• Nous pouvons porter l’Evangile aux autres s’il imprègne profondément notre vie - François

    Une lettre au Pape François que lui adresse notre correspondante Alice


    Cher François, mon frère, Nous pouvons porter l’Evangile aux autres s’il imprègne profondément notre vie - François

    Nous pouvons porter l’Évangile aux autres s’il imprègne profondément notre vie.

     Merci, François. 

     Dans votre tweet du 10/04/2015,

    Votre vision du partage me gêne toujours ! Lorsque vous dites : «  dialogue personnel où l’autre personne communique… » Ce n’est pas un dialogue ! Il n’y a pas de partage si je ne dis rien de moi ! La situation est toujours déséquilibrée, d’un côté celui ou celle qui a besoin de dire ses soucis et de l’autre une personne qui sait la réponse, qui connaît la Vérité.

     Peut-on « Présenter la parole » ?

    Je ne sais plus qui a dit : « Les pauvres n’ont pas les mots. C’est leur vie qui porte témoignage ».

    Le prêtre Guy Gilbert, éducateur de rue, surnommé : « le prêtre des loubards » a dit, dans son langage à lui, « Au début, je leur balançais tout le temps, le Christ en pleine figure, l’annonce de la Bonne Nouvelle : Dieu nous aime… jusqu’au jour où j’ai compris que, souvent, ces jeunes ne savaient pas ce que voulait dire ce mot :’’amour’’. »

    Donc, porter témoignage par notre vie et ensuite faire confiance, s’en remettre au Seigneur pour leur rencontre avec le Seigneur !!!

     Par contre, je voudrais vous dire combien j’aime (la) vision : « que l’Évangile imprègne notre vie !!! »

    Je pense à mes parents qui, nés avant la 1ère guerre mondiale, n’ont pas eu l’occasion d’étudier malgré leur désir. Cependant, ils ont vécu en étant imprégnés de cet Evangile qu’ils lisaient à la messe du dimanche. Ils ont bâti leur mariage sur cette foi qui leur était commune et ils ont su s’aimer et aimer…et… leur vie était témoignage.

    Mais comment s’imprégner de l’Evangile pour en vivre ?

    On peut l’entendre, le lire ou même l’étudier mais sans garantie de le vivre !

    On peut comprendre les mots sans en comprendre le sens. Et puis, un jour, une lumière jaillit et cela prend sens, vie ! Pourquoi, un jour, durant la projection d’un film, j’ai découvert à quel point j’étais aimée, et aimée de Dieu ? Oui, j’ai plusieurs instants comme cela dans ma vie…que j’ai appelés « sacrement de la perce-neige » puisqu’une fois cela se passait en découvrant et contemplant une perce-neige.

    Cet Evangile, même si nous le lisons ensemble, nous le recevons, tous et toutes de manière différente, cela résonne dans nos cœurs selon ce que nous vivons ! Nous avons des intuitions différentes, pour preuve la variété des congrégations religieuses !

     Cher François,

    Vous avez parlé d’humilité : « Faire le vide en soi.. »

    Je cherche toujours une parole de vie, j’ai soif de l’autre, soif de découvrir par lui un nouvel éclairage, une nouvelle lumière pour guider ma vie,

    J’ai soif de l’autre car c’est aussi ensemble que nous pouvons avancer dans notre façon de vivre l’Evangile…et c’est avec d’autres que je lutte pour le respect de chaque personne, pour la dignité, pour un monde plus juste, plus humain.

     Qu’est-ce qu’un chrétien, une chrétienne ?

    Petite histoire que j’ai trouvée sur le site d’un évêque et que j’aime :

    Par une belle journée d’été, bien ensoleillée, Dominique entre avec sa grand-mère dans une cathédrale. Dominique découvre cette œuvre d’architecture et découvre les vitraux décorés par des personnages… Dominique demande en montrant les vitraux, « qui sont tous ces gens ? » sa grand-mère répond : « des chrétiens ». Quelques jours plus tard, en réunion de catéchisme, l’adulte demande aux enfants : « un chrétien, qu’est-ce que c’est ? ». Dominique, s’écrie alors :

    « Les chrétiens, les chrétiennes sont des personnes qui laissent passer la lumière ! »

    Que j’aime cette histoire qui m’apprend beaucoup sur une façon de porter témoignage

     Aimer

    M’imprégner de l’Évangile en étant à l’écoute, en restant disponible aux autres, aux imprévus,

    Porter témoignage de l’Évangile dans les gestes simples de ma vie, faire confiance, s’effacer pour laisser passer la grâce, la lumière, m’effacer comme Jean –Baptiste, accepter les œuvres libres du Seigneur, faire confiance car c’est le Seigneur qui va à la rencontre de chaque personne, qui marche avec nous comme sur la route d’Emmaüs, et au moment du partage, les yeux s’ouvrent. Instant fulgurant d’une vive lumière … admirer, m’émerveiller des gestes humbles, des gestes d’amour, m’émerveiller des découvertes de l’autre, de voir les autres grandir, s’épanouir… et vivre : Joie ! Paix et Espérance !!! (Bien sûr, j’en ai oublié …)

     Mes plus belles joies, ces derniers temps, sont lorsque j’ai osé demander à une personne amie, un service. Elle a montré sa joie et les personnes qu’il nous a été donné de rencontrer ont, elles aussi, montré leur joie.

    Ma joie aussi, lorsqu’on m’aborde dans la rue, me parle alors que bien souvent je ne connais pas la personne !

    Ma joie aussi lorsque je promène ma petite-fille de 15 mois. Je m’arrête lorsque je vois dans les yeux un regard d’envie de pouvoir contempler un instant, l’enfance, l’innocence !!!

    Ma joie, la paix et aussi… l’Espérance puisée dans l’Évangile vécu, au jour le jour !

     
    Cher François,

    Je voudrais vous dire combien, parmi tout ce que je peux lire de vous, j’ai apprécié tout particulièrement deux de vos textes :

    -1) Lorsque vous avez rencontré des victimes de prêtres pédophiles avec cette phrase « Jésus le regarda et Pierre sortit en pleurant »

    -2) Le 15/02/2015 lors de la messe avec les nouveaux cardinaux. « Jésus touche le lépreux et supprime sa maladie et son exclusion » J’ai relu ce texte ce matin et je vous dis merci.   Et que vous soyez entendu ! Redécouvrons l’Evangile !

     

    Alice

    ---------------------------------

    Articles récents
    « «Lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort » Revue MESSAGEAUDIO - François d'Assise peut-il être considéré comme un prophète ? - Suzanne »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :