• « LES MARDIS DE SAINT ANTOINE » 2015


    « LES MARDIS DE SAINT ANTOINE »
    LES MARDIS DE SAINT ANTOINE  - à Sherbrooke
    Chez La Famille Marie-Jeunesse
    1021 rue Conseil, Sherbrooke (entrer par l'arrière
    )

    à 19hre du 14 avril au 9 juin 2015

    La Famille Marie-Jeunesse et les membres de l’Ordre Franciscain Séculier
    animeront les rencontres.



    Bienvenue à tous.

    (Chapelet, enseignement saint Antoine, Messe, Fin vers 20h40)

    Informations : 819-565-7393, 819-346-8206 - 819-820-1500

    ------------------------------------------

    Plus d'informations:

             TEXTE PRÉPARATOIRE À LA NEUVAINE DES MARDIS DE SAINT ANTOINE 2015

     Pour vous mettre en appétit de découvrir un peu plus saint Antoine de Padoue avant la Neuvaine qui va l’honorer, (du 14 avril au 9 juin 2015), je me permets de vous livrer un bref portrait de ce grand apôtre.

     Saint ANTOINE DE PADOUE demeure l'un des plus grands prédicateurs de tous les temps. Il expliqua si bien les profondeurs de la Sainte Écriture que le Pape Grégoire IX l'appela "L'Arche du Testament" et il disait d'Antoine qu'il était comme une "vivante bibliothèque des Écritures renfermant la loi divine". De plus, quel beau témoignage Pie XII, en 1946, a donné à saint Antoine lorsqu'il l'a inscrit au nombre des Docteurs de l'Église universelle, en le nommant "Docteur Évangélique".

    Antoine était un connaisseur extraordinaire des Saintes Écritures. Contemplatif de la Parole de Dieu pendant 10 ans chez les Chanoines Réguliers de saint Augustin, il a vécu, dès son arrivée dans sa nouvelle communauté: les « Franciscains », une discrétion tellement totale de sa personne qu‘aucun frère ne pouvait imaginer quoi que ce soit sur ce personnage inconnu de tous.

    Voici qu'un jour, son Provincial, le Frère Gratien, invité à assister â une célébration d'ordinations sacerdotales à la cathédrale de Forli, il désira s’y rendre, accompagné du Frère Antoine.

    Nous sommes au 19 mars 1222. Ce sont les Quatre-Temps du Carême. Or, voici que l'évêque demande spontanément, à la surprise de tous, à quelqu'un de l'assemblée, de venir prononcer l'homélie. Les frères prêcheurs dominicains s'empressent de décliner l'invitation et cèdent la place aux Franciscains. Inspiré par l'Esprit Saint, le frère Gratien, constatant que personne ne s'offrait, décida de demander au frère Antoine de se rendre au désir de l'évêque. Antoine, obéissant, humble et docile, un portugais de naissance, peu habile à parler l'italien, ose demander la permission de s'exprimer plutôt en latin. Sa parole, d'abord faible et timide devient bientôt rapide, enflammée et entraînante. Son corps, affaibli par les jeûnes sévères et les mortifications multiples, se redresse, ses traits s'illuminent, ses gestes prennent de l'ampleur et, dans un discours sublime, Antoine proclame, à la surprise générale, les beautés du sacerdoce et sa grandeur. Tous sont émerveillés au plus haut point. La Providence vient de révéler au monde un des prédicateurs les plus extraordinaires de tous les siècles.

    Pendant 14 ans, Antoine va prêcher la parole ramenant dans l'Église des milliers de fidèles, d'hérétiques, d'incroyants et d'athées. Les conversions surabondent. Les miracles ne se comptent plus.

    Recherché par tous, combien de fois on a utilisé les grands espaces pour rassembler les gens, les églises ne pouvant contenir les foules fortement intéressées. Antoine s'élève contre les abus et vise la correction des moeurs. Sa parole est charitable, jamais elle ne dépasse la mesure; jamais elle n'attaque le principe de l'autorité, ni l'exercice normal du pouvoir. S'il s’en prend aux vices, c'est pour convertir les pécheurs. Les auditeurs vont à lui car ils sont certains d'y trouver le salut.

    Il fut l'orateur le plus efficace de son temps. Il s'est servi de toutes les ressources de son intelligence et de sa vaste connaissance des Écritures pour gagner par des homélies, conférences et par des discussions dynamiques, la conversion des participants.

                                                            Gaétan Fortier, ofs.

     3 avril 2015.

                  

    « ECOLOGIE – Ce pape qui ne plaît pas à tout le mondeHumilité – Humiliation… - Alice »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :