sans le « secours » d'aucun sacrement, comment revenir dans cette structure ancienne où j'entends toujours : « la Foi est nourrit par les sacrements » ??? Vous-même, François, vous nous parlez de l'importance de la prière, de vouloir vaincre le mal, de commencer par l'annonce du salut … Alors, cette longue marche dans le désert, sur le chemin d' Emmaüs, cet envoi en Galilée, cette Foi qui s'est incarnée dans ma propre vie où, je marche avec d'autres, mes frères et sœurs en humanité, pour un monde plus humain, sur la route de Justice, de Dignité, de Vérité, de Libération, de Paix,... Cette longue marche, tout mon parcours, l’Église le jettera-t-elle aux orties ? Pensez-vous que nous aussi, nous pourrions vous faire avancer sur cette route humaine ?

     Alice

    suite 2 de 4 

    RETOUR À L'ACCUEIL

    « Négociations climatiques de l’ONU à Varsovie - l’électrochoc philippinSexualité, mariage et Bible 2/3 - InterBible »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Alice Damay-Gouin
    Lundi 25 Novembre 2013 à 11:50

    merci, Jean Michel; je suis aussi heureuse de te retrouver; amitiés.  Alice

    1
    Jean Michel Joffres
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 20:50
    Tous nous devons avancer. Le pape François a fait un grand pas, et il faut faire confiance à l'Esprit Saint. Même si l' attente est longue et pénible. Courage!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :