• Les migrants me posent un défi particulier (PAPE François) - Revue message

    Les migrants me posent un défi particulier -

    (extrait de « MESSAGE » Mars-Avril 2014 )

    Les migrants me posent
    un défi particulier

    Il est indispensable de prêter attention aux nouvelles formes de pauvreté et de fragilité dans lesquelles nous sommes appelés à reconnaître le Christ souffrant, même si, en apparence, cela ne nous apporte pas des avantages tangibles et immédiats : les sans-abris, les toxicodépendants, les réfugiés, les populations indigènes, les personnes âgées toujours plus seules et abandonnées etc.

    Les migrants me posent un défi particulier parce que je suis Pasteur d’une Eglise sans frontières qui se sent mère de tous. Par conséquent, j’exhorte les pays à une généreuse ouverture, qui, au lieu de craindre la destruction de l’identité locale, soit capable de créer de nouvelles synthèses culturelles.

    Comme elles sont belles les villes qui dépassent la méfiance malsaine et
    intègrent ceux qui sont différents, et qui font de cette intégration un nouveau facteur de développement ! Comme elles sont belles les villes qui, même dans leur architecture, sont remplies d’espaces qui regroupent, mettent en relation et favorisent la reconnaissance de l’autre !



    Extraits de l’’exhortation apostolique,
    La Joie de l’Evangile, (N° 210), du pape François

    pour infos et abonnement

    mflaic@gmail.com

    « Insurrection et résurrection - E&ELe 27 avril 2014, les bienheureux Jean XXIII et Jean-Paul II seront canonisés - Croire »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :