• Lettre au Pape François - Alice

    Lettre au Pape François - Alice

    Au pape François

    Objet :  1°) notre place dans la parabole du Bon Samaritain
                 2
    °) rencontrer le Christ

    « Si je veux apprendre à aimer mon prochain, je dois d'abord me reconnaître blessé.e et me laisser aimer et soigner par celui qui se fait mon prochain, Jésus »

    pape François

    .

    Cher François,

    1°) Notre place dans la parabole du bon Samaritain.

    Joie et Merci !Pour ce texte sur notre place dans la parabole du Bon Samaritain ! Pour cette proposition missionnaire : « Me laisser aider par quelqu'un aujourd'hui, lui dire merci, lui manifester qu'il compte pour moi et que je suis heureuse d'avoir besoin de lui ! A travers lui, c'est peut-être Jésus qui vient me rencontrer et me parler aujourd'hui. »

    François, j'affiche cela sur la porte de mon frigo ! Merci, François.

    2°) Rencontrer le Christ

    François d'Assise a rencontré un lépreux mais à ce moment-là, il a vu un lépreux. Il a eu un temps de retard pour Le reconnaître. Mais quand il a réalisé, il a couru pour Le rattraper...Et ce fut un renversement total dans sa vie...

    Martin, soldat, en donnant la part du manteau qu'il possédait à un pauvre malheureux, à une porte d'Amiens, n'a pas reconnu Jésus à ce moment là. « Martin qui n'était pas baptisé, qui n'était que catéchumène, le soir eut un songe : le Christ lui apparaissant revêtu de ce bout de manteau et lui disant : «  C'est à moi que tu l'as donné. »

    Dans la parabole du Jugement dernier, les personnes bénies du Père ne l'avaient pas reconnu et demandèrent quand ils avaient fait tout ce bien envers Lui. Ils reçurent alors cette réponse : « Tout ce que vous avez fait aux plus petits des miens, c'est à moi que vous l'avez fait ».

    Nous Le rencontrons, sachons donc Le reconnaître en toute personne. Cela aide magnifiquement à rencontrer l'autre pour l'aider ou pour lui demander son aide.

    Mais ne boudons pas notre joie lorsque nous savons Le reconnaître, l'espace d'un éclair !!! « A ce geste, les disciples d'Emmaüs Le reconnurent, mais Il disparut aussitôt. »

    Quelle formidable joie j'ai eue, lorsque mgr Michel Dubost, évêque d’Évry, répondit à ma question : « que veut dire que ton règne arrive ? » Il m'a répondu : « C'est la venue du Seigneur, c'est dans un cœur dénudé qu'Il peut trouver place. » Joie formidable de me découvrir habitée et de pouvoir dire comme Paul : « Ce n'est plus moi qui vit mais le Christ qui vit en moi. » Mais j'ajoute aussitôt : « Je fais le mal que je ne veux pas faire et je ne fais pas le bien que je voudrais faire » pour me rappeler mon humanité...

    Rencontrer le Christ en chaque personne, n'est-ce pas le meilleur, le plus vital de tous les sacrements ?

    Lors d'une réunion de prière où j'avais été accueillie alors que je ne mettais plus les pieds à l’Église qui nous avait rejetés, (Pierre et moi), une religieuse a terminé la séance par : « Merci, Seigneur, car Tu me nourris chaque matin de Ton Eucharistie. » J'ai immédiatement dit : « Merci, Seigneur, car Tu me nourris à chaque instant de Ton pain d'Amour, dans la rencontre avec les autres. » Éclats de rire de tout le groupe! Nous vivions un instant heureux !..

    Savoir le Christ présent en chaque personne, qu'on Le reconnaisse ou non est déjà une grâce. Elle m'aide à mieux vivre, à accueillir et aussi à m'apprendre à demander un service et à remercier, dans la joie, l'espérance et la paix...

    Être tourné.e vers les autres et non vers soi-même mais aussi se savoir, se sentir aimé.e ! N'est-ce pas merveilleux ! Dieu nous aime inlassablement, inconditionnellement!!! N'est-ce pas merveilleux !!!. Je préfère cette démarche à celle que vous préconisez si souvent : « se reconnaître pécheur ». Je préfère la situation de l'apôtre Pierre qui a vu le regard du Christ que celle de Judas qui ne s'est pas découvert aimé...

    Me savoir aimé.e est beaucoup plus enthousiasmant que de répondre à votre appel constant de se reconnaître pécheur.

    C'est l'amour qui me porte dans tout cette vie...

    Cher François, dans la joie et la paix du Christ. !!!

    Alice

    ------------------------

    Articles récents
    « Cardinal Schönborn: ne pas tomber dans le cléricalisme - VABriefing du Synode: le célibat sacerdotal, «trésor» et «défi intérieur» - VA »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :