• Jésus se dit Fils de l’Homme et non Fils de Dieu, pourquoi ? - Élisabeth

    Jésus se dit Fils de l’Homme et non Fils de Dieu, pourquoi ?

     

    Bapteme de JésusLorsque Jésus parle de lui dans les Évangiles, il se nomme toujours Fils de l’Homme, jamais Il ne dit de lui qu’il est le Fils de Dieu, cette expression se trouve dans  la bouche de Pierre ( Mt 16, 13-20.) Cette expression  a de quoi nous intrigué et peut être nous révolté si nous sommes femmes. Pourquoi  ne se dit il pas fils de la femme ? Le Christ serait il machiste ? Que vient-il nous apprendre de lui et par là même nous enseigner  en employant cette expression un peu mystérieuse, voir magique ?

     

    En hébreu le fils de l’homme se dit Ben Adam et il y a trois expressions pour désigner l’homme.

    Ish, désigne l’homme époux par rapport à la femme épouse isha.

    Enosh, les humains dans leur condition d’êtres mortels.

    Adam englobe l’humanité tout entière, ce n’est donc pas un nom propre.

    Quand Dieu dit "Faisons l’Adam à notre ressemblance"…Il dit faisons l’humanité à notre ressemblance.

     

    La tradition nous dit que le premier Homme, en hébreu, "Adam ha Richon" contenait en lui l’humanité toute entière, c’est-à-dire toutes les âmes à venir  si bien que lorsqu’il transgressa c’est  toute l’humanité dont il était le corps  qu’il entraina dans sa chute. C’est  la raison pour laquelle Saint Paul qui connaissait la Thora orale a pu  affirmer que le Christ était  le nouvel Adam. Le Christ,  s’il n’avait contenu en lui toutes les âmes déjà venues, présentes  et à venir  n’auraient pu les sauver pleinement comme il l’a fait, comme il nous l’a dit  par le don  de sa vie.

     

    Mais que nous dit la Bible à propos de la création d’ADAM ?

     

    La Bible nous raconte la création de l'homme par deux récits différents.

    Dans le premier récit en Gn 1,26 nous lisons : "Dieu (Elohim) créa l'homme (Adam) à son image, c'est à l'image de Dieu qu’Il le (oto) créa, mâle et femelle Il les (otam) créa". (Gn 1,27).

     

    Le Zohar  nous dit  que Dieu Elohim créa tout d'abord l'être humain androgyne, l'homme et la femme étant liés dos à dos. Adam  n’est donc pas l’humanité mâle, Adam c’est les deux principes féminin et masculin liés ensemble.

     

    Le second récit de nous montre comment Dieu sépare l'humain en deux êtres "assortis" qu'Il pose en vis à vis  donnant naissance au principe de l’altérité, source de tout sentiment d’amour.  Dans ce face à face et dans cette  réunion en  chair Une,  chacun va  à la fois dévoiler sa différence et découvrir sa complémentarité   redessinant le visage de l’UN, retrouvant la divine  image. Deux autres noms vont alors les désigner, Ish l’époux et isha l’épouse tirée de lui. 

     

     C’est pourquoi pour le judaïsme seul l'homme uni à une femme porte le nom d’Adam. Se marier, c'est  devenir Adam et chaque couple démultiplie à l'infini d'une manière unique par son union, le visage de celui qui est Amour

     

    Mais  l’on  comprend  aussi  de ces deux récits que  l’être humain,  que tout individu, participe des deux principes et qu’il a, pour que naisse en lui le fils de l’Homme, à unir et unifier en des noces intérieures ces deux principes. Sortir de la dualité pour retrouver le chemin de l’UN, c’est peut être cela que le Christ veut nous enseigner lorsqu’il se nomme  Fils de l’Homme et c’est aussi cela  qu’il nous invite, lorsqu’il nous donne   la paix mais pas à la manière des hommes. Le mot paix  Shalom vient de shalem  qui veut dire entier.

     

    Élisabeth

    -----------------------------

    Autres dossiers

     

    « Les bons et mauvais rois de la Bible - 1/2- InterBibleLettre Fraternelle "Hiver 2012" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :