• Écouter c’est accueillir l’Autre. - Bruno

    Écouter c’est accueillir l’Autre.

    Fotolia_pere-fils.jpg

    Écouter est peut-être le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu’un… C’est lui dire, non pas avec des mots, mais avec ses yeux, son visage, son sourire et tout son corps : tu es important pour moi, tu es intéressant, je suis heureux que tu sois là … Écouter, c’est commencer par se taire. Écouter, c’est accueillir l’autre avec reconnaissance tel qu’il se définit lui-même, sans se substituer à lui pour dire ce qu’il doit être. Écouter, ce n’est pas vouloir que quelqu’un soit comme ceci ou comme cela, c’est apprendre à découvrir ses qualités qui sont en lui, spécifiques. C’est être ouvert positivement à toutes les idées, à tous les sujets, à toutes les expériences, à toutes les solutions, sans interpréter, sans juger, en laissant à l’autre son espace et le temps de trouver la voie qui est la sienne. Être attentif à quelqu’un qui souffre, Ce n’est pas donner une solution ou une explication à sa souffrance, c’est lui permettre de la dire et de trouver lui-même son propre chemin pour se libérer…. Écouter, c’est donner à l’autre ce que l’on ne nous a peut-être jamais donné : de l’attention, du temps, une présence affectueuse. 

    La croyance dans l’amour et donc dans le désir de soi. Vivre d’amour consiste à entendre le chemin de notre contingence humaine. C’est oser un pas sans savoir où sera le second, sûr que l’aventure humaine est passionnante et que le mystère de la vie se dévoile en rencontrant le prochain : l’autre dans sa différence sociale, culturelle, voire spirituelle … Vivre d’amour, c’est accepter d’aller de l’avant, sans avoir en poche toutes les assurances, et se donner. La logique du don de soi comme chemin de bonheur, est une expérience commune que chacun goûte au quotidien. Cependant, habituellement, nous n’allons pas jusqu’au bout de nos découvertes par peur de nous perdre en nous oubliant et en nous donnant totalement. 

    Prendre une décision, par exemple celle d’un engagement social, entraîne la réflexion et le discernement. Toutefois, il est vain de vouloir attendre toutes les données et les garanties pour effectuer le pas. Jamais nous ne serons sûrs de tout. Jamais nous ne maîtriserons tous les éléments factuels et à venir. Il convient de savoir aussi se risquer, partir à l’aventure, comprenant plus ou moins confusément que là, nous nous réaliserons pleinement. L’engagement demande souvent de poser un choix. Et un choix écarte automatiquement d’autres éventualités. En contre-point, le non-engagement, sous prétexte de rester disponible à tout, conduit à ce que rien ne prenne corps. L’indécision mène à l’impuissance. 

    La réalité, par voie de conséquence, nous échappe. On reste extérieur à la vie qui passe. L’angoisse et le mal-être s’engouffrent alors au fond de l’âme humaine. L’homme n’est pas créé pour l’indécision. En revanche, par l’engagement, l’homme naît à lui-même et à sa propre liberté. Il y expérimente ses réelles et ineffables capacités d’amour. Il découvre en lui un univers qu’il ne soupçonnait pas. Le don de soi humanise et le monde et celui qui se donne. 

    Bruno LEROY.

    source http://brunoleroyeducateur-ecrivain.hautetfort.com

    -----------------------

    Articles récents- OFS-Sherb
    « Vous êtes cette eau vive qui me forme ! - Revue MESSAGELes jeunes du Synode ont offert un spectacle pour remercier le Pape François - VA »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Coeur Léger
    Samedi 17 Novembre 2018 à 16:43

    Bonjour Bruno, grand merci pour ton texte! Il m'a boulversé. Ce sont des choses que nous connaissons et soupçonnons mais cela ne nous touche pas toujours au plus profond. J'ai vécu quelque chose il y a peu de temps en fraternité et c'est la réponse au Quoi faire? Comment agir? Le Seigneur est bon et patient envers nous et nous avons besoin les uns des autres pour grandir dans et en Son Amour Paix et Joie Madeleine

      • Lundi 10 Décembre 2018 à 18:58
        Bruno Leroy
        Je vous remercie Chère Madeleine pour votre message qui fait naître en vous des questionnements de Foi. Mais aussi des certitudes qui vous font vivre. Je vous suis gré de lire mes articles avec tant de fidélité. Puisse Noël être une Fête remplie de Joie terrestre et spirituelle afin que vous puisiez à la source de l'Harmonie dans le quotidien de votre cœur. Dieu vous donnera la Force de surmonter toutes les montagnes pour 2019 en éclairant vos pas sur ce cheminement intérieur que vous vivez et incarnez. Bon et Joyeux Noël convivial et immenses bises pour l'année naissante. PAIX et JOIE !
        Bien Fraternellement, Bruno.
    3
    Samedi 27 Octobre 2018 à 12:26

    Merci, Bruno. Cette réflexion me confirme dans ce que je suis fondamentalement : une personne qui préfère écouter que de parler. De nature réservée, je ne me livre pas d'abord.

     

     

     

      • Dimanche 4 Novembre 2018 à 17:28
        Bruno Leroy

        Je vous remercie Mariejosée de m'évoquer votre nature réservée qui vous plonge davantage dans l’introspection et l'intériorité.

        Vous êtes ce que Jung, le psychanalyste, appelait une introvertie. Or, les personnes ayant ce trait de caractère sont particulièrement riches et savent écouter les autres en profondeur.

        D'autres sont extraverties ce qui fait de ces personnes de grandes bavardes et n'écoutant que très peu les autres. Elles sont en général moins timides. Moi, je suis entre les deux. Et je ne dis pas qu'une tendance est meilleure qu'une autre. Cependant, je préfère les gens introverties pour leur enrichissement personnel. Les introverties ont de grandes réflexions existentielles. Ce qui ne se retrouve pas chez les extraverties qui ont d'autres qualités telles que rire, s'amuser,chanter, parler au premier venu, jamais timides etc...Mais, souvent elles parlent pour ne rien dire ou pour attirer l'attention. Leur vie intérieure est désertique. Elles ne font que répéter ce qu'elles ont entendues sans vraiment réfléchir.

        Là, nous avons affaire à des individus extravertis à l'extrême.

        Le seul risque avec la personne introvertie, comme vous Mariejosée, c'est la timidité. Mais votre vie est limpide d'analyses justes et de réflexions, de prières et d'écrits. Les Artistes en général sont des personnes introverties qui peuvent pourtant parler devant des milliers de gens ou chanter, car elles ont l'Art de sublimer leur timidité. Elles ont une vie foisonnante de passions artistiques ou spirituelles.

        Les Saints ont ce trait de caractère très prononcé, car ils puisent dans le silence et la prière cette Force d'exister pleinement.

        Je ne puis donc que vous encourager à continuer de cultiver votre jardin intérieur déjà plein de splendides fleurs prêtes à être cueillies. Continuez à vivre dans le cœur de Dieu comme vous savez si bien le faire. Il ne cessera jamais de vous écouter !

        Bien Fraternellement, Bruno.

        Paix et Joie.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :