• Franciscains en Terre Sainte : témoins de foi, de fraternité et de paix - Zenit

    Franciscains en Terre Sainte : témoins de foi, de fraternité et de paix (traduction complète)

    Lettre du pape pour le 800e anniversaire

    P. Francesco Patton, custodia.org

    P. Francesco Patton, Custodia.Org

    Saint François a envoyé ses frères « dans toutes les nations comme témoins de foi, de fraternité et de paix », rappelle le pape François qui évoque aussi la « dimension missionnaire et universelle » voulue par le fondateur de l’Ordre.

    Le pape François a adressé au Custode de Terre Sainte, le père Francesco Patton, O.F.M., une lettre à l’occasion des 800 ans de présence franciscaine sur cette terre. La lettre a été remise par le préfet de la Congrégation pour les Églises orientales, le card. Leonardo Sandri, en visite en Terre Sainte du 16 au 21 octobre 2017, à l’occasion des célébrations pour cet anniversaire, au cours de la messe solennelle qu’il a présidée ce mardi 17 octobre 2017, dans l’église du Saint-Sauveur à Jérusalem.

    Le pape a invité les franciscains de la Custodie à être « des témoins joyeux du Ressuscité en Terre Sainte », auprès des « plus pauvres et [des] plus faibles, dans l’éducation de la jeunesse (…), dans l’accueil des personnes âgées et dans le soin des malades, en vivant concrètement au quotidien les œuvres de miséricorde.

    Voici notre traduction de la lettre envoyée par le pape François, en italien.

    HG

    Lettre du pape François

    au Révérend Père Francesco Patton, O.F.M.,

    Custode de Terre Sainte.

    J’ai appris avec joie que cette Custodie, à l’occasion des 800 ans de la présence franciscaine en Terre Sainte, a voulu célébrer cette importante et joyeuse fête par de nombreuses initiatives religieuses, pastorales et culturelles, toutes orientées vers la redécouverte de la louable contribution des « frères à la corde », comme ils furent surnommés – dans les lieux où le Fils de Dieu s’est fait chair et a habité parmi nous (cf. Jn 1,14). À cette occasion, je suis heureux de vous adresser des salutations particulières, ainsi qu’à tous les frères qui maintiennent vivant le témoignage chrétien, étudient les Écritures et accueillent les pèlerins.

    Le séraphique Père François, dans le Chapitre de la Pentecôte de mai 1217, ouvrit l’Ordre à la dimension « missionnaire et universelle », envoyant ses frères dans toutes les nations comme témoins de foi, de fraternité et de paix ; et c’est ainsi que fut créée la Province de Terre Sainte, appelée au début d’Outremer et de Syrie. Cet élargissement de l’horizon d’évangélisation fut le commencement d’une aventure extraordinaire qui a conduit, il y a huit siècles, les premiers frères mineurs à débarquer à Acri, où vous avez commencé le 11 juin dernier les célébrations du centenaire, renouvelant votre adhésion à l’appel de Jésus, dans la fidélité à l’Évangile et à l’Église.

    Assidus dans la contemplation et dans la prière, simples et pauvres, obéissant à l’évêque de Rome, vous vous êtes engagés aussi dans le présent à vivre en Terre Sainte à côté de frères de différentes cultures, ethnies et religions, semant la paix, la fraternité et le respect. Votre disponibilité à accompagner les pas des pèlerins provenant de toutes les parties du monde, en les accueillant et en les guidant, est connue de tous. Vous êtes consacrés à la recherche des témoignages archéologiques et à l’étude attentive des Saintes Écritures, en mettant à profit la célèbre affirmation de saint Jérôme qui a vécu retiré à Bethléem pendant de nombreuses années : « Ignorer les Écritures, c’est ignorer le Christ » (Comm. in Is., Prol.: PL 24,17).

    Je ne veux pas oublier, outre la custodie et l’animation des sanctuaires, votre engagement au service de la communauté ecclésiale locale. Je vous encourage à persévérer, joyeux, dans le soutien de nos frères, surtout les plus pauvres et les plus faibles, dans l’éducation de la jeunesse – qui risque souvent de perdre l’espérance dans un contexte encore privé de paix –, dans l’accueil des personnes âgées et dans le soin des malades, en vivant concrètement au quotidien les œuvres de miséricorde.

    M’unissant à mes vénérés prédécesseurs, à partir de Clément VI, qui vous a confié la garde des lieux saints par la Bulle Gratias agimus, je désire vous renouveler ce mandat, en vous encourageant à être des témoins joyeux du Ressuscité en Terre Sainte.

    Vous êtes les ambassadeurs du peuple de Dieu tout entier qui, avec libéralité, vous a toujours soutenus, en particulier à travers la « Collecte pour la Terre Sainte », qui contribue à faire en sorte que, sur la Terre de Jésus, la foi soit rendue visible par les œuvres. La Congrégation pour les Églises orientales, qui célèbre son propre centenaire ces jours-ci, vous soutient particulièrement.

    Enfin, je désire vous rappeler les paroles de votre fondateur : « Je conseille, j’avertis et j’exhorte mes Frères dans le Seigneur Jésus-Christ, quand ils vont par le monde, qu’ils évitent de disputer, de débattre par paroles et de juger les autres ; mais qu’ils soient doux, pacifiques, modestes, pleins de mansuétude et d’humilité, et qu’ils parlent honnêtement à tous, comme il convient » (Règle, 3, 10-11: FF 85).

    Je confie la Custodie de Terre Sainte, chacune de ses communautés et tous les frères à la maternelle protection de la Vierge Marie et, tout en invoquant l’intercession de votre saint patron Antoine de Padoue, je vous donne de tout cœur la bénédiction apostolique.

    © Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

    source ZENIT.org

    ----------------------------

    Articles récents- OFS-Sherb
    « FAO: «Les guerres et les changements climatiques déterminent la faim», diagnostic du pape François - ZenitLe Pardon est une Force. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :