• Méditation - Un temps de dévoilement - Richard Rohr

    Méditation quotidienne de Richard Rohr

    Du Centre d'action et de contemplation

     Crédit d'image: Basket and Tree Root (détail), photographie de Thomas Merton, copyright Merton Legacy Trust et Thomas Merton Center de l'Université Bellarmine.  Utilisé avec permission.

    Résumé et pratique de la première semaine 

    Un temps de dévoilement

    3 janvier - 8 janvier 2020

     

    Dimanche
    Le début de la nouvelle année semble être le bon moment pour faire une pause, «retirer le voile» et demander: «Où est-ce que tout cela va? Quel est le but final pour nous tous, et - d'ailleurs - pour le cosmos dans son intégralité? "

    La
    prière contemplative du lundi est une forme de dévoilement, car elle révèle ce qui se passe sous les surfaces polies et occupées de notre esprit, de notre cœur et de notre corps.

    Mardi C'est
    seulement dans «la caverne du cœur», comme les mystiques aiment à l'appeler, qu'une personne entre en contact avec sa propre connaissance directe. Et c'est seulement de cette connaissance directe que naît la souveraineté, sa propre autorité intérieure. - Cynthia Bourgeault

    Mercredi
    Au milieu d'une épiphanie, la déclaration la plus précise serait: «Eureka! Je viens de m'éveiller à une réalité de longue date qu'un dévoilement intérieur m'a finalement permis de voir. —Barbara Holmes

    Jeudi
    L'univers est le projet créatif de Dieu, rempli de beauté, d'opportunités, de défis et de sens. Il fonctionne selon le sens ou le modèle que nous voyons incarné dans la vie de Jésus. La nouveauté se multiplie. La liberté grandit. Le sens se développe. La sagesse coule. La guérison se produit. La bonté se déchaîne. - Brian McLaren

    Vendredi
    Si nous faisons confiance au modèle universel, à la sagesse de tous les temps et de tous les lieux, y compris la création et l'évolution du cosmos lui-même, nous savons qu'une fin est aussi le lieu d'un nouveau départ.
     

    Tonglen 

    Lorsque le voile est levé et que nous voyons les choses telles qu'elles sont vraiment, nous pouvons ressentir de la tristesse ou de l'anxiété. Tonglen est une méthode pour faire face à notre peur de la souffrance et pour dissoudre la tension dans nos cœurs. Aujourd'hui, je partage une version de cette méditation du professeur bouddhiste tibétain Pema Chödrön. Je vous encourage à être doux avec vous-même lorsque vous essayez cette pratique. Comme nous le disons à nos élèves de Living School lorsque nous pratiquons cela ensemble, nous ne retenons ni ne guérissons nous-mêmes la douleur du monde; nous respirons et expirons simplement avec l'unique souffle de notre Dieu aimant. Comme le décrit Chödrön:

    La pratique de Tonglen, également connue sous le nom de «prendre et envoyer», renverse notre logique habituelle d'éviter la souffrance et de rechercher le plaisir. Dans la pratique des tonglen, nous visualisons la prise de la douleur des autres à chaque inspiration et l'envoi de tout ce qui leur sera bénéfique à l'expiration. Dans le processus, nous nous libérons des modèles séculaires d'égoïsme. Nous commençons à ressentir de l'amour pour nous-mêmes et pour les autres; nous commençons à prendre soin de nous-mêmes et des autres. . . . Respirez pour nous tous et expirez pour nous tous. [1]

    Lorsque vous pratiquez le tonglen en tant que pratique formelle de méditation, cela comporte quatre étapes:

    1. Tout d'abord, reposez votre esprit brièvement, pendant une seconde ou deux, dans un état d'ouverture ou d'immobilité. Cette étape est traditionnellement appelée. . . ouverture à l'espace et à la clarté de base.

    2. Deuxièmement, travaillez avec la texture. Respirez une sensation de chaleur, d'obscurité et de lourdeur. . . et expirez une sensation de fraîcheur, de lumière et de lumière - une sensation de fraîcheur. . . . Faites-le jusqu'à ce qu'il se sente synchronisé avec vos inspirations et expirations.

    3. Troisièmement, travaillez avec une situation personnelle - toute situation douloureuse qui vous est réelle. Traditionnellement, vous commencez par faire du tonglen pour quelqu'un que vous aimez et que vous souhaitez aider. . . . Si vous êtes coincé, vous pouvez faire la pratique pour la douleur que vous ressentez et simultanément pour tous ceux qui, comme vous, ressentent ce genre de souffrance. Par exemple, si vous vous sentez insuffisant, vous respirez cela pour vous-même et pour tous les autres dans le même bateau, et vous envoyez confiance et adéquation ou soulagement sous la forme que vous souhaitez.

    4. Enfin, augmentez la réception et l'envoi. Si vous faites du tonglen pour quelqu'un que vous aimez, étendez-le à ceux qui sont dans la même situation. . . . Faites-en plus que cette seule personne. . . . Vous pourriez faire du tonglen pour les gens que vous considérez comme vos ennemis - ceux qui vous blessent ou blessent les autres. Faites des tonglen pour eux, en pensant à eux comme ayant la même confusion et le même blocage que votre ami ou vous-même. Respirez leur douleur et envoyez-leur un soulagement. [2]

    Découvrez une version de cette pratique à travers la vidéo et le son. 

    Pema Chödrön et d'autres enseignants clôturent souvent leurs heures de pratique avec les paroles traditionnelles de la prière bouddhiste Metta (Bonté d'Amour): Que tous les êtres soient remplis de bonté. Que tout se passe bien. Que tous soient paisibles et à l'aise. Que tous soient heureux. 

    [1] Pema Chödrön, «Comment pratiquer le Tonglen», Lion's Roar: Buddhist Wisdom for Our Time (26 août 2020). Disponible sur https://www.lionsroar.com/how-to-practice-tonglen/

    [2] Pema Chödrön, When Things Fall Apart: Heart Advice for Difficult Times , 20e anniversaire éd. (Shambhala: 2016), p. 95–96

    Crédit d'image: Basket and Tree Root (détail), photographie de Thomas Merton, copyright Merton Legacy Trust et Thomas Merton Center de l'Université Bellarmine. Utilisé avec permission.

    Comme les racines exposées d'un arbre, la réalité dévoilée peut être plusieurs choses à la fois: tranchante, lisse, laide, belle, douloureuse et guérissante. 

    Pour une étude plus approfondie 

    « EXTRAIT (5) du LIVRE - Méditer au temps du Covid: - ElisabethHomélie du 2ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - 17 janvier 2021 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :