• Le pape en Colombie pour aider à « aller de l’avant » vers la paix - Zenit

    Le pape en Colombie pour aider à « aller de l’avant » vers la paix

    Il invite à prier aussi pour le Venezuela

    Vol Rome-Bogota, Colombie © L'Osservatore Romano

    Vol Rome-Bogota, Colombie © L'Osservatore Romano

    Le voyage apostolique du pape François en Colombie est « un peu spécial » parce qu’il a pour but « d’aider à aller de l’avant sur le chemin de la paix ». C’est ce qu’a expliqué le pape aux médias, dans l’avion qui le menait de Rome à Bogota, le 6 septembre 2017.

    Il leur a demandé de prier pour cela pendant le voyage.

    Le pape a salué les journalistes qui l’accompagnent durant ce 20e déplacement international : « Merci pour votre compagnie et pour le travail que vous ferez ; merci de m’accompagner », leur a-t-il dit.

    Il leur a demandé de prier aussi pour le Venezuela, qui sera survolé durant le vol, « pour que l’on puisse arriver au dialogue et pour que le pays retrouve une belle stabilité par le dialogue avec tous ».

    D’après L’Osservatore Romano, la suite papale compte une vingtaine de personnes, parmi lesquelles le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin, Mgr Angelo Becciu, substitut de la secrétairerie d’Etat, Mgr Ruiz Arenas, secrétaire du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, Mgr Dario Viganò, préfet du Secrétariat pour la communication (Spc), Mgr Guido Marini, maître des Célébrations liturgiques pontificales, le jésuite Antonio Spadaro, directeur de la Civiltà Cattolica, le secrétaire de la Commission pour l’Amérique latine Guzman Carriquiry, le médecin personnel du pape Fabrizio Soccorsi, ses majordomes, ainsi que le directeur du Bureau de presse Greg Burke.

    L’avion du pape, un Airbus de la compagnie italienne Alitalia, qui a décollé de l’aéroport international de Roma-Fiumicino à 11h10, est attendu à la base aérienne de CATAM, à Bogota, aux environs de 16h30 heure locale (23h30 à Rome).

    Le vol initialement prévu de 12h30 sur près de 10 000 km, pourrait subir des modifications en raison de l’ouragan Irma qui se déchaîne sur l’Atlantique. Il devait survoler la France, l’Espagne, le Portugal, Puerto Rico, les Antilles et le Venezuela.

    source ZENIT.org

    ----------------------

    Articles récents- OFS-Sherb
    « Historicité et genre littéraire du livre de Judith 2/3 - BibleJ’étais étranger et vous m’avez accueilli… - fmm »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :