• "Ordre Franciscain Séculier" ou Fraternité séculière de saint François - avant et après le Concile Vat. II

    Voici le résumé d'un entretien du frère Luc Mathieu ofm lors du Chapitre national de la Fraternité Séculière à Orsay en novembre dernier. Merci mon frère de nous en autoriser la publication.

    ÉGALEMENT DISPONIBLE EN DIAPORAMA (format récent ppsx) voici l'adresse pour le téléchargement)

    Aussi disponible ici Télécharger « Du_Tiers-Ordre_Franciscain_a_la_FRATERNITE_SECULIE-RE-1.pdf »


     Du Tiers-Ordre Franciscain à la Fraternité séculière de saint François (au Canada "Ordre Franciscain Séculier")

    après le Concile Vatican

     

    1°- Le Rétablissement du T-O, au XIX°s."Ordre Franciscain Séculier" ou Fraternité séculière de saint François - avant et après le Concile Vat. II

     

    Lors du retour des religieux franciscains, le T-O apparaît comme un mouvement de piété ancré sur le 1er Ordre, dévoué au service du 1er Ordre et de ses œuvres apostoliques. Les tertiaires se considèrent souvent eux-mêmes comme des religieux de seconde zone, engagés dans le monde, où chacun recherche sa sanctification par des pratiques régulières de piété et de pénitence par la participation aux bonnes œuvres et le gain des indulgences dont est abondamment pourvue la famille franciscaine.

     

    2°- Léon XIII (pape de 1878 à 1903)

    Lui-même tertiaire de St François, il constate l’expansion assez rapide du T-O et sa présence, et il voudrait adapter le T-O et lui faire jouer un rôle dans la société.  Il encourage une révision de la règle et la promulgue. L’encyclique « Auspicato » du 17/09/1882, fait la louange de François et du T-O. le Pape attend du T-O une implication dans la société : « ma réforme , c’est la règle du T-O de saint François. »  Il encourage Léon Harmel, un  industriel français, tertiaire de saint François qui organise des cercles de réflexion et d’action sociale parmi les travailleurs. En France certaines fraternités s’inscrivent dans une action en faveur des travailleurs, surtout la fraternité des hommes de Roubaix, tandis que se réunissent de grands congrès nationaux du T-O pour encourager cette action.

     

    Cette règle, en fait, ne parle pas d’engagements sociaux, et de nombreux religieux et laïcs contestent les engagements sociaux, comme n’appartenant pas à la mission du T-O, qui demeure la sanctification de ses membres.

     

    2°- Le T-O dans la première moitié du XX° siècle

     

    Le développement fut compromis par l’expulsion des religieux à partir de 1905. Mais il reprit vigoureusement dès la fin de la guerre. La préoccupation première des « Directeurs » fut de transmettre une authentique spiritualité franciscaine, facilitée par la redécouverte de la personne de François d’Assise, à travers ses écrits et les premières biographies, édités progressivement entre 1930 et 1940. Mais déjà dès 1921, la publication de « La Vie franciscaine » et les « Editions franciscaines », ainsi que les publications capucines de la Librairie st François facilitèrent cette tâche.

    Jusqu’en 1942, les fraternités d’hommes et de femmes étaient étanches les unes aux autres, comme d’ailleurs tous les mouvements spirituels et apostoliques dans l’Église. Le P. Pol de Léon Albaret, créa à Paris,  la Fraternité Notre-Dame des Foyers, bientôt suivie, après la guerre par les Fraternités « Pierre Alviset », puis, les jeunes foyers de Roubaix et- de Rennes. Bientôt beaucoup de fraternités fusionnèrent en fraternités de foyers, ou ouvertes à tous : jeunes, célibataires ou foyers, entre 1950 et 1960.

    Parallèlement à ce mouvement, les directeurs des fraternités se soucièrent de coordonner les fraternités d’une même région sous l’impulsion  des Commissaires provinciaux du T-O, réunissant les directeurs locaux, pour la formation, et la connaissance réciproque entre capucins et franciscains.  Peu à peu, on en vint à souhaiter une organisation nationale et l’unification  du T-O, par suppression des branches franciscaines et capucines.

     

    3°- Le Concile Vatican II

     

    C’est donc le 25 janvier 1959, qu’à la surprise générale, le Pape Jean XXIII annonça la convocation d’un concile œcuménique, qui ne devait s’ouvrir que le 11 octobre 1962.

    Un concile œcuménique.

    C’est une assemblée d’évêques, unie au souverain pontife, comme instance suprême de  l’église, pour exercer collégialement l’autorité doctrinale et pastorale sur l’ensemble de l’église. Jean XXIII en convoquant le Concile de Vatican II, et dans son discours d’ouverture présenta le concile comme un concile pastoral, soucieux d’adapter l’Église  à l’évolution du monde contemporain.

     

    Le Bilan du Concile Vatican II

     

    Ce qui n’est pas chiffrable, mais d’une très grande importance : un  signe très évident de la volonté de l’Église de se rapprocher du monde moderne, de rencontrer les hommes de ce temps, même ceux qui étaient éloignés par d’autres croyances, ou par l’athéisme.

    La conversion des évêques à une attention  portée sur l’ensemble de l’Église, la rencontre des autres cultures, la bienveillance vis-à-vis de tous les hommes de bonne volonté.

    Enfin, un  patrimoine de textes qui resteront des références pour la vie et la foi de l’Église pour très longtemps encore..

     

    Sont sortis du Concile 16 documents d’inégale importance, mais qui ont apporté de réelles nouveautés dans la vie de l’Église.

    Les plus importants et fondamentaux portent le nom de « Constitutions », il y en a 4 :

    -          « Lumen Gentium », sur l’Église

    -          « Dei Verbum », sur la Révélation divine

    -          « Sacrosanctum concilium »,sur la Liturgie

    -          « Gaudium et Spes », l’Église dans le monde de ce temps.

     

    Après cinquante ans de mise en pratique, ces textes ont profondément changé le visage de l’Église, tel qu’il apparaît tant aux chrétiens qu’aux personnes du dehors. Il est donc normal que le T-O franciscain en ait subi l’influence.

    Nous devons précisément retenir 3 documents du Concile :

    Les Constitutions Lumen Gentium  sur l’Église, Gaudium et spes,  sur l’Église dans le monde  ce temps ; et le décret sur l’Apostolat des laïcs Apostolicam actuositatem

     

    *De Lumen Gentium, on s’attachera au chapitre 4 : Les Laïcs , nous en retenons les n° 31 à 33  qui rappellent la dignité propre aux laïcs non  plus définis négativement comme les baptisés qui ne sont ni religieux ni prêtres.  Ils on leur place et leurs responsabilités dans l’Église. Ils ne sont pas « au service des clercs », mais ils ont leur part d’activité propre, et ils participent, à leur manière à la mission de l’Église,

    Et au chapitre 5 : L’appel universel à la sainteté. (spécialement N°42).

    *De Gaudium et spes, on retiendra le n° 43, qui invite les laÏcs à prendre leur responsabilité dans la vie de l’Église, dans l’animation du monde et dans le progrès spirituel de la communauté humaine.

     

    4° - Après le Concile : Du TO à la Fraternité séculière

     

    De même que les Instituts religieux sont invités à redécouvrir leur charisme et à revoir leurs constitutions, le T-O s’inspire des textes de Vatican II pour son adaptation au monde actuel : Autonomie de la Fraternité par rapport au 1er O., importance de la condition séculière : vocation  de laïc baptisé dans le monde, participation à l’œuvre ecclésiale de sanctification et d’évangélisation.

    Cela se fait concrètement en plusieurs étapes qui aboutissent à la rencontre de Champfortière. On y supprime la distinction entre obédience franciscaine  et capucine. On crée une instance nationale sous la responsabilité de laïcs élus. Création aussi des « Assistants spirituels » pour maintenir le charisme franciscain et l’adhésion à la famille franciscaine. Création d’une revue unique : ‘Arbre’.

    On sait que ces divers changements ont provoqué quelques remous et qu’il a fallu une bonne dizaine d’années pour que tout soit accepté avec sérénité, mais c’est le lot de tout changement important dans les habitudes. Maintenant que les frères et sœurs sont habitués, il est important de relire les textes fondamentaux du Concile pour ne pas en perdre l’esprit et se réapproprier en profondeur les avancées de l’Église concernant la place du laïcat et ses activités attendues dans l’Église.-

      Source Fr Luc Mathieu ofm et http://www.franciscain.net

       RETOUR À L'ACCUEIL

    « Crucifix de S. Damien - La mission et descriptionJe n’ai pas été élevé dans la religion de la culpabilité, mais de l'Amour - Bruno »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    8
    NUISSIER
    Jeudi 30 Août 2018 à 10:58

    François-Désiré NUISSIER - Né St François d'Assise - Demande prières -Témoignage (Né le 4 octobre - à Ste Anne)

    228, av. de Colmar - « Les Urbaines » - 67100 Strasbourg - FRANCE -Mail: ne.stfrancois.assise@orange.fr

    -Lien  GOOGLE - DNA - le tumultueux itineraire de francois nuissier).

    -Lien GOOGLE  - livre.fnac.com - 1. Les champignons des dieux

    -Lien GOOGLE  - livre.fnac.com .La coca du dieu inca - broché - Nuissier, Francois

    -Lien GOOGLE  - livre.fnac.com - 2. Des champignons des dieux à Jésus Christ

    Objet :  A votre aimable attention - J’ai fait circuler une lettre  - demande de prières, témoignage - très largement par mail, jusqu'au Vatican. Presque 5 ans ont passé et je reviens de nouveau vers vous, membres de l’église dans sa diversité.

    En effet, après les drogues que j’étais parvenu à abandonner (champignons, datura, LSD -hallucinogènes; marijuana, héroïne, cocaïne, etc...) - grâce à Dieu  - j’étais encore en addiction au tabagisme et à la beuverie  - j’ai fumé mes premières cigarettes à l'âge de 13 ans - j'avais déjà mon paquet. A ce même âge je buvais déjà le Rhum (mon père c'est fait enlever la moitié d'un poumon, sans pouvoir - hélas - arrêter de fumer). Priez pour lui, NUISSIER Désiré décédé - Pour autant, Tableau d'honneur de l'Education Nationale et une rue à son nom aux Antilles où j'ai grandi: Lien Google: (Jeremy Hilaire Group - France, 24 All Desire Nuissier, Boisripeaux)

    Aujourd'hui, depuis environ 5 ans -  Dieu soit loué  - je peux me revendiquer abstinent total. Certains d’entre vous ont si bien priés pour moi et je les remercie chaleureusement.

    Ceci étant, la « lutte » doit se poursuivre, aussi vous demanderais-je - en toute amabilité - de redoubler d’effort pour moi - je suis désormais en addiction à la prière et même si je la pratique à fond personnellement, je ne peux me dispenser de la participation des uns et des autres. Merci pour tout. Dieu vous le rende à l’infini +. Très fraternellement. 

    PS: mon frère me soutien   (sur Google  PATRICK NUISSIER  1er Prix piano - Conservatoire Royal de Bruxelles)  

     

    7
    cramelle
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 18:01

    mon  frère  j'  ai  lu  avec intérêt  votre  souci  et  déception contre la société . nous  sommes  créés  unique  par  le  CREATEUR  avec  notre  part  de mission  au  sein  de  ce  monde  . celui-ci  devient  ce  que  chacun  fait  ou  refuse  de  participer  à  son  devenir  .  L'  homme  est  acteur  libre  mais  pas  toujours  très  positif  en vers  les  autres  ,parfois inconscient  de  ce  qu'  il  se  plait  de  détruire  .C'  est  ensemble  ,en  concertation  ou  domination n' existera  pas  pour  ne  pas  imposer son  point de  vue   brusquement  .Le  visage  de  notre  monde  peut  s'  embellir  si nous  concentrons  nos  idées, notre  savoir  expérience  à  œuvrer  dans  une  réaction pacifique  mais  dans  l'  espérance  favorable  . JESUS  nous  dit  :  "demandez  et  vous  recevrez    ou''  tout  ce  que  vous  demanderez  ,en  MON  NOM ,à  mon  PERE  ,  IL  vous  l'  accordera  ""  Seule  la  prière  peut  nous  obtenir  la  Grâce  ou  faveur  de  ce  Père  qui  ne  désir  que  le  bonheur  des  hommes  .Voyez-vous  ,poutre  et  paille  ne  sont  pas  forcément là  où  on  la  croit  !L'  aveuglement  reste  un  handicap   regrettable  .Le  verbe  aimer   se  trouve  tellement  galvaudé  et  pourtant il  apporte  sérénité, paix,  joie  ,force  ,espérance  .  AIMER--PRIER   procurent  la  lumière  de  l'  engagement  pour  participer  au  changement  .  Ensemble  tout  est  plus  facile  ,agréable  ,efficace ;  croyez-y   mon  frère  tous  et chacun a  sa  part  d'œuvre  à  accompli  .ALLER  FRERE  COMMENCONS  ;

     

                                                                                            CRAMELLE    

    6
    Samedi 22 Mars 2014 à 17:41

    Je ne comprend pas votre demande, SVP m'expliquer

    5
    touret.daniel123@gma
    Samedi 22 Mars 2014 à 09:06

    contacter le pére Richard pour les Fraternités franciscaine de l'Ille de la Réunion 974

    PAIX ET JOIE DE SAINT FRAN9OIS D'ASSISE

                                                                          MERCIE

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Lundi 23 Septembre 2013 à 03:46

    Encore merci pour ta réponse André,

    L'homme et la femme fait des petits pas et en recule d'un ou deux... sera t'il un jour plus sage? je le crois mais jamais parfait. Mais s'il persiste à croire et à demeurer dans l'Espérance il gagnera la VIE éternelle.

    ICI bas nous devons continuer à lutter contre les injustices... mais il y en aura toujours... donc très important de garder l'Espérance bien en vue...  notre véritable avenir n'est pas ici bas !

    Je t'encourage à poursuivre tes engagements  pour plus de justice.

     

     

    3
    Budoka
    Lundi 23 Septembre 2013 à 01:26

    Effectivement, les problèmes ne date pas d'aujourd'hui et c'est justement ça qui est innexeptable, nous sommes encore matérialiste et encore monétarisme après deux millémaires. Il serait temps de se réveillier ne croyez-vous pas?

    2
    Dimanche 22 Septembre 2013 à 22:07

    Merci André pour ce partage... tu me rappelles la lecture de ce matin d'Amos...comme quoi  les problèmes que tu mentiennes ne sont pas uniquement de notre temps... VOICI:

    1ère lecture : Les mauvais riches (Am 8, 4-7)

     

    Lecture du livre d'Amos

     

    Écoutez ceci, vous qui écrasez le pauvre pour anéantir les humbles du pays, car vous dites : « Quand donc la fête de la nouvelle lune sera-t-elle passée, pour que nous puissions vendre notre blé ? Quand donc le sabbat sera-t-il fini, pour que nous puissions écouler notre froment ? Nous allons diminuer les mesures, augmenter les prix, et fausser les balances. Nous pourrons acheter le malheureux pour un peu d'argent, le pauvre pour une paire de sandales. Nous vendrons jusqu'aux déchets du froment ! »
    Le Seigneur le jure par la Fierté d'Israël : Non, jamais je n'oublierai aucun de leurs méfaits. »
     
    =========================

     

     

    Faut surtout pas perdre L'ESPÉRANCE mon frère en J-C

    1
    Budoka
    Dimanche 22 Septembre 2013 à 05:31

    Encore de la suprématie. Aucune réalité d'une conscience équitable et d'une vie vivante chrétienne. Trop de religion et si peu de spiritualité, aucun mode de vie chrétien... Une société individualisme, esclavagiste illusionné par la réussite suite à des performances matériels. Où sont vos communautés, réunie une heure ou deux par semaine? C'est ça une communauté chrétienne? Pas d'entraide, pas de soutient, pas de vie inter-génération, etc.

    Le rôle du Laïc? Son rôle est de former des communautés réels, pas des communautés d'un gouvernement mais vivre au service de Dieu comme il nous a enseigné, en s'aimant les uns les autres. Le rôle du Laïc est de vivre de façon équitable, de trouver des méthode de se départir de l'esclavagiste du monnétarisme et de la supériorité matériel du troc. 

    Trop de religion, trop peu de spiritualité et aucune vie chrétienne. Voilà à quoi ressemble le chrétien d'aujourd'hui. Aucune équilibre. Alors que les hommes célibataire habillé en femme se dispute le rôle des Laïcs, du pouvoir qu'ils doivent leurs accordé, le peuple humain a perdu tout sa dignité, L'évangile a perdue elle aussi sa dignité. Le Christ est faussement représenté.

    Comment se relever de cette outrage faite à la famille chrétienne? En commençant par réunir nos familles, en partageant le repas ensemble, en lisant les saintes écritures ensemble et en les étudiants ensemble. En créant des quartier chrétien, des villages de chrétiens. Mais ça, plus personne n'y croient, ma génération n'y croient plus, nous avons tellement pollué notre planète que mes enfants vivront-ils jusqu'à 50 ans, je ne suis pas convaincu, nous avons été trop loin en acceptant le monétarisme, l'humanité subiera de grave conséquence et les suprêmes des ''communauté chrétienne cherche le rôle que le peuple devrait avoir? Je comprend pourquoi notre mondre  c'est effondré car il est effondré, du moins dans son début d'effondrement.

    Soyons positif me direz-vous! Ben oui je vous répondrai, ben oui. 300 tonne d'eau radioactive s'écoule dans l'océan pacifique chaque jours et on  est là, impuissant et on regarde ça sans rien faire. Le pacifique est contaminé, scrap, fini, empoisonné, mort. On a empoissonné le gulf du mexique avec le pétrole lors de la catastrophe de BP, c'est la même chose présentement ici au Québec a Sept-Iles et à Lac-Mégantic. Combien d'autre endoit qu'on ne nous dit pas. 1 personne sur 3 aura un cancer et les autorité n'ont pas encore lançé d'épidémie? En Mongolie ils n,arrivent plus a nourrir leurs troupeau car les saisons ont trop changer et nous on n'arrive presque plus à faire du Ski-doo. Et tout le monde possède une deux voitures, possède deux trois téléviseur, des poubelles pleine a craquer, des vêtement a les jeter au comptoire familliale, on jette tout sa coûte moins cher que réparer et recycler et on parle du poste hiéarchique des Laïc? Hey! Nous avons détérioré notre planète, nous sommes même pas capable de respecter notre lieux de vie et on se dit chrétien?

    Je suis déçu et fatiguer de vivre dans notre monde. J'ai a peine 35 ans. J'en ai assez de me battre contre l'économie, adversaire invisible qui domine la conscience de tout le monde. Personne n'a compris le message du Christ? On ne peut pas servir Dieu et l'argent. C'est étrange, personne ne fait rien, on va encore voter aux élections croyant qu'il y aura une différence, ben voyonc donc!!! Réveillons-nous!

    Ce n'est pas de s'apauvrir et d'arrêter les technologies. C'est simplement vivre de façon équitable, de façon responsable, de façon humaine. Ne pas encourager la performance, ne pas donner d'importance au possession. Nous sommes des société possédé du démon matérialisme. En attendant la mort, je pleur de l'héritage que j'ai reçu et de celles que mes enfants obtiendront. Il n'existe plus de qualité de vie, non, seul l'illusion d'une qualité matériel domine ce monde...

    Quel est le rôle des Laïcs? Quel est ton rôle maintenant, toi qui me liras? 

    Paix et joie †

    André Giguère

    La Guadeloupe, Canada
    giguereandre@hotmail.com

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :