• Le diaconat pour les femmes?

    Le diaconat pour les femmes?

    Le diaconat pour les femmes?Le 12 mai 2016, lors de l’assemblée de l’Union internationale des supérieures générales des communautés religieuses féminines à Rome, le pape François avait évoqué la possibilité de créer une commission chargée de clarifier la question du diaconat des femmes. La composition de cette dernière, dont il faut saluer la parité, a été annoncée le 2 août dernier : six hommes et six femmes d’orientations théologiques diverses ont été nommés, incluantPhyllis Zagano, une théologienne américaine reconnue pour son expertise et ses publications favorables au diaconat pour les femmes. 

    Le diaconat est une pratique qu’on trouve présente dans les toutes premières communautés chrétiennes. Exercée alors aussi par les femmes, cette pratique tombera en déclin avec l’expansion du christianisme et la création des monastères qui prirent en charge le service des pauvres, un rôle important jusqu’alors assumé par les diacres. L’Église catholique, lors du concile Vatican II, a certes réactivé l’accès au diaconat permanent pour des rôles « de la liturgie, de la Parole et de la charité » (droit canon, can.1009, § 3) mais en le réservant uniquement aux hommes.

    Depuis, l’élargissement du diaconat aux femmes a été demandé à plusieurs reprises (notamment par l’épiscopat du Québec et du Canada, la plus récente demande ayant été faite par Mgr Paul-André Durocheren octobre 2015, lors du Synode sur la famille). Il faut dire que la situation actuelle est aussi inacceptable qu’absurde, compte tenu du fait que les épouses des diacres sont obligées de suivre la même formation alors qu’on leur refuse ensuite l’ordination conséquente. Un blocage institutionnel qui est par ailleurs d’autant plus incompréhensible que l’Église catholique reconnaît les sacrements et les ordres des Églises orthodoxes qui n’ont jamais interdit l’ordination des diaconesses et dont certaines l’ont même officiellement restauré au XXIe siècle. L’Église catholique se trouve ainsi à reconnaître les femmes diacres dans d’autres Églises tout en le refusant aux femmes catholiques. Une incohérence qui lui est reprochée et un argument qui est invoqué pour que la hiérarchie vaticane évolue vers la reconnaissance de l’ordination diaconale des femmes.

    Lire la suite ICI 

    --------------------------------

    Les nouveautés - OFS-Sherb
    « Gabon: appel du pape François à la paix civile et au dialogueAssise: Mgr Lebrun et la rencontre avec les musulmans après l’assassinat du P. Hamel »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    André Fortier
    Mercredi 14 Septembre 2016 à 11:30

    Mon Dieu qu'elle est lourde cette hiérarchie!... Même devant les décisions m'apparaissant comme "venant de soi"... Les femmes au diaconat?... Bien évidemment!... Et bien plus encore...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :