• «Ils sont haïs à cause de Jésus!»: prière du pape François pour les martyrs d’aujourd’hui - Zenit

    «Ils sont haïs à cause de Jésus!»: prière du pape François pour les martyrs d’aujourd’hui

    «Plus nombreux qu’aux premiers siècles»

    «Ils sont haïs à cause de Jésus!»: prière du pape François pour les martyrs d’aujourd’hui - Zenit


    Angélus Du 26 Décembre 2016, Capture CTV

    Le pape François a rendu hommage aux chrétiens martyrs d’aujourd’hui qui sont « plus nombreux que ceux des premiers siècles ».

    C’est ce qu’il a affirmé avant l’angélus de la Saint-Étienne ce lundi 26 décembre 2016, place Saint-Pierre.

    « Nous voulons aujourd’hui penser à ceux qui souffrent la persécution et être proches d’eux par notre affection, notre prière et nos larmes aussi », a dit le pape François.

    « De nombreux frères et sœurs dans la foi subissent des injustices, des violences, et ils sont haïs à cause de Jésus ! », a-t-il confirmé. Aujourd’hui, «  l’Église fait l’expérience de dures persécutions, en différents lieux, jusqu’à l’épreuve suprême du martyre », a témoigné le pape.

    Quatre-vingt-dix mille morts

    « Lorsque nous lisons l’histoire des premiers siècles, ici, à Rome, nous lisons tant de cruauté contre les chrétiens, a-t-il rappelé. Je vous le dis : cette cruauté existe aujourd’hui, et en plus grand nombre, contre les chrétiens. »

    En évoquant la célébration du Noël par les chrétiens persécutés d’Irak, le pape a souligné que c’était « un exemple de fidélité à l’Évangile ». « En dépit des épreuves et des dangers, a-t-il dit, ils témoignent avec courage de leur appartenance au Christ et ils vivent l’Évangile en s’engageant en faveur des plus démunis, des plus négligés, en faisant du bien à tous sans distinction. Ils témoignent ainsi de la charité dans la vérité. »

    Environ 90 mille chrétiens ont été tués pour leur foi en 2016 et entre 500 et 600 millions de chrétiens ne peuvent pas professer leur foi librement, tels sont les chiffres cités à l’antenne de Radio Vatican par Massimo Introvigne, directeur du Centre d’études sur les nouvelles religions (Cesnur).

    Parmi ceux-ci, 70 pour cent, soit 63.000, ont été tués dans des conflits tribaux en Afrique.  Les autrse 30 pour cent, soit 27.000, sont victimes des attaques terroristes, de la destruction des villages chrétiens, de la persécution gouvernementale, comme dans le cas de la Corée du Nord.

    « Sans vouloir oublier ou minimiser les souffrances des membres d’autres religions, dit Massimo Introvigne, les chrétiens sont le groupe religieux le plus persécuté dans le monde. »

    De nombreux musulmans aussi

    En évoquant la persécution des chrétiens par Daesh sur les territoires conquis, le professeur Introvigne souligne qu’il y a « des chrétiens qui ont consciemment choisi de rester sur ces terres et de continuer, comme ils le pouvaient, à témoigner de leur foi ». L’Église connaît « plusieurs cas » de ce témoignage, a-t-il précisé, et elle en étudie « certains » pour « une éventuelle béatification ».

    En même temps, il a souligné qu’en parlant de Daesh on ne doit pas oublier qu’il « tue aussi beaucoup de musulmans et qu’en 2016, selon nos estimations, le nombre de chrétiens tués pour leur foi et le nombre de musulmans tués pour leur foi, à l’exception de l’Afrique … est un nombre très similaire ».

    Source ZENIT.org

    ---------------------------------

    Les nouveautés - OFS-Sherb
    « Une Bonne Année 2017 aux parfums de Liberté. - BrunoUn journaliste sceptique est devenu chrétien en enquêtant contre le christianisme »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :