• La Sainte Trinité - Élisabeth

    La Sainte Trinité

     

    Sainte-Trinite.jpgFêter la sainte Trinité c’est fêter la Relation. Dieu est relation cela est inscrit dans Son Nom très saint où le Père, le Fils et le Saint Esprit s’aiment du flux d’un amour continue et éternel.  L’homme créé à l’image et à la ressemblance de Dieu est lui aussi relation. La Trinité sainte est inscrite dans chacune de ses cellules,  à lui de l’exalter, de la faire vivre. C’est là, le chemin de la ressemblance, la direction de toute une vie.  C’est là que Dieu nous attend, qu’il nous donne rendez vous, que « l’on fait Dieu ». Dans nos familles, dans notre relation à nous mêmes et  dans notre relation à l’évènement, que nous fuyons bien trop souvent, que nous négligeons ou bien que nous étouffons, là mettre plus de paix, d’accueil,  d’attention, de souffle ! Détruisons ces murs de haine, de violence, d’incompréhension, de peurs et de rancunes que nous avons érigés et laissons enfin  le Père, le Fils et le Saint Esprit aimer et s’aimer en nous, par nous, à travers nous. Soyons canal de leur amour.

     

    C’est ce que nous enseigne le Maguen David, le bouclier de David, l’étoile à six branches formée de deux triangles inversées qui se rejoignent et s’unissent. Quand le triangle d’en haut et  le triangle  d’en bas c’est à dire  la famille d’en haut et la famille d’en bas se rejoignent et s’unissent, ils forment le bouclier de David, ils forment le visage du Messie, du  Rédempteur comme le dit le psaume 83 : … Dieu voit notre boucler, vois le visage de ton Messie. Ce visage que l’on ne peut dessiner et retrouver que dans la relation, lieu de l’avènement du royaume

     

    Élisabeth

     

    Autres dossiers

    « Les livres d'Esdras et de Néhémie (2/6) InterBibleHomélie Fête du Corps et du Sang du Christ - 10 juin 2012 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :