• La paix sur la médaille de la VIe année de pontificat du pape François - Zenit

    Médaille du pontificat, la paix @ Vatican Media

    Médaille Du Pontificat, La Paix @ Vatican Media

    La paix sur la médaille de la VIe année de pontificat du pape François

    Créée par une jeune artiste italienne

    La médaille officielle de la sixième année de pontificat du pape François sera en vente au Vatican à partir du 26 juillet 2018, indique un communiqué du Saint-Siège. La pièce est consacrée à la paix.

    Créée par une jeune artiste italienne, Chiara Principe, la médaille représente une colombe de laquelle rayonnent des faisceaux de lumière concentriques qui éclairent le blason du pape et renvoient symboliquement aux dons que l’Esprit-Saint fait à l’Église.

    Au verso, dans la partie supérieure de la médaille, triomphe la paix (rameau d’olivier et une mère qui embrasse son enfant). La guerre, elle, est représentée dans la partie basse (fil de fer barbelé, symbole de coercition et de violence). La traditionnelle fleur de coquelicot, symbole de ceux qui sont tombés à la guerre, sépare les deux scènes.

    La phrase « Nulla è perduto con la pace. Tutto Tutto può esserlo con la guerra » (Rien n’est perdu avec la paix. Tout peut l’être avec la guerre) est tirée du message radio du 24 août 1939 du pape Pie XII. « Un siècle après la fin du premier conflit mondial, le choix entre la paix et la guerre est pour tout le monde encore dramatiquement quotidien », souligne un communiqué.

    Sur le bord de la médaille, il y a une inscription E CIVITATE VATICANA (de la Cité du Vatican) avec le numéro de la médaille. Chaque exemplaire est en effet accompagné d’un certificat de garantie numéroté, avec un cachet en relief de la Secrétairerie d’État et de l’Institut polygraphique de l’Etat italien.

    La quantité des pièces est limitée : 30 monnaies en or, 1 500 en argent, 2 000 en bronze et 30 triptyques.

    Médaille du pontificat, la paix @ Vatican Media

    Elles seront disponibles à l’Administration du patrimoine du siège apostolique (APSA) et dans les locaux de la LEV (Libreria Editrice Vaticana).

    Ce n’est pas la première fois que le Vatican choisit l’œuvre de Chiara Principe : pour célébrer la huitième Rencontre mondiale des familles de Philadelphie, en 2015, le Bureau philatélique et numismatique de la Cité du Vatican a émis un timbre de 2,30 euros créé par l’artiste.

    Sur le timbre, Chiara Principe a dessiné trois familles de différents groupes ethniques du globe avec l’arrière-plan des principaux gratte-ciel de la ville américaine et du fameux «Liberty Bell», le symbole de la révolution américaine.

    Avec une traduction d’Hélène Ginabat

    « Nouveaux modes de vie pour nouvelle génération - E&ETweet du Pape en la Fête de Sainte Anne »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :