• Prier avec les psaumes - Élisabeth

    Prier avec les psaumes.

     

    prier-psaumes.jpg Le psautier est divisé en 150 psaumes, la tradition  les attribue au roi David. Ils ne furent cependant pas tous composés par lui. Quelques-uns avaient été  chantés  par Adam, Abraham et Moïse. Le roi David les rassembla et y ajouta les siens.  Les  maîtres du Talmud nous disent que le livre des psaumes est une deuxième Thora car comme elle, il est divisé en cinq parties. C’est la Torah des simples. Elle a une très haute valeur car elle ne requiert pas d'être ni sage, ni un savant  pour y pénétrer. Son  langage appartient à tous les hommes, c’est  celui du cœur, pour un cœur à cœur avec Dieu, véritable nourriture de l’âme.

     

    Les psaumes étaient chantés dans le Temple par les lévites et accompagnées d'instruments de musique telle la  lyre, la cithare ou la harpe.

    En français tous ces poèmes sont regroupés sous le même titre  psaumes mais  en hébreu des termes différents  leur sont attribués principalement : mizmor (psaumes) chir (chant) téhila (louange). Mizmor vient de la  racine, zamar,  qui signifie tailler, élaguer.  Traduit par la Septante par le mot   grec  psallou ,  pincer  pour désigner l'action de pincer la corde d'un instrument de musique d'où le mot psalma, psaumes ou chant accompagné. Mais cette traduction nous a quelque peu  éloignés de la richesse du sens originel  qui nous est cependant rappelé, pour qui la connait,  dès l’ouverture du livre par  les premiers versets du premier  chant  qui  compare l’homme qui ne suit pas la voie des méchants à un arbre planté aux pieds des cours d’eau qui donnera son fruit et ses feuilles en son temps.…... Chacun sait que  pour porter du fruit l’arbre a besoin d’être taillé par le jardinier..

     

    Quand  celui ci taille les rameaux, il pose les jalons de la croissance des pousses  guidant ainsi  la plante dans son développement. De même  les psaumes guident  l'homme  dans sa vie spirituelle  l’aidant à travailler les traits de sa personnalité, les mouvements de ses  émotions, l’accompagnant par  un pincement de corde. Notre corps est  semblable à un instrument de musique à ajuster, à accorder  sans cesse jusqu’à ce que  tout notre être unifiée, pacifié   entonne ce chant nouveau qui fait les délices de notre Dieu. Mais  un tel chant de grâce  ne peut sortir  de nos entrailles que si nous pinçons la corde de notre cœur, que si nous sommes blessés d’une divine blessure  ouverture, à soi, à l’autre, à l’amour

     

     Chir signifie ode, chant .En permutant les trois lettres de ce mot, je peux lire les mots yachar, droit, chayar voyageur, cheyer chaîne, collier.  J’ai  pensé au  chapelet dont la récitation  équivaut à celle des psaumes, à ces perles  que j’égrène chaque jour et qui  forment une  véritable chaîne d’amour qui conduit  le voyageur que je suis avec la douceur d’une mère au Fils et du Fils au Père.

    Les trois  lettres du mot chir sont contenues dans le premier  mot Achrei qui  initie le premier  hymne du livre des psaumes lui donnant sa tonalité. Achrei est  traduit par heureux,  c’est une Béatitude. Il signifie aussi en avant, en marche. C’est une mise en mouvement.

     

    Le terme Téhila,  louange,  au pluriel téhilim   donne son nom au psautier. IL vient de  la racine hillel  louer, glorifier. Lu  hallal  il  signifie se conduire comme un fou. Mais ne nous étonnons pas de ce sens pour le moins curieux  car il éclaire d’une manière  lumineuse  la personnalité de  son auteur, le Roi David,  et sa conduite  lorsqu’il reçu l’Arche Sainte à Jérusalem. Il tourbillonnait de joie  nous dit l’écriture comme un fou, à moitié vêtu. Un comportement qui choqua fortement  sa femme Mikhal. David est de la trempe des amants de Dieu, qu’il aimait avec ferveur et qu’il fréquentait assidument la nuit le jour  lui adressant des chants de grâce, de demande, de louange ou de lamentation. Et c’est à cette qualité d’amour qu’il invite chacun d’entre nous. Avec Dieu, il ne s’agit pas d’être un  tiède !

     

    Élisabeth

    Autres dossiers

     

    « Audio - Touche pas à mon arche! - InterBibleGuy GILBERT Vagabond de l'Amour Humain et Divin - Bruno »

  • Commentaires

    1
    Joffres Jean Michel
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 20:09

    Je prie souvent avec les psaumes, aussi ceux de Saint François!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :