• Nouveau rebondissement autour du tombeau du Christ... - Interbible

    Nouveau rebondissement autour du tombeau du Christ...

    Nouveau rebondissement autour du tombeau du Christ...                     L'ossuaire de Silwan porte l'inscription "Jacques, fils de Joseph, frère de Jésus".

    Photo: AllTheContent / Biblical Archaeologic Society

    Découvert en 2002, l’ossuaire de Silwan contiendrait les ossements du frère de Jésus, selon une inscription en araméen gravée sur le cercueil de pierre. Appartenant à un collectionneur privé, il a été au centre du "procès en contrefaçon du siècle" qui a vu la condamnation à la prison de son propriétaire. Pourtant, un nouveau rebondissement vient secouer les archéologues et l’Eglise: des analyses géochimiques montrent que l’ossuaire est non seulement authentique, mais qu’en plus il proviendrait du tombeau de Talpiot, qui contiendrait les restes du Christ et de sa famille.

    Reconnus par certains comme les deux plus importantes reliques chrétiennes découvertes à ce jour, mais rejetées par certains suite à des accusations de contrefaçon, l’ossuaire de Silwan et le tombeau de Talpiot sont au centre de vigoureux débats depuis plusieurs années.

    La contrefaçon du siècle?

    A la veille de Pâques, l’archéologue israélien Arye Shimron a annoncé avoir trouvé un lien indéniable entre l’ossuaire et le supposé tombeau familial du Christ, découvert dans le quartier de Talpiot à Jérusalem. En effet, jusqu’à présent, personne n’avait pu déterminer la provenance exacte de l’urne funéraire de Silwan, revendue à un collectionneur d’art par un marchand d’antiquités, et réapparue en 2002.

    Photo de l´article      

                                    Photo: AllTheContent / All Rights Reserved / Wiki Commons

                                                       Entrée du tombeau de Talpiot à Jérusalem.

    Son authenticité a longuement fait débat, certains scientifiques estimant avoir affaire à une contrefaçon. Au terme d’un procès de cinq ans durant lesquels le juge a réuni plus de 12’000 pages de témoignages et auditionné près de 150 témoins, la justice israélienne a finalement conclu à l’impossibilité de prouver que l’urne était un faux.

    En procédant à de nouvelles analyses, Arye Shimron avait pour objectif de faire avancer les débats. Et c’est chose faite. Après avoir procédé à 200 tests chimiques sur la patine et la terre présentes sur l’ossuaire, l’expert est parvenu à la conclusion que l’urne était non seulement authentique, mais qu’elle provenait en outre du tombeau de Talpiot.

    Judas, fils de Jésus

    L’urne funéraire reposait donc bel et bien, à l’origine, auprès des ossuaires découverts à Talpiot, et vient corroborer la thèse selon laquelle ce tombeau familial pourrait être celui du Christ et de sa famille. Sur le site, cinq ossuaires avaient été découverts portant les inscriptions "Jésus, fils de Joseph", "Marie", "Joseph", "Marie Madeleine" et "Judas, fils de Jésus".

    Photo de l´article                                                                       Photo: AllTheContent / Matanya / CC 
     

    Ossuaire de Judas, fils de Jésus.

    Le très controversé documentaire "Le tombeau perdu de Jésus", réalisé par James Cameron et Simcha Jacobovici, tentait de prouver avec des analyses ADN et des statistiques qu’il était peu probable que le hasard ait réuni dans ce tombeau tous ces noms ayant trait à l’histoire du christianisme. Les principales critiques provenaient des autorités religieuses qui voyaient dans cette découverte une incompatibilité avec les récits de la Bible et la Résurrection. Par la suite, les ossuaires sont confiés au musée Rockefeller de Jérusalem tandis que les ossements sont enterrés anonymement sous la pression des autorités religieuses, et l’affaire du tombeau du Talpiot semble tomber dans l’oubli…

    Les analyses d’Arye Shimron apportent une nouvelle pièce au puzzle, et permettront peut-être de relancer les recherches archéologiques autour du tombeau de Talpiot, aujourd’hui scellé.

    source: http://www.bluewin.ch  - et www.interbible.org
    ---------------------------------------------------------------

     Articles récents

    « La lettre ''lamèd'' de l’alphabet hébraïque - ÉlisabethVatican - Ecologie intégrale: diffuser les solutions techniques, par Anne Hidalgo »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Février 2017 à 02:31

    Cette découverte fait sans doute très plaisir à James Tabor mais elle est en contradiction avec les annales historiques qui précisent que jacques fut inhumé en pleine terre vers 62. Il ne peut donc pas exister d'ossuaire comme aujourd'hui on ne déterre pas un mort pour l'incinérer et le placer ensuite dans une urne...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :