• ÉCHO- Bulletin -Famille Franciscaine Avril 2016

  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Avril 2016 à 16:43

    Pourquoi Dieu permet-il la souffrance? Le sujet d'un article; sujet préoccupant qui fait aussi réfléchir! Pourquoi justement l'Être humain dans cette grande création de l'humanité,doit-il ''souffrir'' pour être bon et pour gagner son Ciel? Un concept quand même unique et étrange s'il en est un! Qui de nous, qui sommes un père, une mère; un grand-père, une grand--mère, veulent ou souhaitent voir ses enfants, ses petits-enfants souffrir...pour qu'ils soient bons... pour qu'ils méritent leur Ciel à la fin de leurs jours?

    Dans notre humanité, des être humains sont ciblés dès la naissance, à devenir, à un moment donné, des soignants, des transmetteurs de santé... des médecins! Ces thérapeutes ont l'obligation, de par leur promesse d'office, d'offrir leurs services de santé aux Être humains dans le besoin. Un Être humain en santé, qui ne souffre pas, garantie la survie et l'évolution de l'espèce, la transmission des valeurs 'chrétiennes' et autres, la continuité de sa famille, l'avenir!

    Or, ''souffrir'' ou la souffrance pour un Être humain signifie forcément qu'il y a présence ou risque de maladie qui se terminera éventuellement par la phase de la mort de l'Être. Or, n'y a-t-il pas contradiction dans l'histoire de l'Être humain sur la Terre: pourquoi donc souffrir pour être bon... au lieu de jouir pour être à la fois bon et responsable à sa famille?

    Bonne réflexion. Bon Printemps!

     

      • Dimanche 1er Mai 2016 à 04:20
      • Dimanche 1er Mai 2016 à 16:52

        J'apprécie hautement les propos et la réflexion du frère Luc Mathieu, ofm sur la question de la ''souffrance'' qui afflige bon nombre d'être humains. Ses pensées, ses propos sont évidemment remplis de compréhension au-delà de la mienne bien sûr.

        Je retiens ces propos qui sont au coeur du problème: ''Ce n'est pas la souffrance comme telle qui est salvatrice, mais c'est l'amour dont témoigne la façon dont la souffrance est acceptée et offerte.'' (Luc Mathieu, ofm).

        Pourquoi justement l'être humain, dans toute son intelligence, doit-il ''accepter'' la souffrance? En fait, on revient à l'origine, pourquoi l'être humain a-t-il été créé, par Dieu Lui-même, avec ce poids de la ''souffrance''; et qu'est-ce que la ''souffrance'' apporte de positif à l'être humain sinon la peur, la peine et le découragement?

        Bonne réflexion.

        MR

         

         

    2
    Lundi 2 Mai 2016 à 05:11

    Je doute qu'une personne puisse t'apporter une réponse satisfaisante, Depuis très longtemps la question du mal (tout genre) est posée... et des réponses toujours partielles sont données. Un jour, lorsque nous entrerons dans l'autre vie nous aurons très certainement LA réponse.

    D'ici là, je me laisse inspirer cette réponse; Toute la CRÉATION est en évolution et en transformation (non sans douleur le plus souvent) et nous faisons parti de ce tout et je me reconnais comme en devenir. Fréquemment j'entend des témoignages de personnes ayant été atteintes très durement dans leur santés ou par des malheurs immenses et elles en sont ressorties (après les souffrances) grandie....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :