• « Discernement, donc … besoin de dialogue. » - Alice (3 de 4)

    3 de 4

    (cette lettre est en relation avec une longue entrevue avec le Pape François accordé aux revues culturelles jésuites en août 2013)

    « Discernement, donc … besoin de dialogue. » - Alice (3 de 4)

    (Retour à 1 de 4)

    Théologie de la femme

     « La prochaine fois, nous parlerons du rôle de la femme en Église » auriez-vous dit au journaliste Scalfari. J'aurais tant de choses à vous dire !!! Permettez que je fasse simplement, un constat et 2 suggestions !

     Constat 

    Je vous joins une photo, prise au Vatican : une douzaine de cardinaux ou évêques applaudissent l'exploit d'un athlète sportif. « Que d'hommes !!! »

    François, vous vivez dans un monde d'hommes. Vous avez choisi de vous entourer de 8 hommes qui, eux aussi, vivent dans un monde d'hommes. Lors de votre rencontre avec le journaliste, vous avez parlé entre hommes, ne citant ou ne faisant référence qu'à des hommes, qu'il s'agisse de la spiritualité de saints ou de producteurs de film! Et … « la prochaine fois, nous parlerons du rôle de la femme »....comme, peut-être, on peut dire : « Nous parlerons des pauvres, des étrangers, des Roms... » c'est-à-dire « avec un regard extérieur »....

     Et puis, vous parlez beaucoup. C'est normal mais je perçois une certaine façon de penser ! Vous dites : «  un père de famille se soucie de nourrir sa famille » Excusez-moi, François mais, aussitôt, je pense au 2ème parent !!! Les 2 parents se soucient de nourrir leur famille. Je pense aussi au psaume 127 ! Je le résume par : « Heureux l'homme qui craint la Seigneur ! Son travail nourrit tout la famille. Sa femme l'attend à la maison et elle lui donne des fils. » Que je trouve cela dans l' Ancien Testament, soit. Il date d'une époque. Mais qu'on l' utilise lors d'une eucharistie (le 04/10/2009), je suis choquée. Le travail d'un parent suffit-il, aujourd'hui, à nourrir toute la famille ? Les personnes cherchant un emploi ne craindraient-elles pas le Seigneur ?

     1ère suggestion : penser et parler au masculin et au féminin.

    Dire : Frères et sœurs, Fraternité et Sororité, tous et toutes, un chrétien et une chrétienne (même si je n'aime pas ce dernier vocable car j'ai l'impression qu'alors, nous devons, tous et toutes vivre dans un moule unique, que nous ne connaissons qu'un seul chemin , comme lorsque vous avez dit : « un chrétien se doit de faire de la politique ».

     2ème suggestion : remplacer dans tous les textes et les Écritures, le mot « homme » par le mot « personne ».

    1er exemple : Jean 1-9 «  Le Verbe était la Lumière véritable qui éclaire toute personne en venant dans le monde. » Changer ainsi un seul mot et la Lumière jaillit aussi sur moi, sur toute personne, homme, femme et enfant !!!

     2ème exemple : dans le discours de clôture de l'année sacerdotale.

    « Un prêtre est un homme qui, aussi misérable soit-il, laisse passer en ses mains, la grâce de Dieu lorsqu'il célèbre l'eucharistie. » Je n' insisterais pas sur la vision réductrice du rôle de prêtre ! Il n'est pas qu'un distributeur de sacrements ! Mais comment penser que la grâce (pour) Dieu peut passer par les mains de tout homme misérable mais elle ne pourrait pas passer entre les mains de toute femme, aussi sainte soit-elle !!! !!! !!!

    Alors, je dis : « Une personne prêtre, aussi misérable soit-elle, laisse passer en ses mains la grâce de Dieu ». (lorsqu'elle célèbre l'eucharistie comme en tout autre moment, en tout autre circonstance.... » Et incroyable, nous devenons tous et toutes, prêtres !

    François, avec certains écrits de l'Ancien Testament, avec certains textes attribués à saint Paul, nous avons déjà assez donné ! Non, à une théologie de la femme !

    Oui à une Théologie de l'AMOUR !!!

    Alice

    (suite 4 de 4 à venir)

    RETOUR À L'ACCUEIL

    « Sexualité, mariage et Bible 3/3 - InterBibleLe Dimanche, un jour comme les autres ? - Bruno »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :