• Joyeuse montée vers Pâques! - Alice

    Joyeuse montée vers Pâques!

     

    jesus au jardin"Joyeuses montées vers Pâques!"car les chemins peuvent être multiples! Mais ces chemins ne devraient-ils pas se gravir ensemble, avec d'autres et passer par le dernier repas du Christ du Jeudi-Saint? Ce soir-là, le Christ ne nous appelle plus "disciples" mais Il nous appelle "ami(e)s".

    Cette montée vers Pâques n'est-elle pas une avancée, ensemble, avec d'autres, sur ce chemin de l'amitié, de la solidarité, de la dignité, de la justice, de l'Amour de soi, de l'autre, des autres, dans l'Esprit des Béatitudes? Ah! Que j'aime lorsque Carême rime avec "Aime"!


    Joyeuse marche, ensemble, sur le chemin, pour semer nos petites graines d'amour. Nous apprenons à voir l'autre, à l'écouter et aussi à lui parler, à marcher avec lui, avec elle, à prendre de ses nouvelles, à aller le ( la ) voir, à passer du temps avec..., à demander de l'aide ou à servir...

    Semer mais aussi, comme la Cananéenne, quémander et amasser encore et toujours des petites miettes d'amour qui me nourrissent chaque jour.


    Joyeuses montées vers Pâques, dans l'apprentissage de l'Amour! Remplir mon coeur de tous ces visages que j'aperçois, même parfois furtivement, ces visages marqués par la misère, la souffrance, la solitude, l'enfermement mais aussi remplir mon coeur de tous ces visages aimant...

    Remplir mon coeur de tous ces petits gestes simples vers les autres, mes gestes mais aussi ceux que je vois autour de moi et porter tout cela vers Dieu-Amour!

    Quelques jour avant sa mort, un de mes frères m'a dit: " Cette nuit, j'ai revu tous ceux que j'ai rencontré dans ma vie. Il y avait une foule immense et ça défilait, ça défilait! ..."


    Oui, remplir mon coeur de tous ces visages et, ... de ce coeur qui se dilate de plus en plus, une joie irrépressible jaillit... "Le Seigneur fait pour moi des merveilles! Saint est son nom"! Et de cela, jaillit en moi une audace folle et je m'émerveille de ce que je fais, alors que je m'imagine totalement incapable d'agir ainsi. Dans l'Amour, "les aveugles voient, les boiteux marchent"...


    Parfois, dans ma naïveté ou même dans un manque attention, il m'arrive de dire un mot de trop ou de faire un geste mal interprété et je vois l'autre se refermer, parfois disparaître de mon champ de vision et il me faut apprndre la patience, parfois aussi, le silence pour respecter l'autre que j'ai blessé(e).


    Joyeuse marche ensemble, avec d'autres, sur le chemin de l'amitié, de l'Amour, chemin bordé de rosiers! Les roses parfument et embellissent notre vie mais il nous arrive de nous accrocher aux épines...Ainsi dans mon apprentissage de l'amitié, quel démon me pousse alors à aller jusqu'à provoquer la rupture? Combiens de mes ami(e)s sont -ils (elles) passé(e)s par cette épreuve? Comme cette amitié naissante ressemble alors, pour moi, à cette petite fleur blanche, perce-neige, frêle et fragile mais qui pousse souvent en touffe, avec d'autres. Elle fleurit à la fin du froid de l'hiver, m'annonce le printemps, la renaissance dans l'amitié. Elle m'a fait comprendre que l'essence même de ma vie, ce sont mes relations d'amour avec les autres. Elle me rappelle que nous fêtions, à Noël, le Christ incarné , venu partager notre vie. Elle m'aide à regarder vers Pâques où nous apprenons à reconnaître le Christ Vivant, Présent en nous, en tout autre mais aussi le Christ particulièrement Présent parmi les pauvres, les cassé(e)s de la vie, parmi les étranger(e)s, les immigré(e)s...


    Joyeuse montée vers Pâques quand après avoir provoqué une rupture, j'ai découvert l'autre renouant en me donnant la joie de me sentir pardonnée, et de redécouvrir que cet(te) autre me faisait confiance malgré tout! Comment ne pas avoir un coeur empli de joie lorsqu'on se sait pardonné(e) à ce point. L'amitié de ces personnes me font comprendre que l'amour est plus fort que la mort de la rupture. Ces amitiés, dans le pardon, m'ont fait renaître à la vie! Et je peux dire:"Oui, l'Amour est plus fort que la mort"!

    Merci, Seigneur, chaque jour, Tu me nourris de ton pain d'amour, la rencontre avec les autres, le pardon des autres...Merci, Seigneur, de me savoir aimé(e), de me savoir pardonné(e)!" A moi de vivre pleinement cet amour avec les autres, à mettre l'autre au coeur de ma prière, au coeur de ma vie!

    Alice

     


      Autres dossiers

    « Livre : Initiation à Claire d'AssiseUne belle formulation du NOTRE PÈRE - père Olivier Vandome »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :