• Le Pape encourage les religieux à relever le défi de l'inculturation - VA

    Le Pape encourage les religieux à relever le défi de l'inculturation

    Le Pape a adressé un message vidéo pour le Congrès de la vie religieuse en Amérique latine et aux Caraïbes, organisé en ligne du 13 au 15 août. Il revient dans son intervention sur des thèmes qui lui sont chers, notamment l'inculturation et le sens de l'humour dans la vie communuautaire.
     

    Cette réunion a pour thème "Vers une vie religieuse intercongrégationnelle, interculturelle et itinérante". En rappelant «l’importance du défi de l'inculturation de la foi  pour la vie consacrée», François martèle que «l'unité n'est pas l'uniformité, mais l'harmonie multiforme».

    L’harmonie, vécue grâce à l’Esprit Saint, conduit à «assumer les différences et valoriser les particularités, dans un esprit  d'interculturalité saine et ouverte». Les religieux ont ainsi un rôle fondamental à jouer pour le «développement d'une théologie inculturée, adaptée à la réalité locale et vecteur d'évangélisation. N'oublions pas qu'une foi qui n'est pas inculturée n'est pas authentique», insiste le Pape argentin.

    «Entrez dans la vie du peuple fidèle, entrez dans le respect de ses coutumes, de ses traditions, en cherchant à réaliser la mission d'inculturation de la foi et d'évangélisation de la culture», exhorte François, revenant ainsi sur des thèmes souvent abordés au long de son pontificat, notamment lors du Synode sur l’Amazonie.

    Le refus de l’inculturation mène la mission à l’échec

    Le Pape émet aussi un sévère avertissement sur la stérilité de certaines attitudes d’imposition de modèles culturels au nom, prétendument, de la diffusion du christianisme. «Lorsque cette inculturation n'a pas lieu, la vie chrétienne, et plus encore la vie consacrée, aboutit aux positions gnostiques les plus aberrantes et ridicules. Nous l'avons vu, par exemple, dans la mauvaise utilisation de la liturgie. Ce qui compte, c'est l'idéologie et non la réalité des gens, et ceci n'est pas l'Évangile», regrette l’évêque de Rome. 

    «La vie consacrée est experte en communion ; la vie consacrée est itinérante, elle est promotrice de la fraternité», explique le Pape, qui regrette de voir certaines communautés s’enfoncer, au contraire, dans l’angoisse de l’avenir et la nostalgie d’un passé idéalisé. «Combien de fois fait-on le calcul du nombre de religieux ou de religieuses dans ma congrégation, ou évaluons-nous les courbes décroissantes. C'est une tentation de survie. Il faudrait renoncer au critère des nombres, et au critère de l'efficacité, qui pourraient vous transformer en disciples craintifs, tournés vers le passé et abandonnés à la nostalgie.»

    «Cette nostalgie est en fait le chant des sirènes de la vie religieuse», avertit le Pape, qui incite au contraire à «marcher avec le Seigneur sur les chemins de l’espérance», en rejoignant le «saint peuple fidèle de Dieu» là où il est, avec respect et dans la joie.

    La joie et l’humour ouvrent un chemin vers la sainteté

    «La paix, la joie, le sens de l'humour» sont des dimensions fondamentales dans la vie religieuse. «Il est si triste de voir des hommes et des femmes consacrés qui n'ont aucun sens de l'humour, qui prennent tout au sérieux. S'il vous plaît. Être avec Jésus, c'est être joyeux, c'est aussi avoir la capacité de ce sens de l'humour qui donne la sainteté», insiste le Pape en renvoyant à la lecture de son exhortation apostolique Gaudete et exsultate.

    «Que Dieu vous bénisse et que l'Esprit Saint vous accorde la lumière de sa grâce afin que vous soyez toujours des hommes et des femmes de rencontre et de fraternité. Que la Sainte Vierge veille sur vous. Elle connaît la rencontre, la fraternité, la patience, l'inculturation. Elle sait tout cela. Qu'elle veille sur vous», conclut François, en demandant aux religieux de prier pour lui.

    source https://www.vaticannews.va/

    Le Pape encourage les religieux à relever le défi de l'inculturation - VA 

    -------------------------------------------------

    Articles récents
    « La tristesse et la joie - SuzanneVidéo récente - entrevue de 50 min. - Le pape veut-il tout changer ? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :