• Le pape exhorte les jeunes à briser la logique de la division

    Le pape exhorte les jeunes à briser la logique de la division

    Préface d’un livre sur Mère Teresa

    Mère Teresa de Calcutta (1910 – 1997)

    Mère Teresa de Calcutta - WIKIMEDIA COMMONS - Manfredo Ferrari

    « Soyez des constructeurs de ponts pour briser la logique de la division, du refus, de la peur ». Le pape François exhorte en ces termes les jeunes, dans la préface d’un livre consacré à la bienheureuse Mère Teresa (1910-1997), qui sera canonisée le 4 septembre 2016.

    Comme en d’autres occasions, c’est le pape lui-même qui a préfacé le livre « Aimons celui qui n’est pas aimé » (Amiamo chi non è amato), publié en italien chez Editrice Missionaria Italiana. L’ouvrage rassemble deux interventions inédites prononcées par Mère Teresa en 1973, à Milan, lors de rencontres avec des jeunes et avec des religieuses.

    Dans ce texte, publié par le quotidien italien Corriere della Sera le 22 juillet, le pape François s’adresse notamment aux jeunes, les encourageant à « ne pas perdre l’espérance, ne pas se faire voler leur avenir, qui est entre leurs mains » et à « offrir un témoignage au monde entier ». « Volez haut, comme l’aigle, symbole du pays d’origine de Mère Teresa ! », exhorte le pape qui ajoute : « Demeurez dans le Seigneur et aimez-vous comme Dieu vous aime, soyez des constructeurs de ponts pour briser la logique de la division, du refus, de la peur (…)  des autres, mettez-vous au service des pauvres et affrontez avec courage la vie qui est un don de Dieu. »

    Outre les jeunes, il propose une réflexion autour des mots prière, charité, miséricorde et famille. « Mère Teresa, rappelle-t-il, commençait sa journée en participant à la sainte messe et elle la terminait par l’adoration de Jésus dans le Saint Sacrement ». Son exemple « invite inlassablement à puiser à la source de l’Amour, Jésus crucifié et ressuscité (…) pour avoir ensuite la force de le secourir dans les plus pauvres parmi les pauvres ».

    Au fil de la préface datée du 13 juillet, le pape exhorte les chrétiens à vivre la charité, c’est-à-dire à « se faire proche des périphéries des hommes et des femmes que nous rencontrons tous les jours, éprouver de la compassion pour ceux qui sont les derniers dans leur corps et dans leur esprit ».

    Il recommande aussi de vivre les œuvres de miséricorde corporelles et spirituelles, une page d’Évangile dont Mère Teresa a fait « le guide de sa vie, la route vers la sainteté ». Enfin, méditant sur la famille, il cite la fondatrice des Missionnaires de la charité, sur la figure de la mère : « Les mamans sont le cœur de la maison et ce sont elles qui forment la famille, acceptant, aimant leurs enfants et prenant soin d’eux avec amour. (…) C’est la mère qui fait de la maison un nid d’amour. »

    Dans la famille, ajoute le pape, « nous apprenons de la maman et du papa à nous sourire, à nous pardonner, à nous accueillir, à nous sacrifier les uns pour les autres, à donner sans prétendre à rien en retour, prier et souffrir ensemble, nous réjouir et nous aider mutuellement ». Et de citer à nouveau la bienheureuse albanaise : « Vous devez devenir toujours plus la joie et la consolation de Dieu, en remettant la prière dans vos familles. »

    Le pape conclut en souhaitant aux lecteurs « que ces pages fassent du bien à votre cœur, comme elles ont fait du bien au mien » et il invoque « la paix et la miséricorde dans vos maisons, dans vos familles, dans votre vie ».

    Avec une traduction de Constance Roques

     source https://fr.zenit.org/
    -------------------------------
    Les nouveautés - OFS-Sherb
    « Préfestival PÈRE-FRÉDÉRIC - 100e anniversaire de son décès Ecologie: le pape invite les jeunes à réduire le gaspillage »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :