• Méditation - Présent, ouvert, éveillé - Richard Rohr

    Méditation quotidienne de Richard Rohr

    Du Centre d'action et de contemplation

     Crédit image : Oliver, Magnolia (détail), 2014, photographie, Flickr, CC BY-ND 2.0  

    Présent, ouvert, éveillé 

    Mon ami et professeur du CAC James Finley est un vrai contemplatif ! Je regarde les foules – des conférences aux étudiants de la Living School – s'installer presque immédiatement en sa présence. Il est tellement centré en lui-même et en Dieu qu'il est en paix et « transmet » le message avec paix partout où il va. Ici, il offre des instructions douces et affectueuses pour ce que beaucoup considèrent comme la méditation traditionnelle :

    Il n'y a pas une seule façon de méditer. Il y a, cependant, certains actes et attitudes intrinsèquement dotés de la capacité d'éveiller des états soutenus de conscience méditative. . . .

    En ce qui concerne le corps : Asseyez-vous tranquillement. Asseyez-vous droit. Placez vos mains dans une position confortable ou significative sur vos genoux. Fermez les yeux ou abaissez-les vers le sol. Respirez lentement et naturellement. En ce qui concerne votre esprit, soyez présent, ouvert et éveillé, sans vous accrocher ni rejeter quoi que ce soit. Et en ce qui concerne l'attitude, maintenez une compassion sans jugement envers vous-même lorsque vous découvrez que vous vous accrochez et rejetez tout, et une compassion sans jugement envers les autres. . . .

    Gardez à l'esprit que ces lignes directrices ne sont que des suggestions à explorer dans le cadre de votre processus continu de recherche des moyens de méditer les plus naturels et les plus efficaces pour vous. Ce qui compte, ce n'est pas la méthode de méditation que vous utilisez, mais le processus d'auto-transformation par lequel la méditation vous conduit vers plus. . . ouverture à Dieu. . . .

    Rendez-vous sur votre lieu de méditation. . . . Vous pourriez dire une prière brève et simple exprimant votre gratitude à Dieu pour avoir été conduit sur le chemin de la méditation et lui demandant la sagesse, le courage et la force d'y être fidèle. . . .

    [Ensuite] lâchez tout ce qui vous préoccupe en ce moment. Choisissez d'être présent dans l'immédiateté du moment présent en vous relaxant simplement pour être là où vous êtes, tout comme vous êtes. Installez-vous dans le sentiment intime et ressenti de votre immobilité corporelle. Soyez conscient de votre respiration et du degré de fatigue ou d'éveil que vous ressentez dans votre corps en ce moment. Soyez conscient de la tristesse, de la paix intérieure ou de toute autre émotion qui peut être présente. Soyez attentif à la lumière et à la température de la pièce où vous êtes assis. Bref, soyez simplement présent, tel que vous êtes, dans l'instant, tel qu'il est. Ne t'accroche à rien. Ne rien rejeter. Reposez-vous en ce moment. . . . Relaxer. Accordez-vous une pause. Asseyez-vous simplement dans une position « Me voici, Seigneur ». . . . Sachez et ayez confiance que Dieu est déjà parfaitement présent dans votre simple être vivant et réel dans le moment présent tel qu'il est. . . .

    Soyez humble et reconnaissant de savoir que vous apprenez à vous éveiller à votre vraie nature en apprenant à être comme Dieu. . . . Jésus a dit : « Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés » (Matthieu 7 :1). Assis en méditation, nous mettons en pratique cet enseignement du Christ en restant présents, ouverts et éveillés à nous-mêmes tels que nous sommes, sans juger, sans évaluer, sans nous accrocher ou rejeter ce que nous sommes simplement.

     

    James Finley, Méditation chrétienne : expérimenter la présence de Dieu (HarperSanFrancisco : 2004), 203, 204-205, 207-208. 

    Crédit image : Oliver, Magnolia (détail), 2014, photographie, Flickr , CC BY-ND 2.0 .

    Inspiration d'image : Les couleurs de floraison rapide du magnolia de soucoupe nous invitent à aller au-delà des pressions du temps. Que nous soyons entourés par le mouvement constant de la ville, ou au milieu d'une saison de branches nues, nous avons toujours le choix de faire une pause et d'être ici, en ce moment, avec ces fleurs.

    source https://cac.org/

    --------------------------------------

    Articles récents
    « EN PLEINE ACTION La pandémie germe de vie nouvelle - Revue FranciscaineHomélie du 16ème dimanche du temps ordinaire - 18 juillet 2021 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    tannoury georgette
    Vendredi 16 Juillet à 13:28

    Chers amis,

    Please and please, tell Richard Rohr my deep gratitude for the meditations. They are a big help for many people because I share them and the persons are so grateful.

    Puisse le Seigenur le benir de jour en jour.

    Georgette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :