• L'enfance de Jésus selon Matthieu (2/6) - InterBible

    La-Nativite-V-M.jpgL'enfance de Jésus selon Matthieu (2/6)

     

    Le dilemme de Joseph
    Matthieu 1, 18-25

     

     La généalogie de Jésus en Matthieu se termine avec « Joseph, l’époux de Marie de laquelle est né Jésus ». Le texte affirme clairement que Marie est la mère de l’enfant, mais ne précise rien au sujet de son père. C’est d’ailleurs cette question qui est à la base du récit de l’annonciation à Joseph.

    Mais qui est le père de Jésus ?

         Avant que Joseph n’ait habité avec Marie sa fiancée, il découvre qu’elle est enceinte! Que faire ? Avant que l’ange lui révèle l’origine de cet enfant, Joseph devait penser que l’enfant provenait d’un adultère commis par Marie. Aujourd’hui, au Québec, l’adultère est loin d’être aussi problématique qu’à l’époque. Dans la culture biblique, l’honneur familial était de la plus haute importance. L’adultère était alors considéré comme le pire crime car la famille de la fille se voyait complètement déshonorée. La punition pour ce crime n’était pas le divorce, mais bien la lapidation de la fautive (Dt 22, 23-27). Quand une femme a déshonoré sa famille de la sorte, ce sont les mâles du clan qui doivent restaurer leur honneur en l’exécutant.

         Vous imaginez le résultat ? L’histoire ne fait que commencer, et Marie et son enfant auraient été mis à mort. Pourtant, de façon inespérée, la vie surgira d’une mort certaine.

    La réaction de Joseph

         Même si la Loi exigeait la lapidation de Marie, Joseph réagit autrement : Joseph, son époux, qui était un homme juste et ne voulait pas la diffamer publiquement, résolut de la répudier secrètement (Mt 1,19). La justice de Joseph n’est pas d’appliquer la Loi de façon littérale et automatique. Il a décidé d’interpréter cette Loi pour que Marie et son enfant puissent vivre. La justice de Joseph ressemble beaucoup à celle de Jésus. Lorsqu’il aura des problèmes au sujet de la Loi, il l’interprétera avec amour et pardon.

         La solution retenue par Joseph est une séparation sans procès ni accusation. Mais ce n’est pas le plan de Dieu. Dans un songe, l’Ange du Seigneur révèle à Joseph l’origine divine de l’enfant qui va naître et lui demande de prendre chez lui Marie comme épouse. C’est ce que fera Joseph, et il portera les conséquences sociales de ce geste puisqu’il est le seul ayant eu la révélation de l’Ange. La honte de l’adultère qui aurait mené à la mort de Marie se transfère alors sur Joseph. En acceptant la mère et l’enfant qu’elle porte, il se montre publiquement comme le père de l’enfant et devra s’occuper d’eux. De plus, comme cet enfant a été conçu avant leur vie commune, Joseph accepte de passer pour quelqu’un qui a eu des relations sexuelles avant le mariage. Il accepte la honte publique que lui cause sa décision car il a la conviction de réaliser la volonté de Dieu.

         Par cet épisode, nous pouvons retenir quelques éléments très importants pour Jésus dans la suite de l’évangile. D’une part, la Loi 1 doit être interprétée avec une bonne dose de miséricorde. Jésus va enfreindre des lois comme le précepte du sabbat. Comme Joseph, il choisira de ne pas lapider une femme ayant commis l’adultère. D’autre part, le dilemme de Joseph illustre comment d’une mort certaine peut survenir la vie inespérée. En prélude d’Évangile, on expose un thème qui reviendra avec la mort et la résurrection de Jésus. La vie triomphe de la mort.

    Les crimes d’honneurs

         Une spiritualisation trop rapide du texte nous empêche de voir le scandale de la question de la paternité de Jésus et de la réponse étonnante qu’en fait l’Évangile. Le dilemme de Joseph doit se comprendre dans le cadre des crimes d’honneur puisque cette pratique horrible faisait partie de la culture de cette époque. D’ailleurs, cette problématique est encore très présente aujourd’hui au Moyen-Orient comme ailleurs. Au Québec, le procès des Shaffia en 2012 a montré comment un père, une mère et un frère peuvent assassiner trois filles pour laver l’honneur de la famille. Celles-ci fréquentaient des garçons en cachette et portaient à tort des vêtements trop suggestifs.

    _______________

    1 La Loi (Torah) est un terme qui désigne à la fois les cinq premiers livres de la Bible et l’ensemble des commandements de Dieu.

     Sébastien Doane, bibliste

     

     Source: Le Feuillet biblique, no 2380. Toute reproduction de ce commentaire, à des fins autres que personnelles, est interdite sans l'autorisation du Centre biblique de Montréal. Source www.interbible.org

    RETOUR À L'ACCUEIL

     

    « Prendre conscience de l'instant présent.- BrunoTraitement de cheval - E&E »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Réjean J. Perras
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 16:43

    Bonjour,


    C'est dommage que nous sommes encore ignorant en se qui concerne la vie de Jésus, Marie et Joseph.  Lisez «La Cité Mystique» . Le récit de leur vie que Marie a racontée à Marie d'Agreda dans les années 1630.  Comme Marie a été au temple à l'âge de 3 ans jusqu'à 14 ans, elle devait se marier pour sortir du Temple.  Sur 12 hommes chastes, Joseph a été choisi car c'est le seul dont le bâton a fleuri.  Après l'annonciation, Joseph est allé reconduire Marie chez Elisabeth pour 3 mois mais à son retour, il s'est aperçu que Marie avait un petit bedon comme on dit par chez nous et c'est là qu'il se posait des questions.  Marie suppliait Dieu le Père (pendant un mois) de le dire à Joseph ce qui était arrivé et le jour où il était pour la répudier, c'est là que l'ange est venu avertir Joseph.  Il y a tellement de belle chose dans ce livre que tout le monde devrait être au courant de ses évènements.  Encore hier soir, nous avions une soirée sur la venue des mages et nous étions une douzaine et j'en ai parlé mais comme c'est pas approuvé par l'Église, on ne croit à ces merveilles, c'est tout comme la Vierge Marie qui apparait depuis plus de 32 ans à tous les jours et l'Église attend encore.  Quoi faire devant cette incrédulité, il nous reste qu'à prier pour les coeurs et les esprits souvrent aux merveilles qui existent que ne sont pas dans la Bible.  N'oubliez pas de lire ce livre, si vous voulez connaître Jésus, Marie et Joseph.  À bientôt, Paix et Joie en cette période historique. Réjean 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :