• La foi et la rencontre du Christ (11/20) - InterBible

     

    La foi et la rencontre du Christ (11/20)

    La profession de foi de Pierre  
    (Matthieu 16, 13-20)

    La profession de foi de Pierre, commune à tous les évangiles synoptiques, donne cependant à Matthieu l’occasion de développer le rôle de Pierre au sein de l’Église naissante. La réponse de Pierre à la question de Jésus : Mais vous, qui dites-vous que je suis? varie quelque peu d’un évangile à l’autre : Tu es le Christ, en Marc (8, 29) et Tu es le Christ de Dieu en Luc 9, 20. Matthieu, quant à lui, place dans la bouche de Pierre la confession de foi de l’Église primitive qui proclame la divinité et la messianité de Jésus : Toi, tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. On se rappelle qu’en finale de la scène de la marche de Jésus sur les eaux, les apôtres avaient fait une confession aussi solennelle : Vraiment, tu es le Fils de Dieu (Mt 14, 33; cf. Feuillet biblique 2356).

    13 Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe, demandait à ses disciples : “ Au dire des hommes, qui est le Fils de l’homme ? ” 14 Ils répondirent : “ Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. ” 15 Jésus leur demanda : “ Mais vous, qui dites-vous que je suis ? ”

    16 Alors Simon‑Pierre prit la parole et dit : “ Toi, tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! ”
    17 Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit : “ Heureux es-tu, Simon Baryona : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.18 Et moi, je te dis : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. 19 Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. ”

    20  Alors, il ordonna aux disciples de ne dire à personne que c’était lui le Christ.

         La singularité du récit de Matthieu ne tient pas juste à la réponse de Pierre. Pour une deuxième fois, après la marche de Pierre sur les eaux à la rencontre de Jésus, Matthieu apporte au récit un thème qui lui est propre, notamment sa vision de l’Église et du rôle que Pierre est appelé à y jouer.

         La profession de foi de Pierre, exprimée au nom des autres apôtres, est suivie de la vocation et de la mission que Jésus confie à Pierre. À sa deuxième apparition dans l’évangile de Matthieu, Pierre, à qui Jésus avait auparavant reproché son peu de foi, devient l’homme dont la foi est assez solide, comme peut l’être une pierre, pour que Jésus puisse édifier sur elle son Église. C’est à ce moment que Jésus change le nom de Simon pour Pierre (Kepha en araméen, petros en grec). Ce titre définira la primauté pastorale de Simon-Pierre au milieu de tous les responsables d’église. On trouve une profession de foi semblable quand Jésus, après le discours sur le pain de vie, demande à ses disciples s’ils vont le quitter comme d’autres l’ont fait : Simon-Pierre lui répondit : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. Quant à nous, nous croyons, et nous savons que toi, tu es le Saint de Dieu » (Jean 6, 68-69).

         Après l’admiration, vient la douche froide! Jésus avait déclaré à Pierre que son discernement de l’identité de Jésus lui avait été inspiré par Dieu lui-même. Dans la scène suivante, Jésus rectifie la conception politique que Pierre dans sa fougue associe au messie puisque, si Dieu est avec lui, il ne saurait connaître la défaite. Encore une fois, Pierre, le croyant enflammé, se fait rappeler ses fragilités. Cette fragilité le préservera de tout orgueil. Il ne devra jamais oublier en premier lieu que sa fonction pastorale repose avant tout sur sa foi et non sur ses mérites et que, en second lieu, elle doit s’exercer avec la plus grande humilité, car il est au service de ses frères pour les affermir dans leur foi.

     

    Yves Guillemette, ptre

    Source www.interbible.org

    Autres dossiers

    « Qu'avons-nous fait de nos Dimanches ? - BrunoLa création tout entière gémit dans les douleurs de l’enfantement - InterBible »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :