• Greg Burke évoque le « point culminant » de la visite du pape à Assise

    Greg Burke évoque le « point culminant » de la visite du pape à Assise

    Confessions à l’improviste et rencontre avec l’imam de Pérouse

    Greg Burke évoque le « point culminant » de la visite du pape à Assise


    Greg Burke © Twitter

    Pour le nouveau directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, le « point culminant » de la visite du pape François à la Portioncule d’Assise, le 4 août 2016, a été le moment des confessions, décidé par le pape à l’improviste. Durant ce pèlerinage de 2h30 dans la ville d’Ombrie, le pape a aussi rencontré l’imam de Pérouse.

    Cette visite privée du pape dans la ville de saint François a été « centrée sur la miséricorde et le pardon », a expliqué Greg Burke à Radio Vatican. Dans sa méditation « brève, mais très forte », le pape a donné un « message mondial » sur la nécessité du pardon.

    « Je crois, a ajouté le porte-parole du Vatican, que le point culminant est arrivé lorsque le pape s’est mis à confesser longuement ». Après avoir invité les évêques et prêtres à se rendre disponibles aux fidèles, le pape a lui-même administré le sacrement de réconciliation à 19 personnes : quatre jeunes scouts ; des volontaires présents pour le service de la basilique Sainte-Marie-des-Anges ; deux prêtres et un franciscain.

    « Beaucoup de personnes, a souligné Greg Burke, ont touché la miséricorde de Dieu en cette journée ».

    Rencontre avec l’imam de Pérouse

    Après la prière finale, le pape a salué les évêques et les frères du couvent ainsi que l’imam de Pérouse invité pour l’occasion : « Ils ont parlé durant quelques minutes et ils étaient clairement très souriants », a précisé le directeur du Bureau de presse.

    Durant cet entretien, a rapporté le site San Francesco du couvent d’Assise, l’imam Abdel Qader Mohammad a remercié le pape François pour ses déclarations sur l’islam dans l’avion qui le ramenait de Cracovie, le 31 juillet. Dans une conférence de presse très médiatisée, le pape avait appelé à ne pas identifier l’islam avec la violence.

    Le responsable musulman a salué une rencontre interreligieuse « plus que jamais nécessaire » comme sont « plus que jamais nécessaires les fermes prises de position contre toute forme de violence et de terreur ».

    source ZENIT.org

    -------------------------------------

    Les nouveautés - OFS-Sherb

     

    « Syrie: le pape dénonce le « manque de volonté de paix »La blague du pape François sur le prêtre antisémite qui a fait rire… »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :