• Ma confiance ne peut pas s'étioler - Alice

    Lettre à mes ami(e)s (à partir d'un texte que j'avais écrit le 10/02/2010)

    J' ai décomposé ce texte en 5 parties :prologue, Confiance, 1ère Rencontre, Amitié, et Vie;

    « Se fier à quelqu'unAlice-petit fils

    C'est comme tenir un peu d'eau

    Dans le creux de ses mains :

    On renverse cette eau facilement

    Mais la récupérer est impossible. »

    Texte de Ken Follet dans « Code Zéro ».
     
    Comme j'ai aimé ce passage ! Je l'ai recopié immédiatement et je l'ai mis dans ma collection de « morceaux choisis ». Peu à peu, j'ai pensé que c'était faux. Ma confiance ne peut pas s'étioler. Elle est, elle restera ! Parfois, une personne me donne le sentiment de trahir ma confiance, alors, je cherche pour retrouver ma confiance initiale et pour redécouvrir sa raison d' être. Cela me permet de poursuivre notre route ensemble, avec confiance.

    Cela faisait alors, environ un an que j'avais fait une première rencontre avec, disons, une personne que je pourrais appeler aussi Théophile. (j'en ai quelques un(e)s comme cela!). J'étais agressive! (c'est ma maladie, mais je me soigne !) et elle restait en retrait, évitant les coups. Puis, j'ai insisté, persisté, même ! Et... la glace a fini par se rompre.

    Une amitié est naît, petite « perce-neige » qui annonce le printemps. Je continuais, cependant, à être insupportable. Cette petite fleur fragile que je n'ai pas su soigner, s'est abîmée, étiolée. Elle est morte, ensevelie.

     

    Mais l'eau du pardon l'a immergée.

    Nous avons, ensemble, plongé nos mains dans la source d'Eau Vive et cette amitié a rejailli. Ressuscitée, elle est plus belle, plus forte même, car nous avons expérimenté sa fragilité, sa faiblesse, sa mort. Notre confiance en l'autre, plongée dans l'eau du pardon nous redonne force, paix et joie pour continuer ensemble, avec d'autres, sur la route humaine.

    Merci et joie à vous, tous et toutes !

    Alice

    Autres dossiers

    « Compte rendu de mission au Maroc avril/mai 2013 (4 de 7) -SuzannePèlerinage du pape à Assise, le 4 octobre 2013 - Zenit »

  • Commentaires

    1
    Jean Michel Joffres
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 19:52

    Le pardon est une des conditions essentielles pour être heureux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :