• « En Terre Sainte, je me sens chez moi ». P Carballo

    « En Terre Sainte, je me sens chez moi ». Impressions du Père Carballo au terme de sa visite à la Custodie

    fr-Carballo2.jpg Nazareth-Acre, 16 Juin 2011

    « J’ai particulièrement à cœur la Terre Sainte. J’y ai résidé pendant de longues années et c’est ici – à Nazareth – que j’ai fait ma profession solennelle et reçu l’ordination diaconale. Venir en ces lieux est un peu comme revenir à la maison ». 



    Le bilan de la visite du Père Josè Carballo à la Custodie de Terre Sainte est très positif, un an après son dernier voyage dans cette terre. Le Ministre général de l’Ordre des Frères mineurs, arrivé mardi, a parcouru à nouveau avec nous les étapes de son itinéraire qui s’est conclu hier, jeudi 16 juin, en Galilée.



    « J’ai eu une réunion avec le Custode et le Discrétoire puis je me suis uni au Chapitre avec les confrères de la Judée et de la Galilée – a-t-il expliqué. Nous avons affronté ensemble, principalement, deux thématiques : celle de la vie communautaire dans les couvents, de la cohabitation fraternelle mais également celle, non moins importante, de la mission que nous, franciscains, avons ici, dans les Lieux Saints, dont nous assurons la garde depuis des siècles. Dans les deux cas, les conclusions auxquelles nous sommes parvenus nous ont trouvé d’accord et je suis sûr qu’elles constitueront un très bon point de départ afin de poursuivre l’action très importante de la Custodie en cette terre ». 



    Le Père Carballo a vécu avec émotion la visite à Nazareth d’hier matin lorsque, dans la grotte de la Basilique de l’Annonciation, il a présidé la Messe sur le Lieu même où, voici plus de trente ans, il a prononcé sa profession solennelle. « Ici – a-t-il souligné dans l’homélie – Marie a dit son « oui » à Dieu. Grâce à elle, nous avons eu la merveille de l’Incarnation. Demandons, nous aussi, d’être capables de prononcer notre « oui ». 



    Dans l’après-midi, a eu lieu l’arrivée à Acre pour inaugurer les salles du Tau Musica Center, nouvelle école de musique qui se propose d’utiliser le langage commun des sept notes pour unir au sein du même centre des jeunes de toutes les ethnies et les religions présentes dans la ville et dans la zone. Enfin, le Père Carballo a assisté à la remise des diplômes aux élèves de la Terra Sancta School locale.



    « Je suis particulièrement ému d’être ici, à Acre – a conclu le Général – dans le lieu où Saint François a débarqué voici des siècles, jetant les bases de la présence des franciscains en Terre Sainte. En outre, après lui, seul un autre Ministre Général avant moi a visité cette ville. Arriver ici, pour moi, revêt une signification vraiment importante. Elle laisse un signe ». 



    Texte de Serena Picariello

    Source http://www.custodia.org

    Autres dossiers

    « Vidéo - L'Évangile selon Thomas - InterBibleHomélie de la fête du Saint Sacrement (26 juin 2011) »

  • Commentaires

    1
    anne marie
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 20:51

    c'est la terre de la source de l'evangile c'est là ou dieu a rompu les chaines de l'esclavage,mais helas la paix de sion la paix de dieu devrait resider là

    en terre sainte  pourquoi les hommes preferent la guerre...........

    celui qui me suit ne marchera pas dans les tenebres il aura la lumiere de ma vie

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :