• Le pardon - Alice

    Le pardon

    PARDONNER415099662400895013_n.jpg

    image empruntée d'un article récent de Bruno (Alice)

    Père, pardonne leur, ils ne savent pas ce qu'ils font !

    Je me souviens d'une réflexion du père Guy Gilbert, prêtre des loubards : « Si vous ne pouvez pas pardonner à une personne qui vous a blessé.e, alors demandez à Dieu de lui pardonner. »

    Génial Guy Gilbert ! Si je n'arrive pas à pardonner,si je bloque, alors demander à Dieu de le faire, c'est une 1ère étape qui me permet d'avancer sur le chemin du pardon. Cela me permet de me mettre en situation et d'essayer de trouver l'étape suivante.

    Accepter de pardonner c'est accepter de se placer dans un état d'esprit qui peut me rendre capable de pardonner. Vivre de cet état d'esprit, n'est-ce pas une chose douce, merveilleuse ? !!!

    Savoir ne pas voir ou oublier. Quand a cherché Adam et Ève dans le jardin, à leur peur, Il a compris qu'ils avaient goûter le fruit défendu. Donc, Il avait su ne pas voir ou oublier cet acte.

    Lorsque j'étais gamine, à l'école du village, j'étais une enfant sage, la 1ère de la classe mais, un jour, je n'avais pas appris ma leçon d'histoire. La maîtresse a écrit un mot sur le cahier. Je n'ai pas osé le montrer aux parents alors j'ai signé à la place de mon père. (Quel drôle de raisonnement met-il passer par la tête pour aggraver à ce point mon cas !!!). La maîtresse l'a vu immédiatement et a écrit un 2ème mot. Je n'en menais pas large lorsque j'ai montré mon cahier à mes parents. Papa tournait et retournait la page pour lire ce 2ème mot et voir la signature. Il répétait « Je ne comprends pas » et moi, je ne disais rien. Je ne comprenais pas qu'il ne comprenne pas ! Il savait bien qu'il n'avait pas signé le 1er mot et donc que quelqu'un avait imité sa signature !!! Enfin, il dit : « Bon !!!». Il signa et me rendit le cahier. Je l'ai vite pris et suis montée rapidement me coucher ! J'ai commencé à parler de ce geste qu'en ce début d'année, comprenant enfin l'évidence : « mes parents avaient su ne pas voir !!! Véritable, formidable pardon ! Véritable geste d'amour ! Et je me sais aimée !!!

    Alice

    « Si quelqu'un veut être le 1er ... »

    Les disciples se disputaient pour être le 1er dans le Royaume des cieux...  « Si quelqu'un veut être le 1er, qu'il soit le dernier et le serviteur de tous »... Omniscient et patient...La réponse de Jésus montre 2 choses : la 1ère, c'est qu'il sait tout... Il voit nos combats, nos tentations, jusqu'à l'intime de nos pensées. La 2nde, c'est qu'il est aimant et patient... Jésus ne reproche pas à ses disciples leur attitude mais il leur ouvre un chemin, un chemin d'humilité. Et ce chemin ne répond pas à la raison humaine. Il désigne un enfant qui, à cette époque, était considéré comme insignifiant, sans importance : « Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c'est moi qu'il accueille. »

    Dieu renverse les logiques : Lui, le Tout-Puissant, se fait serviteur et vulnérable. Il vient s'offrir, mendier l'amour de ses créatures et s'expose même à un refus ou à leur indifférence. Mais si nous ne sommes pas trop encombrés de nous-mêmes, nous pouvons l'accueillir, tout recevoir de Lui, comme un enfant reçoit tout de ses parents. Et réjouir son divin cœur.

    Stéphanie Combe A Publié dans « La Vie » du20/09/2018

    ----------------

    Articles récents- OFS-Sherb
    « Notre-Dame de Paris : « j’ai été très attristé et je me sens très proche de vous », assure le papeMesse "In Cœna Domini”: le Pape explique aux détenus de Velletri le sens du lavement des pieds - VA »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :