• Homélie pour le dimanche des Rameaux et de la Passion (1 avril 2012)

    Homélie pour le dimanche des Rameaux et de la Passion

    Abbé Jean Compazieu

    Une semaine avec Jésus

     

    Textes bibliques : Lire


    entrer-a-Jerusalem.jpgNous voici parvenus au début de la grande Semaine Sainte. Elle est appelée parce qu’en son centre il y a Jésus Christ. C’est  lui que nous sommes invités à suivre jusqu’au bout. C’est en regardant vers sa croix que nous comprenons à quel  point il nous a aimés. Nous ne devons jamais oublier que sa Passion a été une Passion d’amour. C’est là que nous comprenons la froideur et la mesquinerie des nombreuses passions qui agitent notre cœur. Si Jésus a été condamné, c’est parce que les hommes ont préféré les sacrifices de la loi à la miséricorde. C’est aussi à cause du manque de foi de ceux qui s’estiment justes. Celui qui ne choisit pas l’amour finit par devenir complice du mal.


     

    Les seuls qui ont compris Jésus, ce sont des enfants lors de son entrée à Jérusalem. Ils ont acclamé Jésus en portant des rameaux : « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur… » Nous nous rappelons qu’un jour, Jésus avait dit : si vous ne devenez comme des petits enfants, vous n’entrerez dans le Royaume des cieux. Pensons aussi à Pierre qui vient de renier son Seigneur. Quand il a commencé à comprendre, il a éclaté en sanglots comme un enfant.


    Nous aussi, au cours de cette semaine sainte, nous pourrons pleurer comme des enfants en demandant pardon de tous nos péchés. Plus un amour est grand, plus nous comprenons ce qui l’offense. C’est en regardant vers la croix du Christ que nous comprenons cela. Nous pouvons aussi nous émouvoir de tant de drames qui accablent les plus pauvres. Avec Jésus, nous pouvons choisir d’aimer. Comme il l’a fait pour Pierre et pour les apôtres, il est toujours là pour nous relever, nous redonner sa confiance et nous envoyer en mission


    Tout au long de cette semaine, nous prendrons l’évangile et nous demeurerons avec Jésus. Nous le suivrons dans ses diverses étapes : le Jeudi Saint, nous célèbrerons l’institution de l’Eucharistie et du sacerdoce ; le Vendredi Saint, nous suivrons Jésus jusqu’au pied de la croix. Puis au cours de la veillée pascale, nous célèbrerons sa victoire sur la mort et le péché. Avec lui, le mal ne peut avoir le dernier mot. Par sa Passion et par sa croix, le Christ nous ouvre un chemin vers résurrection et la vie éternelle.


    Seigneur, donne-nous force et courage pour te suivre tout au long de cette semaine Sainte. Si nous mourons avec toi, avec toi nous vivrons. Si nous souffrons avec toi, avec toi, nous règnerons. « Au-delà de ton calvaire, tu nous donnes rendez-vous ; dans la gloire de ton Père, o Jésus, accueille-nous.

    Sources : Revues liturgiques Signes et Feu Nouveau, La Paroles de Dieu chaque jour 2012

    Source http://dimancheprochain.org/

    Autres dossiers

    « Qu'il est formidable d'aimer ! Mais, Seigneur, aujourd'hui,...- AliceJour de la Terre: faire sonner les cloches des églises pour nos ressources - La Presse »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :