• Paroles de Sans-Voix - Alice

    Paroles de Sans-Voix

     (www.parolesdesansvoix.org)


    la grandeur de l'amourCe 27 mars 2012, nous avons trouvé, dans un certain nombre de journaux français, nationaux ou régionaux, un encart de 8 pages intitulé "Paroles de Sans-Voix". Cet encart a été fait par au moins 4 associations: Amnesty International France, ATD Quart-Monde, le Secours Catholique-Caritas France, l'asso Georges Hourdin du nom du fondateur de l'hebdomadaire La Vie et ... Cet encart a pour but de faire entendre la voix des plus démuni(e)s. Depuis 2009, ces associations se sont associées pour lancer les comités "Solidaires pour les droits" dans le but de créer une dynamique commune pour défendre les droits des personnes, les droits fondamentaux, tels que le droit au logement, à l'eau, à la nourriture, aux soins, à l'éducation. (Voir www.atd-quartmonde.fr/Les-chroniques-a-telecharger.html )

    Je voudrais vous citer quelques phrases de cet encart:

     

    "Paroles de sans-voix, ou ne serait-ce pas plutôt: paroles non entendues, non écoutées?...Pourquoi se plaindre puisqu'on a le RSA, les Restos du Coeur, des aides partout... Qui connaît la honte de payer avec des bons d'aide à la caisse du Supermarché? Qui sait les difficultés de vivre sans électricité ou même sans eau car nous n'arrivons pas à payer?... Alors, aujourd'hui, j'ai envie de crier, de hurler nos espoirs pour qu'enfin, on les entende...Ces personnes en situation d'exclusion n'attendent pas qu'on leur tende la main pour tenter de se relever. Leur place dans la société, elles la prennent, souvent dans la douleur, car il faut se battre pour le droit à la parole..."Des indignés qui veulent la dignité."...


    Je rappelle, aussi, qu'en France, la trêve hivernale s'est achevée ce week-end. Donc moins de logements d'urgence où la personne ne peut pas être hébergée plus de 72 heures consécutives. C'est aussi, de nouveau, la possibilité d'expulser des locataires en difficultés de paiement. Que puis-je dire, moi qui me trouve dans un logement confortable? Je serais, une fois de plus, présente auprès des 6 familles d'immigré(e)s qui savent que, lundi, il n'y aura que 4 logements pour elles, alors que les 2 autres logements resteront fermés....Je serais là pour témoigner des conditions indignes faites à ces familles par les représentants de notre gouvernement. (Tellement indignes qu'à la demande du préfet, une photo d'une femme avec son bébé dans un CRA, (centre de rétention administrative), a été retirée d'une exposition pour éviter que les enfants ne fassent l'amalgame avec un camp de concentration. (cf Ouest France du lundi 15 mars 2012) .


    "Bienheureuse toute personne qui vit dans l' esprit de pauvreté". Le Christ ne me dit pas d'aller vers les pauvres, de vivre avec eux, avec elles. Il me dit d'être l'une d'eux, l'une d'elles. Il ne me dit pas de parler pour eux, pour elles, mais de parler de moi qui suis pauvre. Alors pauvre de quoi? Moi qui me suis toujours reconnue enfant gâtée en amour...Je ne puis que crier ma pauvre souffrance, celle de ne pas être reconnue, ne pas être entendue par...(Il n'est pas utile de préciser.)


    J'entends aussi la misère, les soucis de santé, la solitude, la pauvreté financière, affective, les conditions indignes...Je voudrais parler d'une femme qui a fait la une des journaux, Liliane Bettencourt, richissime, mais que sa fille a conduit devant les tribunaux, devant l'opinion publique pour sauver son héritage. Liliane n'est-elle pas dans une misère affective énorme? Ne dit-elle pas sa soif d'amour? Et maintenant, vu son âge, elle est déclarée incapable de gérer son argent. N'est-ce pas une situation indigne? Et cette situation n'est-elle pas trop fréquente, en France? Etre mis(e) sous curatelle. Comment ces personnes peuvent-elles se défendre contre cette situation qui leur est imposée par jugement????


    Je voudrais vous parler aussi de cette autre femme Anne Sinclair, journaliste incomprise par ses pairs, femme de DSK, président du FMI, jeté dans la boue, l'ignominie. Anne Sinclair vilipendée, huée par les féministes et l'opinion publique, a su vivre, debout, contre vents et marées et a su donner, à son mari, la force de rester debout, de rester digne, malgré toute la boue jetée sur lui. Quelle magnifique témoignage d'amour, aux yeux du monde entier, a-t-elle porté à son mari!  

     

    Toute personne, quoiqu'elle ait fait, est digne d'être aimée...Merci, Anne, même si ton témoignage d'amour est incompris.


    Seigneur, être pauvre, c'est avoir besoin des autres, savoir demander et... savoir dire merci.

    Seigneur, j'ouvre les mains pour t'offrir ce monde.  Et Merci, Seigneur, pour tous les mercis que je dis aujourd'hui!

     

    Alice

    ------------------------

    autres catégories

    « Flash texte la ''Perle du jour'' Jean-Baptiste annonce Jésus - SuzanneJe ne suis qu'un éducateur spécialisé qui vit dans la rue - Bruno »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :